DE | FR

Un incendie «infernal» menace la ville d'Athènes

Bild

Image: Twitter

Un important incendie fait rage près de la capitale grecque, où les températures devraient atteindre 44 degrés ce mercredi.



Mercredi matin, la visibilité était limitée à quelques centaines de mètres à Athènes, en raison de l'épaisse fumée. Plus de 500 pompiers avec cinq hélicoptères et une dizaine de bombardiers d'eau continuent de lutter contre un important incendie qui s'est déclaré mardi au nord de la capitale grecque.

«C'est un incendie cauchemardesque», a déclaré le chef du gouvernement grec Kyriakos Mitsotakis. La protection civile a prié les habitants de la ville de rester à la maison et de fermer les fenêtres.

Après une nuit «exceptionnellement difficile», la situation semble s'améliorer, a déclaré le ministre adjoint à la Protection du citoyen, Nikos Hardalias. Le feu est actuellement en récession.

Plusieurs localités évacuées

Des maisons et de voitures ont déjà brûlé, rapporte Reuters, qui parle d'un incendie «infernal». Plusieurs localités ont été évacuées.

Bild

Image: Twitter

Des températures extrêmes de l'ordre de 43 à 44 degrés sont à nouveau attendues à Athènes mercredi. La chaleur étouffante se poursuivra jusqu'au week-end, selon le bureau météorologique.

Mardi, la Grèce a été la proie de près de 80 feux, selon Nikos Hardalias. Au moins deux d'entre eux sont toujours actifs. (ats/asi)

Les incendies en Grèce et Turquie

1 / 18
Les incendies en Grèce et Turquie
source: sda / yannis kolesidis
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Les inondations à New York créent des torrents dans le métro

Link zum Artikel

Crise des opiacés: 1,1 milliard et ils échappent au procès

Link zum Artikel

Aux Etats-Unis, ce champion de bouffe avale 76 hot-dogs en 10 minutes

Link zum Artikel

Rendez-vous vaccinaux dopés en Italie ++ Des vaccins alternatifs pour convaincre?

Link zum Artikel

Le bilan des inondations en Chine triple à plus de 300 morts

Le bilan des inondations du 20 juillet dans le centre de la Chine a été brutalement revu à la hausse lundi.

Les précipitations records qui se sont abattues fin juillet sur la région du Henan ont fait 302 morts et 50 disparus. le dernier bilan faisait état d'une centaine de victimes.

La métropole de Zhengzhou, capitale de la région, a été particulièrement touchée. Les pluies diluviennes ont englouti une rame de métro et transformé les rues en torrents de boue.

Le changement climatique est montré du doigt pour expliquer les pires intempéries survenues dans la région depuis le début des relevés …

Lire l’article
Link zum Artikel