ciel couvert
DE | FR
International
France

Avec 200 000 employés, le cannabis serait le premier employeur de France

Euros cannabis billets de banque France commerce business employeur
Image: Shutterstock

Avec 200 000 employés, le cannabis serait «le premier employeur» de France

Le CBD étant sur le point d'être légalisé dans l'Hexagone, le commerce du cannabis génère déjà des milliers d'emplois à travers le pays, comme une entreprise.
23.07.2021, 11:0025.07.2021, 18:30

En France, comme en Suisse, le débat autour de la légalisation du cannabis fait rage depuis de nombreuses années. Cependant, le gouvernement français est en passe de «légaliser la culture, l'importation, l'exportation, ainsi que l'utilisation industrielle et commerciale du chanvre», également nommé CBD.

La différence entre le chanvre et le cannabis? Sa teneur en THC (la molécule psychotrope de la plante) doit être inférieure à 0,2%.

Le podcast La Loupe, du quotidien français L'Express, a décortiqué une industrie dite «taboue», car elle est aussi gigantesque qu'opaque:

L'industrie et l'organisation des territoires:

  • L'industrie autour du cannabis pèserait un milliard d'euros, (l'équivalent en francs), selon le ministère de l'intérieur français.
  • Le trafic du cannabis est répandu principalement grâce à la culture illégale de manière individuelle ou de manière industrielle. C'est ce qui explique que la consommation, la distribution et la vente peuvent se faire non pas uniquement dans les grandes villes, mais également dans des territoires dits reculés. Des dealeurs peuvent donc s'approvisionner tant dans des petits villages que dans des métropoles.
  • Selon l'observatoire des drogues et de la toxicomanie, la consommation du cannabis augmente chaque année en France. Une de leurs enquêtes indique qu'en 2017, 45% des Français consommaient régulièrement de la marijuana, contre 42% en 2014; et au moment du premier confinement, en 2020, les chiffres ont encore augmenté.

La pandémie a-t-elle modifié les habitudes des consommateurs? Notre témoignage 👇

Le nombre «d'employés»:

  • Selon le ministère de l'intérieur, le nombre d'employés est estimé entre 150 000 et 200 000 personnes. Presque autant que la SNCF (société nationale des transports) ou encore le géant de la distribution, Intermarché.
  • Les métiers? Les «petites mains» (qui assistent les dealeurs dans diverses tâches), les «guetteurs» (qui alertent les dealeurs, si la police est dans les parages), les «nourrices» (qui gardent la marchandise), les lieutenants (bras droit du chef) et les chefs de réseaux.
  • Des recrutements et même des annonces de postes ouverts circulent officieusement dans des quartiers qui gèrent des réseaux de vente. Les salaires peuvent débuter à environ 100 euros par semaine et de nombreux jeunes, surtout des garçons, commencent à travailler dès l'âge de 10 - 12 ans. Bon nombre de ces adolescents finissent par quitter l'école, car ils gagnent des sommes qui leur permettent de vivre, parfois très confortablement.

Le marketing et la fidélisation des clients:

  • Des techniques qui se rapprochent de plus en plus de celles du marketing industriel sont utilisés pour développer et fidéliser la clientèle. Packaging recherché, cadeaux, goodies et autres cartes de fidélité sont désormais offerts aux clients.
  • Sur les réseaux sociaux: les hashtags #weed, suivis de noms de ville, sont utilisés pour promouvoir des QR codes. Ceux-ci servent ensuite à se faire livrer des commandes de cannabis. Les dealeurs utilisent surtout Twitter et Snapchat.
  • Avec l'explosion des commandes pendant le confinement, des dealeurs se sont mis à faire des offres spéciales et autres promotions via des flyers numériques, souvent envoyés par SMS ou WhatsApp tant la concurrence est devenue grande.

L'Express estime que l'industrie du cannabis pourrait être fortement bousculée par un «chaos social», en cas de légalisation du CBD. Affaire à suivre.

(jch)

«Titane? On s'en fout, on est tous venus pour Kaamelott»

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le «cannibale de Poutine» prépare la contre-attaque russe
Les analystes occidentaux sont alarmés. Grâce à ses méthodes impitoyables, couplées à d'habiles ajustements tactiques, le commandant en chef russe Sergueï Sourovikine pourrait bientôt infliger de lourdes défaites à l'Ukraine.

Après la reprise de Kherson, les espoirs de nouvelles victoires ukrainiennes sont presque devenus démesurés. La magistrale propagande de guerre ukrainienne, notamment sur les réseaux sociaux, a largement contribué à cette euphorie en Occident.

L’article