International
Guerre contre l'Ukraine

20 soldats ukrainiens tués lors d'une attaque de missile

epa10929277 A Ukrainian serviceman from the 128th Mountain Assault Brigade operates a man-portable 'Skif' anti-tank guided missile (ATGM) system at an undisclosed location in the Zaporizhia  ...
Un soldat ukrainien de la 128e brigade d'assaut en montagne utilise un système portable de missiles guidés antichars (ATGM) "Skif" dans la région de Zaporijjia, le 20 octobre 2023.Image: EPA

Moscou a infligé une «défaite par le feu» à Kiev

20 soldats ukrainiens ont perdu la vie dans une attaque de missiles russes lors d'une cérémonie de remise de prix dans la région de Zaporijjia. Volodymyr Zelensky critique son commandement militaire.
06.11.2023, 16:5906.11.2023, 18:02
Julius Zielezinski / t-online
Plus de «International»
Un article de
t-online

«C'est une tragédie qui aurait pu être évitée», a réagi le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Cet évènement, c'est la mort d'au moins 19 soldats ukrainiens lors d'une attaque de missile russe dans la région de Zaporijjia. Cette attaque a eu lieu durant une cérémonie militaire. Kiev a ouvert une enquête pénale.

👉 Suivez en direct la guerre contre l'Ukraine 👈

Le ministre ukrainien de la Défense, Rustem Umerov, a confirmé dans un communiqué sur Facebook qu'une enquête serait ouverte. Le fait que la cérémonie se soit déroulée en plein air constituait probablement une violation des règles militaires, comme l'a rapporté le «New York Times». L'enquête devrait se concentrer principalement sur la manière dont l'armée russe a pu avoir connaissance de la cérémonie.

Plus grande perte de l'unité

L'armée ukrainienne a confirmé samedi que certains soldats de sa 128e brigade d'infanterie de montagne avaient été tués la veille dans une attaque à la roquette, mais n'a pas fourni de chiffre précis.

«La Russie a tiré un missile Iskander-M sur le personnel de la 128e brigade d'infanterie de montagne, tuant les soldats et blessant les résidents locaux à des degrés divers de gravité»
Kiev

Le ministère russe de la Défense a annoncé samedi avoir infligé une «défaite par le feu» à une unité ukrainienne à Zaporijjia, tuant jusqu'à 30 soldats.

Un soldat ukrainien a déclaré dans un média en ligne que 22 membres de la brigade avaient été tués. Il a critiqué les commandants pour avoir organisé la cérémonie. Il s'agirait de la plus grande perte que l'unité ait subie en un seul jour depuis le début de la guerre, rapporte la Neue Zürcher Zeitung.

Zelensky critique le leadership militaire

«Tout le monde écrit que des "héros sont morts". Il serait plus correct d'écrire: "Les héros sont devenus des victimes", a déclaré un soldat dans une interview à la chaîne arabe Al Jazeera.

Volodymyr Zelensky s'est de son côté plaint de l’impasse dans laquelle se trouvent les structures de l’armée ukrainienne. La bureaucratie et l’héritage soviétique empêcheraient de nombreuses personnes en Ukraine, notamment dans les forces de défense, de réaliser leur plein potentiel.

C’est la deuxième fois en peu de temps que des désaccords apparaissent entre les dirigeants politiques et militaires. Pas plus tard que la semaine dernière, le commandant en chef des forces armées ukrainiennes a déclaré dans une interview à The Economist que celles-ci se trouvaient actuellement dans une impasse militaire. Le président ukrainien l’a violemment contredit et lui a interdit de donner d’autres interviews, selon la Neue Zürcher Zeitung.

La guerre en Ukraine en images
1 / 18
La guerre en Ukraine en images
Un bâtiment en flammes après un bombardement russe, Kiev.
partager sur Facebookpartager sur X
Une vidéo de propagande russe fait sensation en Allemagne
Video: youtube
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La guerre en Ukraine pollue «à l'échelle mondiale»
La guerre en Ukraine a généré en deux ans des émissions de CO2 supérieures à celles causées annuellement par les Pays-Bas, révèle un rapport. Seulement un tiers de ces gaz polluants sont dus aux combats.

La guerre que la Russie mène en Ukraine depuis bientôt deux ans et demi a causé des dégâts inimaginables. Y compris à la nature, l'une des victimes collatérales de ce conflit. Les dommages catastrophiques que les combats infligent à l'écosystème ukrainien sont connus et documentés. Pourtant, l'impact global de l'invasion sur l'environnement est encore plus important.

L’article