International
Paris

La tour Eiffel est menacée par la rouille: elle est «en péril»

Image

La tour Eiffel est «en péril»: voici ce qui la menace

Alors que les Jeux olympiques approchent, le phare touristique de la France, la tour Eiffel, est atteint par la rouille. Les travaux d'entretien ont trop tardé. Explications.
23.02.2024, 11:5923.02.2024, 12:47
Plus de «International»

La tour Eiffel, le phare de la France, serait en péril. Gagnée par la rouille, la dame de fer s’écaille en surface. Son concepteur, Gustave Eiffel, l’avait pourtant bien dit:

«On ne saurait trop se pénétrer du principe que la peinture est l'élément essentiel de la conservation d'un ouvrage métallique et que les soins qui y sont apportés sont la seule garantie de sa durée.»
Gustave Eiffel

L’ingénieur estimait à l’époque qu’il fallait sortir les pinceaux tous les 7 ans, rappelle Le Figaro. Or, les derniers travaux de peinture, en cours, ont tardé par rapport aux précédents. Onze ans de battement entre les deux, au lieu des sept spécifiés.

Des photos publiées sur les réseaux sociaux sèment l’inquiétude. Un site sidérurgique laissé à l’abandon? Non, la tour Eiffel, 135 ans au compteur du temps qui passe. On y voit des parties comme rongées, y compris des rivets, ces clous épais enfoncés à chaud dans les poutres et poutrelles pour les faire solidement tenir ensemble, la grande trouvaille, au 19ᵉ siècle.

D’apparents spécialistes de la métallurgie multiplient les messages alarmants: le travail de restauration serait «titanesque», la situation, «catastrophique».

Qu’en est-il vraiment? Cité par Le Figaro, l’architecte en chef en charge du monument et de son entretien, Pierre-Antoine Gatier, affirme:

«Ce n’est pas parce que la peinture s’écaille que le monument est à bout de souffle, assure-t-il. Et ce n’est pas par manque d’entretien que la rouille apparaît, mais sous l’effet du sable, de la pollution, de la pluie et des UV.»
Pierre-Antoine Gatier, cité par Le Figaro

L’architecte l’assure: sous les 19 couches de peinture précédemment posées, «le fer puddlé (réd: un fer quasi pur, le matériau choisi par Gustave Eiffel et ses équipes) est en état impeccable».

Tout va bien, alors? Non. Comme l’explique Pierre-Antoine Gatier, du retard a été pris dans les travaux d’entretien. Cela est dû, entre autres, au Covid et aux Jeux olympiques. Le Covid a mis à l’arrêt nombre d’activités jugées non essentielles. Les JO d’été à Paris ont fait que la restauration des parties externes a été privilégiée, au détriment des parties internes de la structure, les moins visibles par les visiteurs. Résultat: l’effritement est surtout présent sur les parties «cachées» de l’édifice de 300 mètres.

Les officiels voulaient mettre la poussière métallique sous le tapis à l’approche des Jeux. C’est raté. On ne parle que de la tour Eiffel qui «rouille de partout», et, mais c'est une autre histoire, de la délinquance à l'œuvre au pied de l'édifice. Les critiques s’abattent sur la maire Anne Hidalgo, la Ville de Paris étant actionnaire quasi unique de la Sete, la société assurant la gestion du monument.

Une grève des employés de la tour Eiffel ajoute au capharnaüm. Ils disent débrayer pour la bonne cause: ils estiment que la redevance due par la Sete à la Ville de Paris, qui vient d’être «multipliée par 7», met en péril la gestion financière du monument et par conséquent son entretien.

Ce casse-tête permet à Rachida Dati, la ministre de la Culture et accessoirement maire du 7e arrondissement de la capitale, là où s’élève l’objet du litige, de faire des propositions façon modèle de sortie de crise. On apprend à cette occasion que la tour Eiffel, certes inscrite aux monuments historiques et au patrimoine de l’Unesco, n’est pas «classée».

Ce qui vaut ce tweet de «Queen Rachida» à sa meilleure ennemie Anne Hidalgo: mais qu’est-ce que vous attendez pour demander le classement de la tour par l’Etat? Comprendre: classé, le monument bénéficierait des moyens de l’Etat, qui peuvent être très efficaces, comme on le voit depuis bientôt cinq ans avec les travaux ultra-rapides de restauration de Notre-Dame.

C’est une autre Notre-Dame, reposant sur ses quatre piliers, qu’il s’agit à présent de sauver fissa.

France: une autoroute vidée par les blocus est utilisée par des passants
Video: watson
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Le Proche-Orient est «au bord du gouffre»
L'attaque de ce week-end propulse Israël et l'Iran au bord de la guerre. Quelle stratégie adoptera Benjamin Netanyahou à long terme? Pour l'instant, le premier ministre profite de l'escalade.

Le choc est encore grand. Samedi soir, les Gardiens de la révolution iraniens ont lancé des drones kamikazes et des missiles balistiques en direction d'Israël. Un événement qui augure une éventuelle escalade, surtout qu'il s'agit de la première attaque directe de l'Iran contre le territoire israélien.

L’article