DE | FR

Facebook fait tout pour vous empêcher de partir. Voici comment lui échapper

Si votre but est de définitivement rompre avec <em>Facebook</em>, il vous faudra beaucoup plus de patience.
Si votre but est de définitivement rompre avec Facebook, il vous faudra beaucoup plus de patience.Image: Shutterstock
Nombreux sont les utilisateurs à vouloir fuir Facebook. Notamment depuis les dernières révélations à l'encontre du géant des réseaux sociaux. Sauf que le procédé pour y parvenir est colossal. Mais ça reste possible. Enfin, en apparence.
25.10.2021, 18:5726.10.2021, 16:18
Suivez-moi

Pas un jour ne passe sans que de nouvelles révélations vous dégoûtent un peu plus de Facebook. Failles dans le système, désinformation, accusations de mauvais traitement des données: les dénonciations contre l'entreprise américaine font rage depuis plusieurs mois. Tout serait donc réuni pour définitivement dire adieu à l'empire de Mark Zuckerberg. Mais pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué?

En effet, nombreux sont les utilisateurs à se plaindre de ne pas totalement disparaître de Facebook lorsqu'ils cherchent à définitivement supprimer leur compte. Et pour cause, le processus de suppression relève en réalité d'un combat de titan.

Comment Facebook vous aide à quitter son réseau (et vous mène à la baguette)

Une envie soudaine de quitter Facebook? Pas de problème! Après tout, il ne s'agit que d'une application; le traitement devrait donc être simple. Si l'on suit aveuglément les directives du réseau social, dans la version mobile, voici ce qu'il faut faire:

  1. Aller dans le menu;
  2. Se diriger dans l'option «Paramètres et confidentialité»;
  3. Cliquer sur «Paramètres»;
  4. Enchaîner sur les «Informations personnelles et de compte»;
  5. Appuyer sur «Propriété et contrôle du compte»;
  6. Et enfin cliquer sur le Graal: «Désactivation et suppression»;

A partir de ce moment, deux alternatives s'offrent à vous: «désactiver le compte», choisie d'office par Facebook ou «supprimer le compte». Si vous vous laissez porter par les recommandations de l'application, vous pouvez tout simplement cliquer sur «poursuivre la désactivation du compte». Exemple:👇

Image: watson

Vous devrez alors saisir votre mot de passe, ce qui déverrouillera une page vous demandant de vous expliquer sur la raison de votre départ et vous donnera la possibilité de vous désabonner des e-mails de Facebook. Lequel vous précisera d'ailleurs que, malgré la désactivation, il vous sera toujours possible d'utiliser sa plateforme de messagerie Messenger. Ce après quoi vous pourrez enfin désactiver votre compte.

Facebook garde quand même vos données

Néanmoins, dans la pratique, la désactivation n'apporte pas grand-chose. Les messages que vous avez envoyés à vos amis par le passé seront toujours disponibles dans leurs boîtes de réception, tout comme les publications et les commentaires que vous avez publiés dans les groupes Facebook. Et, évidemment, Facebook continuera à conserver vos données personnelles. Raison pour laquelle, si vous tentez de vous reconnecter à votre compte, le traitement ne durera qu'une seule seconde avant de recevoir un mail du réseau social intitulé:

«Nous sommes heureux de vous revoir sur Facebook»

En clair: autant supprimer l'application de votre écran d'accueil de téléphone portable qui aura le même effet et vous évitera toutes les étapes mentionnées ci-dessus.

Comment Facebook vous aide à supprimer votre compte (pour de faux)

Si votre but est de définitivement rompre avec Mark Zuckerberg et son bébé tout bleu, il vous faudra beaucoup plus de patience. Revenons à l'étape six du processus de désactivation et suppression de votre compte.

Ce moment où deux alternatives vous sont proposées, optez cette fois-ci pour «supprimer le compte». Selon le réseau social, une telle option vous fera perdre le contenu et les informations de votre compte Facebook. Si telle est votre demande, vous pouvez la confirmer en cliquant sur «Poursuivre la suppression du compte». Vous devrez alors saisir votre mot de passe, ce qui déverrouillera une page vous demandant de vous expliquer sur la raison de votre départ définitif. Avant de commettre l'irréparable, Facebook vous conseillera de sauvegarder vos données ou de les transférer vers un autre service.

C'est bon. Vous pouvez cliquer sur «Suppression de compte» et dire adieu à l'application. Du moins, en apparence. Facebook dispose en effet d'un délai de 30 jours où votre compte est encore pleinement disponible, juste dans le cas où vous changeriez d'avis. Comme lorsque vous aviez désactivé votre compte, reconnectez-vous simplement et vous voilà de retour sur la plate-forme, comme s'il ne s'était jamais rien passé.

Image: watson

Au-delà de cette période de grâce, le processus de suppression ne fera que «commencer». Pire, selon le site internet Wired:

«Le traitement pourrait prendre jusqu'à 90 jours et tout de même conserver une partie dans un stockage de sauvegarde»

Comme le rappelle le média spécialisé, même si vous n'avez plus de compte chez Facebook, en fait, ce dernier vous suit toujours. Cela pourrait être à l'aide des applications dont il a la propriété telles que Whatsapp, Instagram, ou Oculus. Tout ce qu'il vous reste alors à faire, c'est tenter de vous désinscrire de certaines activités de ciblage publicitaire sur de rares sites internet prévus à cet effet ou tout simplement balancer votre téléphone à la poubelle afin d'embrasser votre nouvelle vie de Robinson.

Supprimer son compte comme cela a été présenté est par conséquent la seule manière de «fuir» le réseau social. Mais la promesse du départ définitif n'est nullement assurée. Toutefois, à ce stade, cette option reste préférable à la simple désactivation. Et plus que jamais en ces temps de dénonciations quotidiennes contre Facebook. (mndl)

Sinon, sur Facebook, vous trouvez pas que «Marketplace c'est le Disneyland des casse-couilles»?

Vidéo: watson

Plus d'articles sur le thème «High-Tech»

Après la fintech, la biotech et la foodtech, voici la sextech

Link zum Artikel

Vous aviez peur des chiens robots? Ils sont maintenant dotés d'une arme

Link zum Artikel

Ce petit robot tout mignon est un véritable chien de garde

Link zum Artikel

A Séoul, des milliers de chalets suisses conçus par une machine

Link zum Artikel
L'Autriche connaît le nom de son prochain chancelier
Le ministre de l'Intérieur autrichien, Karl Nehammer, deviendra le prochain chancelier après le départ de Sebastian Kurz. Il a été désigné vendredi par le parti conservateur.

Le parti conservateur autrichien a élu son nouveau chef: il s'agit du ministre de l'Intérieur Karl Nehammer, qui deviendra ainsi le prochain chancelier.

L’article