DE | FR

Au moins 8 morts dans une fusillade en Californie, le tireur s'est suicidé

nbc news
Une fusillade a fait au moins 8 morts et des blessés sur le site d'une compagnie de transports publics à San José, en Californie, le 26 mai. L'auteur, qui était un employé de l'entreprise visée, s'est donné la mort jeudi.
27.05.2021, 09:0727.05.2021, 15:50

Le tireur présumé «est décédé», a précisé Russell Davis, de la police du comté de Santa Clara, sans donner les causes de sa mort ou son identité.

La fusillade a eu lieu mercredi matin autour de 06h45 (15h45 en Suisse) près d'un site de la Valley Transportation Authority (VTA), qui gère notamment les transports publics de la zone, dans le centre-ville de San José. Des employés de la VTA figurent «parmi les victimes», selon la police.

Le site a été évacué et la «gravité des blessures» est en train d'être évaluée, a dit l'entreprise sur Twitter.

Il s'agit d'un centre où sont stockés des trains et qui en assure la maintenance, d'après M. Davis.

Une enquête est en cours, mais «la sécurité du public est assurée à ce stade», a affirmé Russell Davis.

«Nous sommes peinés pour les familles de ceux que nous avons perdus dans cette terrible fusillade», a déclaré le maire de San José, Sam Liccardo.

«Dans la famille de la VTA, nous pleurons la perte de nos collègues et prions pour le rétablissement de ceux qui sont en train d'être soignés», a-t-il ajouté.

Série de fusillades

Une série de fusillades ont endeuillé les Etats-Unis ces derniers mois, notamment dans une installation de FedEx à Indianapolis, dans un immeuble de bureaux en Californie, dans un supermarché à Boulder (Colorado) et dans plusieurs salons de massage à Atlanta.

Le week-end dernier, douze personnes ont été tuées par balle et une cinquantaine ont été blessées à travers le pays, dans un regain de violence par armes à feu qualifiée récemment d'«épidémie» par le président Joe Biden. (ats/afp)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Facebook veut bannir les sociétés contrôlées par la junte birmane
La maison-mère de Facebook, Meta, a désactivé toutes les pages et tous les comptes appartenant à des entreprises soutenues par l'armée birmane.

Facebook accentue ses restrictions à l'égard de la junte militaire du pays. Fin février, Facebook avait supprimé tous les comptes liés à l'armée, invoquant l'utilisation meurtrière de la force par la junte contre les opposants au coup d'Etat.

L’article