DE | FR

3 points pour (mieux) comprendre les régionales françaises

Image: Keystone/Shutterstock
Les bureaux de vote ont ouvert à 08h00 ce dimanche: à moins d'un an de la présidentielle, les Français sont appelés aux urnes pour le premier tour des élections régionales. Explications.
20.06.2021, 09:4720.06.2021, 12:19

De quoi s'agit-il?

Retardé de trois mois, en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, le scrutin, qui se tient à la proportionnelle sur deux tours, vise à élire pour six ans les conseillers des treize régions de la France métropolitaine et de deux d'outre-mer. Ceux-ci sont compétents dans des domaines touchant directement les citoyens, comme les transports publics, les collèges et lycées et l'aménagement du territoire.

Le spectre de l'abstention

Si les enjeux sont multiples, l'abstention risque d'être le grand vainqueur de ce premier tour, au moment où l'épidémie de Covid-19 reflue et la vie retrouve un semblant de normalité.

Cette crainte semble se confirmer: à midi, la participation s'établit à 12,22%, soit quatre points de moins que les régionales de décembre 2015 et plus de cinq points de moins que les départementales de mars 2015.

Extrêmes favorisés

Les élections seront analysées comme un galop d'essai pour la présidentielle 2022. Le Rassemblement national (RN, extrême droite) a le vent en poupe. Le parti du président français Emmanuel Macron, La République en marche, sans réelles assises territoriales, n'est a contrario pas dans une posture favorable.

«Plus l'abstention monte et plus, en pourcentage des votes exprimés, les offres extrêmes sur le spectre politique ont à y gagner»
Pierre Lefébure, politologue

«Surtout le RN avec un électorat très motivé et chauffé à blanc par un matériel électoral qui met partout en avant la photographie de Marine Le Pen à un an de la présidentielle», ajoute-t-il. Pour la première fois, ce parti pourrait diriger plusieurs régions.

En face, l'électeur voit un parti présidentiel tout jeune, dépourvu de candidats sortants, une gauche éclatée, sans leadership depuis 2017, et une droite divisée sur l'attitude à adopter face au RN. (asi/ats)

Plus d'articles sur la France

En France, le monde de la culture lutte en squattant les théâtres

Link zum Artikel

«Responsabilités accablantes» de la France dans le génocide Rwandais

Link zum Artikel

En France, «dîners de ministres», odeur puante

Link zum Artikel

Ikea va être jugé pour espionnage, en France

Link zum Artikel

La France est entrée dans «une forme de troisième vague»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le vaccin Pfizer efficace pour les moins de 5 ans avec trois doses
Le laboratoire pharmaceutique a annoncé que les enfants de moins de cinq ans sont parfaitement immunisés grâce à l'injection de trois doses.

Le vaccin anti-Covid de l'alliance Pfizer-Biont ech est sûr et efficace pour les enfants âgés de six mois à cinq ans avec l'injection de trois doses, ont indiqué lundi les deux entreprises dans un communiqué.

L’article