DE | FR
Der Grasshopper Euclides Cabral, links, gegen den Neuenburger Nicky Beloko, rechts, beim Fussball Meisterschaftsspiel der Challenge League zwischen dem Grasshopper Club Zuerich und dem Neuchatel Xamax im Stadion Letzigrund in Zuerich am Samstag, 3. April 2021. (KEYSTONE/Walter Bieri)

Nicky Beloko (au centre) et ses coéquipiers de Neuchâtel Xamax n'ont pas le droit à l'erreur ce lundi soir à la Pontaise contre le Stade Lausanne Ouchy. Image: KEYSTONE

Xamax joue très gros à la Pontaise

Neuchâtel Xamax affronte le Stade Lausanne Ouchy ce lundi soir à la Pontaise. Les Xamaxiens ont seulement deux points d'avance sur le dernier – et seul relégable – Chiasso. L'ex-capitaine des «rouge et noir» Eddy Barea croit au sauvetage de son ancien club.



Neuchâtel Xamax devra tout faire pour se donner de l'air ce lundi soir à la Pontaise. Les hommes d'Andrea Binotto y affronteront le Stade Lausanne Ouchy, actuel cinquième du classement de Challenge League. Les Vaudois ont, eux, encore une infime chance de décrocher la deuxième place synonyme de barrage contre l'avant-dernier de Super League.

On fait le point en quatre questions sur cette partie cruciale pour Xamax avec son ancien capitaine Eddy Barea, qui a porté le maillot «rouge et noir» durant six ans (2000-2006).

Xamax va-t-il se sauver?

EDDY BAREA: «Oui, je vois les choses favorablement. C'est mon cœur qui parle. Plus tôt dans la saison, quand ça allait mal pour eux, les Neuchâtelois ont montré qu'ils étaient capables d'inverser la tendance. Mais il faudra faire très attention à Chiasso, actuellement dans une dynamique positive et qui a engrangé plus de points que Xamax lors des derniers matchs. Mais Neuchâtel pourra compter sur des joueurs d'expérience, comme Nuzzolo, qui ont l'habitude de ces matchs couperets».

Xamax doit-il assurer un match nul ce lundi soir à Lausanne?

«Le meilleur moyen de ne pas réussir à décrocher le nul, c'est de jouer le nul. Mais il ne faut pas non plus partir la fleur au fusil et se découvrir complètement. Xamax devra être conquérant, aller chercher son adversaire. Et surtout être très rigoureux, en évitant absolument les erreurs individuelles. Il faudra aussi que chaque joueur trouve une détermination et une motivation de tous les instants».

Quels mots pour réussir à motiver les joueurs xamaxiens?

«C'est toujours une partie délicate de la préparation d'un match. L'entraîneur doit réussir à titiller l'orgueil et la fierté des joueurs. Et essayer de contextualiser le discours, en évoquant par exemple les matchs références joués par l'équipe durant la saison.

Le Neuchatelois Eddy Barea, droite, lutte pour la balle avec le St Gallois Jairo, gauche, lors du match de football de Super League Neuchatel Xamax contre FC St Gall, ce samedi 1 mai 2004, au stade de la Maladiere a Neuchatel. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Eddy Barea (à droite) avec le maillot de Neuchâtel Xamax et le brassard de capitaine lors d'un match de Super League contre Saint-Gall en 2004. Image: KEYSTONE

Je suis extrêmement preneur des méthodes alternatives pour préparer ces matchs ultra-importants. Elles permettent d'amener cette motivation nécessaire aux joueurs. En utilisant par exemple des films sur l'histoire du club, ses heures glorieuses, des inspirations issues d'autres sportifs. Il faut être capable d'ouvrir l'esprit des joueurs. Par exemple, en allant au théâtre pour comprendre ce que ressent un comédien avant de monter sur scène et sa gestion du trac. Ou visiter un hôpital pour enfants pour saisir le don de soi des infirmiers. Ce genre d'expériences augmentent les capacités cognitives des footballeurs, également précieuses sur le terrain et stimulent l'esprit d'équipe. Le coach a une forte influence et une grande marge de manœuvre dans ce type de travail».

Le système tactique à utiliser?

«Si j'étais entraîneur de Xamax ce lundi soir à la Pontaise, j'utiliserais un 4-4-2. C'est le système le plus rassurant pour des équipes en difficulté et en manque de confiance. C'est celui qui permet de mieux quadriller le terrain. Il évite d'être en infériorité numérique sur certaines parties de la pelouse. Mais pour choisir le système idéal, il faut aussi bien évidemment tenir compte de l'adversaire et des caractéristiques de ses propres joueurs».

Stade Lausanne Ouchy - Neuchâtel Xamax (34e journée de Challenge League)

📅 lundi 10 mai à 20h00 📍 stade de la Pontaise, Lausanne

🔥Enjeu: Neuchâtel Xamax joue sa survie en Challenge League. A trois journées de la fin de la saison, les footballeurs neuchâtelois sont 9e et avant-derniers du classement. Ils comptent seulement deux points d'avance sur le dernier – et seul relégable en troisième division – Chiasso. Pour s'éviter des grosses angoisses lors des deux derniers matchs – contre le leader GC vendredi et... Chiasso lors de la dernière journée jeudi prochain au Tessin, les Xamaxiens devront faire des points ce lundi soir à Lausanne contre le Stade Lausanne Ouchy. Ils risquent une deuxième culbute en deux ans, eux qui évoluaient encore en Super League lors de l'exercice 2019-2020...

Plus d'articles sur le sport

Pourquoi Belinda Bencic est si spéciale

Link zum Artikel

Jérémy Desplanches: «Je pourrais dormir quinze heures par jour»

Link zum Artikel

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Où les footballeurs de la Nati passent-ils leurs vacances?

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

«Eddy Merckx reste le plus grand»

Link zum Artikel

5 initiatives du monde sportif pour sauver la planète

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Le sacre de l'Italie suggère l'idée d'un début de règne

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Euro 2021

Londres est en ébullition à quelques heures de la finale

La capitale londonienne chante, prie et boit avant d'affronter l'Italie ce dimanche (21h00) à Wembley.

Le stade mythique de Wembley est prêt à rugir pour ses héros anglais, privés de titre majeur depuis 55 ans, face à des Italiens très ambitieux et déterminés à jouer les trouble-fête.

Au «pays du football», l'excitation est à son comble, malgré le rebond de l'épidémie de Covid. La sélection des «Three Lions» a pu s'en rendre compte dès samedi, escortée à la sortie de son camp de base par des fans en liesse, agitant leurs drapeaux et hurlant leurs encouragements.

«Voir les supporters dans la rue et …

Lire l’article
Link zum Artikel