DE | FR

L'ambassade de Birmanie à Londres «occupée» par des militaires

Kyaw Zwar Minn, right, the Myanmar ambassador, talks to police outside the Myanmar Embassy in London, Wednesday, April 7, 2021. Newspaper reports say the embassy was taken over by members of the country's new military regime Wednesday evening. (AP Photo/Alastair Grant)
Kyaw Zwar Minn

Kyaw Zwar Minn, l'ambassadeur birman à Londres, parle à la police britannique devant son ambassade, qu'il dit "occupée" par des militaires de la nouvelle junte au pouvoir. Image: sda

L'ambassadeur de Birmanie à Londres a accusé une personnalité militaire proche de la junte qui a pris le pouvoir à Rangoun d'«occuper» son ambassade. L'accès au bâtiment lui est interdit. Le Royaume-Uni dénonce cette «intimidation».



Kyaw Zwar Minn fait les cent pas. L'ambassadeur de Birmanie est bloqué à l’extérieur de sa résidence. Interrogé par la police sur l'identité de ceux qui étaient à l'intérieur du bâtiment, il répond: «l'attaché militaire, ils occupent mon ambassade».

Cette vidéo montre l'ambassadeur bloqué à l’extérieur du bâtiment. joyce karam

Le Royaume-Uni dénonce l'«intimidation» de la junte dans l'ambassade. Cette dernière avait rappelé l'ambassadeur le mois dernier après qu'il a publié un communiqué de soutien à Aung San Suu Kyi, déchu le 1er février par les militaires. «La diplomatie est la seule issue et la seule réponse à l'impasse actuelle» avait-il déclaré.

«Ils ont dit en avoir reçu l'instruction de la capitale, et donc qu'ils ne vont pas me laisser entrer».

Kyaw Zwar Minn.

Une manifestation de protestation contre le coup d'Etat militaire s'est déroulée en fin de journée devant l'ambassade. Le Royaume-Uni a déjà sanctionné plusieurs responsables de la junte. Notamment le commandant en chef de l'armée, Min Aung Hlaing. (ats)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Face au Covid, une Suisse à deux vitesses se profile

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Aung San Suu Kyi

1 / 8
Aung San Suu Kyi
source: epa / david van der veen
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles à propos de la Birmanie

En Birmanie, l'armée assiège les manifestants et fouille les maisons

Link zum Artikel

Accusée de corruption, Aung San Suu Kyi risque (encore) la prison

Link zum Artikel

La répression sanglante s'intensifie en Birmanie

Link zum Artikel

Entre exécutions et armes de guerre, Amnesty s'alarme en Birmanie

Link zum Artikel

Vers un embargo des ventes d'armes en Birmanie?

Link zum Artikel

Facebook soutient la démocratie en Birmanie

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les chauffeurs Uber, désormais travailleurs salariés au Royaume uni

Uber va accorder à ses chauffeurs britanniques le statut de travailleurs salariés, avec salaire minimum et congés payés. Une première mondiale pour la société américaine.

C'est un chamboulement du modèle des plateformes numériques au Royaume-Uni. Le géant américain de réservation de chauffeurs vient d'annoncer que l'ensemble de ses plus de 70 000 chauffeurs dans le pays bénéficieront de ces avantages. Il s'agit d'un profond changement pour Uber dont les conducteurs étaient jusqu'à présent des travailleurs indépendants.

La loi britannique distingue le statut de travailleurs , qui peut recevoir le salaire minimum et d'autres avantages, de celui de salariés au sens …

Lire l’article
Link zum Artikel