DE | FR

Régions libérées, combats dans l'Est, aides militaires: le point sur la nuit

Alors que les combats font rage dans le Donbass, l'étau russe se desserre sur Kharkiv, ville bombardée depuis le début de la guerre. A Marioupol, les forces russes continuent de frapper l'usine Azovstal.
11.05.2022, 06:2911.05.2022, 06:58

La menace russe s'éloigne de Kharkiv

L'étau russe se desserre sur Kharkiv, la deuxième ville de l'Ukraine située dans l'est et qui était pilonnée depuis fin février, a affirmé dans la nuit de mardi à mercredi le président Volodymyr Zelensky.

L'artillerie ukrainienne en action dans la région de Kharkiv.
L'artillerie ukrainienne en action dans la région de Kharkiv.Image: sda

«Les localités de Cherkasy Tychky, Rusky Tychky, Roubijné et Bayrak ont été libérées» dans la région de cette grande ville, a précisé l'état-major ukrainien sur Facebook. Et d'ajouter:

«L'ennemi a été repoussé encore plus loin de Kharkiv, et les occupants ont eu encore moins de possibilités de frapper le centre régional»

Mais «l'intensité des bombardements dans le district», a-t-il aussi relevé. De plus, selon Oleg Snegoubov, chef de l'administration régionale de Kharkiv s'exprimant sur Telegram, «en se retirant, les occupants russes laissent derrière eux des pièges mortels», des mines.

Avancées ukrainiennes

L'Institut américain d'étude de la guerre (ISW) avait noté que, dans la partie orientale du pays, l'armée ukrainienne «fait des progrès significatifs et avancera probablement jusqu'à la frontière russe dans les jours ou semaines à venir».

Image: sda

Cela semble aussi confirmer la tendance qui a émergé sur le front, au cours de ce troisième mois de l'invasion russe: d'un côté, les unités ukrainiennes contre-attaquent et progressent à l'est de Kharkiv, de l'autre, les Russes grignotent petit à petit du terrain à environ 150 km au sud-est de l'avancée ukrainienne, en direction de la partie du Donbass, qui n'est pas encore sous contrôle russe ou séparatiste prorusse.

Des «dizaines de frappes» sur l'aciérie Azovstal

Dans le sud-est, les forces russes ont encore pilonné l'aciérie Azovstal, à Marioupol, où se terrent toujours des dizaines d'Ukrainiens, soldats et civils. «Des dizaines de frappes», «chaque heure», a écrit sur Telegram Petro Andriouchtchenko, adjoint au maire de cette ville portuaire prise par les Russes et presque entièrement détruite.

A l'intérieur de l'usine.
A l'intérieur de l'usine.Image: sda

«Les défenseurs de Marioupol restent sur place, ils poursuivent la résistance», a déclaré Zelensky. Kiev continue d'utiliser tous les moyens diplomatiques à sa disposition pour permettre le sauvetage des soldats, a-t-il ajouté.

Nouvelle aide américaine

Du côté de l'aide américaine à l'Ukraine, la Chambre des représentants a adopté, mardi soir, une enveloppe faramineuse de près de 40 milliards de dollars, suivant Joe Biden dans son soutien indéfectible à Kiev. Au sein de cette grande enveloppe:

  • 6 milliards de dollars qui doivent permettre à l'Ukraine de s'équiper en véhicules blindés et renforcer sa défense anti-aérienne.
  • Près de 9 milliards de dollars sont également prévus pour assurer entre autres «la continuité des institutions démocratiques ukrainiennes», ainsi qu'un large volet humanitaire.
Image: sda

Il doit désormais être voté au Sénat, en fin de semaine ou en début de semaine prochaine, avant d'être promulgué par le président américain. (ats/asi)

En Russie, les enfants font de la propagande déguisés en petits tanks

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Meurtre, torture, vol: l'Ukraine recherche 10 criminels de guerre

Link zum Artikel

«Plan Marshall 2.0»: voici comment reconstruire l'Ukraine après la guerre

Link zum Artikel

Voici 13 images de Pâques «célébrée» en Ukraine en pleine guerre

Link zum Artikel

«Pour la Russie, cette guerre est un suicide économique»

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les séparatistes prorusses annoncent s'être emparé d'une ville-clé
Tandis que les forces russes intensifient l'offensive dans le Donbass, les forces séparatistes prorusses viennent de revendiquer la prise de Lyman, une localité-clé.

L'annonce a été faite via Telegram, par l'état-major de l'autoproclamée «république» séparatiste prorusse de Donetsk: selon lui, les forces séparatistes ont «pris le contrôle complet» de Lyman avec «l'appui» des forces armées russes. Ni l'armée russe, ni l'armée ukrainienne, n'ont immédiatement commenté cette information, que l'AFP n'a pu vérifier de source indépendante.

L’article