Société
People

Kylie Jenner lance Khy, sa marque de vêtement

Kylie Jenner lance khy, sa marque de vêtement
Avec Khy, Kylie Jenner s'attaque au monde de la mode.image: instagram/canva, montage: ana simoes
People

Kylie Jenner s'attaque à un nouvel empire

La cadette du clan Kardashian-Jenner s'attaque à l'empire de la mode. La star vient d'annoncer la sortie de sa marque de vêtements, Khy. On vous dit tout.
26.10.2023, 18:4727.10.2023, 11:33
Suivez-moi
Plus de «Société»

Plus rien ne semble l'arrêter. Dans une interview au Wall Street Journal Magazine (WSJ), Kylie Jenner a annoncé le lancement de sa nouvelle marque de vêtements: Khy. Objectif? Vous offrir du «luxe abordable». On vous explique tout ça.

Si tout le monde l'attendait sur la tendance du Quiet Luxury, à l'instar de ses récentes tenues, il n'en sera rien. Exit donc les tops à froufrous et les robes à fleurs; au menu de cette première collection: 12 pièces dont des pantalons, des manteaux, des hauts et des basiques en similicuir, nylon ou encore élasthanne. Et une pièce phare: un trench-coat en similicuir noir que la belle a d'ailleurs publié sur Instagram.

Khy, de Kylie Jenner
Kylie Jenner annonce Khy sur Instagram.Image: instagram/canva, montage: ana simoes

«King Kylie», de retour

Cette première ligne n'est pas seulement inspirée par son propre style: «c'est elle» (allez savoir ce que ça veut dire). Toujours pour le magazine WSJ, la cadette a déclaré s'être inspirée de l'ère «King Kylie». Une période pendant laquelle la belle s'est montrée redoutable, notamment grâce au lancement de sa marque de cosmétique.

«Toute la ligne est vraiment inspirée par ma garde-robe personnelle et les différentes humeurs dans lesquelles je suis»
Kylie Jenner
Khy, de Kylie Jenner
Kylie Jenner pour le Wall Street Journal Magazine.Image: instagram/canva, montage: ana simoes

Pour sa marque de fringues, l'influenceuse a fait appel à pas moins de 25 designers et concepts différents. Autrement dit, chaque ligne offrira un (doux) mélange entre les humeurs de Kylie Jenner et les designers choisis. Mais attention, «personne ne me dit vraiment quoi faire», hormis peut-être Kris Jenner qui, sans surprise, est une fois de plus mêlée à ce nouveau business en tant que co-fondatrice.

«Créativement, j'ai une vision très forte de ce à quoi je veux ressembler, de ce que je veux faire et de ce que je veux porter»
Kylie Jenner au WSJ Magazine

D'ailleurs, on a déjà les noms des premiers à avoir été appelés pour cette collection, puisque cette dernière a été créée en collaboration avec Nan Li et Emilia Pfohl, fondatrice de la marque bernoise Namilia, connue pour avoir conceptualisé un soutien-gorge en forme de pénis.

Du luxe, oui, mais pas cher

L'influenceuse compte bien s'assurer que tout le monde puisse mettre la main sur l'une des pièces de sa collection puisque Khy n'est rien d'autre que du «luxe abordable». En effet, rien ne sera vendu au-dessus de 200 dollars, soit 180 francs environ. Et c'est déjà bien assez pour du similicuir et de l'élasthanne, rappelons-le.

Avec cette nouvelle entreprise, la jeune maman confirme toutefois sa place de femme d'affaires redoutable. Car outre Khy, Kylie Jenner reste une leader incontestée du domaine de la beauté avec sa marque Kylie Cosmetics.

La collection sera disponible en ligne dès le 1er novembre. Reste à savoir si elle dépassera les marques de ses sœurs, Khloé et Kim Kardashian, qui viennent d'ailleurs d'annoncer une collection Skims pour homme.

La mode vous intéresse? D'autres articles par ici!

Une modèle déguisée en «religieuse sexy» se fait virer d'une église

Vidéo: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Art Basel est de retour
L'événement le plus prestigieux du monde de l'art est de retour à Bâle de mardi à dimanche. 285 galeries venant de 40 pays participent à l'édition.

Art Basel, la plus grande foire d'art au monde, a ouvert ses portes aux VIP mardi à Bâle. Les galeries veulent relancer un marché de l'art en perte de vitesse avec des artistes de renom et des oeuvres phares.

L’article