International
Russie

Poutine a une technique pour créer une élite loyale au Kremlin

La Russie ne se laissera pas "intimider" ni "
Vladimir Poutine vient d'être réélu et craint de perdre le soutien des élites économiques. Keystone

Poutine a une technique pour créer une nouvelle élite loyale au Kremlin

Vladimir Poutine estime que l'élite russe n'est pas assez patriote. Il souhaite désormais créer une nouvelle génération d'oligarques.
13.04.2024, 15:57
Levent Constabel / t-online
Plus de «International»
Un article de
t-online
Fabian Burkhardt est politologue. Ses recherches portent sur les institutions politiques dans les régimes autoritaires, avec un accent régional sur les pays post-soviétiques, en particulier la Russie, la Biélorussie et l'Ukraine.

La Russie n'est plus une démocratie depuis longtemps. Les dernières élections présidentielles ressemblaient davantage à un couronnement qu'à un acte démocratique - Vladimir Poutine a remporté l'élection avec plus de 80% des voix.

Cela est confirmé par Fabian Burkhardt, expert de la sphère russe et sa politique:

«On devrait considérer le vote comme une sorte de rituel. Il suggère d'une part une normalité malgré la guerre qui fait rage en Ukraine. D'autre part, les "élections" devaient envoyer un signal de force et d'unité. Il n'y a ni opposition ni déviation par rapport à la ligne du Kremlin».

Mais l'économie russe est depuis longtemps dominée par quelques oligarques. Un rapport du ministère britannique de la Défense confirme une fois de plus que le processus de transition vers une économie étatique absolue en Russie se renforce. Selon ce rapport, depuis son invasion de l'Ukraine en février 2022, la Russie aurait nationalisé plus de 180 entreprises.

Selon le ministère britannique, les entreprises principalement touchées sont occidentales, mais aussi des sociétés appartenant à des Russes vivant à l'étranger. Cela semble indiquer que l'économie russe cherche à se couper de toute influence occidentale.

Luttes de pouvoir entre les courtisans du Kremlin

Ses entreprises devraient désormais être distribuées à des entrepreneurs russes loyaux au Kremlin, qui soutiennent la guerre en Ukraine. Les entrepreneurs se disputeraient parfois âprement la faveur du Kremlin, selon Fabian Burkhardt.

«Nous assistons à des luttes de pouvoir étendues, surtout dans le domaine économique. Il y a des expropriations forcées d'entreprises. Cela concerne particulièrement les entreprises et les personnes qui entretiennent encore des relations à l'étranger, mais également dans l'industrie de l'armement, le contrôle étatique est renforcé.»

De plus, il y aurait régulièrement des décès mystérieux de hauts dirigeants dans le secteur de l'énergie, qui «ne peuvent guère être expliqués par des coïncidences. Cela indique plutôt que les luttes de pouvoir au sein des élites sont menées avec force. Ça bouillonne», ajoute Fabian Burkhardt.

Une nouvelle élite patriotique

Cette étape de nationalisation correspond également à une annonce de Poutine dans son discours à la nation en février dernier. Il y a annoncé vouloir créer une nouvelle élite. Selon Burkhardt, Poutine estime que l'élite actuelle n'est «pas assez patriotique».

De plus, cette mesure serait liée à la pression accrue sur la production et les coûts en raison des sanctions occidentales. Selon le rapport britannique, la Russie doit renforcer son contrôle sur les secteurs clés pour maintenir ses efforts de guerre en Ukraine.

(Traduit de l'allemand par Tim Boekholt)

Vladimir Poutine dans tous ses états
1 / 10
Vladimir Poutine dans tous ses états
Poutine en mode chasseur, 2010.
source: ap ria novosti russian governmen / dmitry astakhov
partager sur Facebookpartager sur X
Voici le «cercueils chinois» russe
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce que l'on sait sur la frappe d'Israël à Rafah: des dizaines de morts
Le ministère de la Santé de Gaza a signalé 45 morts après une frappe israélienne nocturne à Rafah, provoquant des condamnations internationales.

Le Ministère de la Santé de Gaza a fait état lundi de 45 morts au moins à la suite d'une frappe israélienne nocturne qui a mis le feu à des tentes occupées par des Palestiniens déplacés dans un camp à Rafah. L'attaque a provoqué des condamnations à l'étranger.

L’article