International
Guerre contre l'Ukraine

Russie: Les soldats de Poutine ont de la peine à se comprendre

Vidéo: watson

Les soldats de Poutine ont de la peine à se comprendre

L'armée russe recrute des mercenaires étrangers pour soutenir sa guerre en Ukraine. Mais les barrières linguistiques compliquent leur efficacité et donnent lieu à des situations étonnantes.
18.05.2024, 15:54
Plus de «International»

Pour continuer à progresser en Ukraine, l'armée russe utilise de plus en plus de mercenaires étrangers. Promettant de gros salaires et la citoyenneté russe, le Kremlin a notamment recruté de nombreux Népalais. Grâce aux réseaux des mercenaires de Wagner, de plus en plus d'Africains arrivent aussi sur le front. Mais ces nouvelles troupes semblent davantage lutter contre les barrières linguistiques que contre l'Ukraine.

La plupart des mercenaires ne parlent pas russe, et les commandants russes parlent mal anglais. Cela crée des situations curieuses sur le front. Une vidéo montre un groupe de mercenaires népalais étonnamment confus, ne sachant visiblement pas de quel côté se trouve leur ennemi.

«Vous ne devez pas tirer de ce côté, cela n'a pas d'intérêt»
Un soldat russe tentant de faire comprendre à un mercenaire népalais dans quel sens tirer

Une autre vidéo montre la formation tactique des nouvelles troupes. Dans un anglais approximatif, un commandant essaie d'expliquer aux recrues comment se comporter au combat. L'armée russe est régulièrement critiquée pour son manque de tactique et d'organisation. La barrière linguistique ne va pas améliorer la situation. (msh)

Armée
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Grèce: 13 arrestations après un incendie sur une île
Treize personnes accusées d'avoir déclenché un feu de forêt sur l'île touristique grecque d’Hydra ont été arrêtées samedi. Elles auraient tiré des feux d'artifice depuis un bateau.

Les responsables soupçonnés doivent être présentés dimanche au procureur, ont indiqué les pompiers.

L’article