International
Russie

Crimée: la majorité des Ukrainiens souhaitent une reconquête

Des flammes et la fumée s'élèvent du pont de Crimée.
Des flammes et la fumée s'élèvent du pont de Crimée.Image: sda

Même sans l'Occident, les Ukrainiens veulent reconquérir la Crimée

Une récente étude démontre qu'une grande partie des Ukrainiens aimerait récupérer ce territoire annexé par la Russie. Les sociologues mettent toutefois en garde contre certains biais.
15.03.2023, 09:3908.05.2023, 10:36
Plus de «International»
Un article de
t-online

Selon un sondage réalisé à l'échelle de l'Ukraine par le Kyiv International Institute of Sociology (KIIS), la majorité des Ukrainiens insiste sur la reconquête de la Crimée annexée par la Russie, et ce même si cela implique moins d'aide de la part de l'Occident.

Renoncer ou non à libérer la Crimée?

Deux options ont été proposées aux 2007 participants lors des entretiens téléphoniques: soit ils peuvent «renoncer à tenter de libérer la Crimée par des moyens militaires». La condition serait un engagement ferme de l'Occident envers l'Ukraine pour aider à la libération et à la défense du reste de l'Ukraine, y compris du Donbass.

Ou alors: ils doivent «continuer à essayer de libérer toute l'Ukraine, y compris la Crimée», même si cela implique une guerre prolongée avec la Russie et moins d'aide occidentale.

24% des personnes interrogées se sont prononcées en faveur de la première option, c'est-à-dire qu'elles sont prêtes à renoncer à une libération militaire de la Crimée.

68% d'entre elles se prononcent cependant en faveur de nouvelles tentatives de libération de la Crimée. Si cela devait signifier une réduction de l'aide militaire occidentale, ce groupe serait prêt à accepter cette conséquence.

Quelle est la fiabilité d'une telle enquête?

L'enquête a été menée auprès d'Ukrainiens âgés de 18 ans et plus, par échantillonnage aléatoire avec des numéros de téléphone portable. Ils vivent tous un peu partout dans le pays, excepté en Crimée. Toutes les régions qui étaient sous contrôle ukrainien jusqu'à l'invasion russe du 24 février 2022 ont été prises en compte.

Quelle est réellement la représentativité de tels sondages en temps de guerre? Les occupants russes de certaines régions, incluses dans l'enquête, auraient par exemple coupé les téléphones des habitants, rendant une partie des Ukrainiens moins joignables.

De plus, toujours selon le KIIS, le fait que les citoyens prorusses soient moins enclins à participer à de tels sondages pourrait également avoir un impact sur la représentativité de l'étude.

Mais de manière générale, les sociologues estiment:

«Les résultats obtenus sont toujours très représentatifs et permettent une analyse assez fiable des attitudes de la population»
Les images du ballon espion chinois
1 / 12
Les images du ballon espion chinois
Un jet américain vole à côté du ballon espion.
partager sur Facebookpartager sur X
Des drones kamikazes iraniens sont utilisés par l'armée russe en Ukraine
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le ministre israélien de la Défense attaque son propre gouvernement
Le ministre israélien de la Défense Yoav Galant s'oppose publiquement à ses collègues et explique qu'ils refusent de discuter de l'après-Hamas. Pour le quotidien Haaretz, il s'agit d'un cas évident.

Qu'est-ce qui ne va pas avec le gouvernement israélien? C'est la question que se posent de plus en plus d'observateurs face aux souffrances dans la bande de Gaza. Alors que de nouvelles informations sur des actions militaires et des victimes civiles arrivent sans cesse des territoires occupés par l'armée israélienne, le scepticisme grandit.

L’article