DE | FR
Nicky Beloko (au centre) et ses coéquipiers de Neuchâtel Xamax n'ont pas le droit à l'erreur ce lundi soir à la Pontaise contre le Stade Lausanne Ouchy.
Nicky Beloko (au centre) et ses coéquipiers de Neuchâtel Xamax n'ont pas le droit à l'erreur ce lundi soir à la Pontaise contre le Stade Lausanne Ouchy.Image: KEYSTONE

Xamax joue très gros à la Pontaise

Neuchâtel Xamax affronte le Stade Lausanne Ouchy ce lundi soir à la Pontaise. Les Xamaxiens ont seulement deux points d'avance sur le dernier – et seul relégable – Chiasso. L'ex-capitaine des «rouge et noir» Eddy Barea croit au sauvetage de son ancien club.
10.05.2021, 19:00
Suivez-moi

Neuchâtel Xamax devra tout faire pour se donner de l'air ce lundi soir à la Pontaise. Les hommes d'Andrea Binotto y affronteront le Stade Lausanne Ouchy, actuel cinquième du classement de Challenge League. Les Vaudois ont, eux, encore une infime chance de décrocher la deuxième place synonyme de barrage contre l'avant-dernier de Super League.

On fait le point en quatre questions sur cette partie cruciale pour Xamax avec son ancien capitaine Eddy Barea, qui a porté le maillot «rouge et noir» durant six ans (2000-2006).

Xamax va-t-il se sauver?

EDDY BAREA: «Oui, je vois les choses favorablement. C'est mon cœur qui parle. Plus tôt dans la saison, quand ça allait mal pour eux, les Neuchâtelois ont montré qu'ils étaient capables d'inverser la tendance. Mais il faudra faire très attention à Chiasso, actuellement dans une dynamique positive et qui a engrangé plus de points que Xamax lors des derniers matchs. Mais Neuchâtel pourra compter sur des joueurs d'expérience, comme Nuzzolo, qui ont l'habitude de ces matchs couperets».

Xamax doit-il assurer un match nul ce lundi soir à Lausanne?

«Le meilleur moyen de ne pas réussir à décrocher le nul, c'est de jouer le nul. Mais il ne faut pas non plus partir la fleur au fusil et se découvrir complètement. Xamax devra être conquérant, aller chercher son adversaire. Et surtout être très rigoureux, en évitant absolument les erreurs individuelles. Il faudra aussi que chaque joueur trouve une détermination et une motivation de tous les instants».

Quels mots pour réussir à motiver les joueurs xamaxiens?

«C'est toujours une partie délicate de la préparation d'un match. L'entraîneur doit réussir à titiller l'orgueil et la fierté des joueurs. Et essayer de contextualiser le discours, en évoquant par exemple les matchs références joués par l'équipe durant la saison.

Eddy Barea (à droite) avec le maillot de Neuchâtel Xamax et le brassard de capitaine lors d'un match de Super League contre Saint-Gall en 2004.
Eddy Barea (à droite) avec le maillot de Neuchâtel Xamax et le brassard de capitaine lors d'un match de Super League contre Saint-Gall en 2004. Image: KEYSTONE

Je suis extrêmement preneur des méthodes alternatives pour préparer ces matchs ultra-importants. Elles permettent d'amener cette motivation nécessaire aux joueurs. En utilisant par exemple des films sur l'histoire du club, ses heures glorieuses, des inspirations issues d'autres sportifs. Il faut être capable d'ouvrir l'esprit des joueurs. Par exemple, en allant au théâtre pour comprendre ce que ressent un comédien avant de monter sur scène et sa gestion du trac. Ou visiter un hôpital pour enfants pour saisir le don de soi des infirmiers. Ce genre d'expériences augmentent les capacités cognitives des footballeurs, également précieuses sur le terrain et stimulent l'esprit d'équipe. Le coach a une forte influence et une grande marge de manœuvre dans ce type de travail».

Le système tactique à utiliser?

«Si j'étais entraîneur de Xamax ce lundi soir à la Pontaise, j'utiliserais un 4-4-2. C'est le système le plus rassurant pour des équipes en difficulté et en manque de confiance. C'est celui qui permet de mieux quadriller le terrain. Il évite d'être en infériorité numérique sur certaines parties de la pelouse. Mais pour choisir le système idéal, il faut aussi bien évidemment tenir compte de l'adversaire et des caractéristiques de ses propres joueurs».

Stade Lausanne Ouchy - Neuchâtel Xamax (34e journée de Challenge League)
📅 lundi 10 mai à 20h00 📍 stade de la Pontaise, Lausanne

🔥Enjeu: Neuchâtel Xamax joue sa survie en Challenge League. A trois journées de la fin de la saison, les footballeurs neuchâtelois sont 9e et avant-derniers du classement. Ils comptent seulement deux points d'avance sur le dernier – et seul relégable en troisième division – Chiasso. Pour s'éviter des grosses angoisses lors des deux derniers matchs – contre le leader GC vendredi et... Chiasso lors de la dernière journée jeudi prochain au Tessin, les Xamaxiens devront faire des points ce lundi soir à Lausanne contre le Stade Lausanne Ouchy. Ils risquent une deuxième culbute en deux ans, eux qui évoluaient encore en Super League lors de l'exercice 2019-2020...

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Harry Maguire, le défenseur sur qui tout le monde aime se défouler
Le capitaine de Manchester United a de nouveau été abondamment moqué sur les réseaux sociaux après une bourde ce week-end. L'international anglais est un véritable bouc émissaire des fans, au point de recevoir des alertes à la bombe.

La saison de Premier League a très mal débuté pour Manchester United, surpris chez lui dimanche par Brighton (1-2). Pour son capitaine Harry Maguire, la journée a été compliquée avant même de rentrer sur la pelouse.

L’article