DE | FR
Le Bayern Munich (en noir) a facilement gagné à Freiburg (4-1), samedi en Bundesliga. Mais le match pourrait être rejoué.
Le Bayern Munich (en noir) a facilement gagné à Freiburg (4-1), samedi en Bundesliga. Mais le match pourrait être rejoué. image: keystone

A Freiburg, le 12e homme du Bayern était sur le terrain!

Le Rekordmeister a gagné facilement 4-1 samedi à Freiburg. Mais une erreur cocasse de son intendante pourrait bien lui coûter cette victoire, si les dirigeants fribourgeois décident de déposer protêt.
03.04.2022, 20:2604.04.2022, 06:38
Suivez-moi

Scène insolite samedi après-midi lors du match de Bundesliga Freiburg-Bayern Munich. Alors que le leader bavarois mène aisément 3-1 et qu'il ne reste que six minutes à jouer, la partie s'interrompt. La raison? Les joueurs du Rekordmeister sont 12 sur la pelouse! En hockey sur glace, l'équipe serait punie avec l'un de ses membres envoyé deux minutes sur le banc des pénalités pour surnombre.

C'est le défenseur central de Freiburg, Nico Schlotterbeck, qui a remarqué cette irrégularité, qu'il est allé signaler à l'arbitre:

«Je lui ai signalé que le Bayern avait procédé à un changement avec l'entrée de Niklas Süle, mais qu'aucun Munichois n'était sorti du terrain»
Nico Schlotterbeck, défenseur de Freiburg

Oui, le Bayern Munich a joué pendant 20 secondes avec un homme de plus! Et la raison est plutôt cocasse. C'est l'intendante du club munichois, Kathleen Krüger, qui s'est trompée en donnant au 4e arbitre le numéro du joueur qui devait sortir, en l'occurence Kingsley Coman. Sur le tableau lumineux, c'est le 29 qui est apparu en rouge. Problème: le Français, qui avait effectivement ce numéro à l'époque, porte désormais le 11 depuis l'été dernier... Du coup, il ne s'est pas reconnu et est resté sur le terrain.

L'interruption de cinq minutes n'a pas gêné les Bavarois, qui ont planté un quatrième pion dans les arrêts de jeu pour une victoire finale 4-1. Mais Freiburg a jusqu'à lundi pour déposer un éventuel protêt. S'il aboutissait, le match serait rejoué. Mais l'entraîneur du club du Sud-Ouest de l'Allemagne, Christian Streich, ne veut pas faire la démarche:

«Je ne pense pas que nous allons et que nous devrions demander que cette rencontre soit rejouée. Il y a un règlement et c'est à la Ligue allemande (DFL) de prendre ses responsabilités, mais sûrement pas aux clubs»
Christian Streich, entraîneur de Freiburg

Pas de doute, Coman porte bien le numéro 11 au Bayern

image: keystone

Les dirigeants de Freiburg, eux, hésiteraient, d'après L'Equipe. Ils ont un intérêt à ce que la partie soit rejouée: le club est à la lutte pour une place en Ligue des Champions.

Le classement de Bundesliga

source: rts

Pour le Bayern Munich, rejouer ce duel serait embêtant, mais pas catastrophique: à six journées de la fin, Thomas Müller et ses coéquipiers ont 9 points d'avance sur leur dauphin, Dortmund, et s'envolent vers un 10e titre de champion d'Allemagne consécutif.

23 situations que personne n'aimerait vivre chez soi

1 / 25
23 situations que personne n'aimerait vivre chez soi
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Eric Zemmour est mis à la porte par Nourredine Zidane

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Constantin: «J'avais envisagé que Gelson me remplace»
Lors d'une interview accordée à la RTS après le match contre Servette (3-3), dimanche, le président du FC Sion a expliqué qu'il aurait aimé «faire un pas de recul» et laisser Gelson Fernandes à la tête du club.

Mené 3-1 par Servette, dimanche après-midi lors de l'ultime journée de Super League, le FC Sion a failli être barragiste. Il doit son maintien au gardien servettien Omeragic, coupable sur plusieurs buts, et à l'égalisation arrachée par Karlen en toute fin de rencontre (3-3).

L’article