Sport
Football

Challandes et «l'hypocrisie crasse» de ceux qui boycotteront le Mondial

epa08004130 Kosovo's head coach Bernard Challandes during the UEFA EURO 2020 group A qualifying soccer match between Kosovo and England in Pristina, Kosovo, 17 November 2019. EPA/VALDRIN XHEMAJ
Image: EPA

Challandes et «l'hypocrisie crasse» de ceux qui boycotteront le Mondial

Dans sa chronique publiée par les médias régionaux ce samedi, l'entraîneur neuchâtelois s'en prend aux «juste-penseurs» qui boycotteront la Coupe du monde au Qatar. Extraits.
01.10.2022, 16:3902.10.2022, 09:03
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Les quotidiens régionaux comme Arcinfo, La Liberté ou Le nouvelliste publient chaque semaine une chronique intitulée «Parole d'expert». Une personnalité de haut niveau y prend la plume et s'adresse directement aux lecteurs pour partager sa vision du sport. Ce samedi 1 er octobre, c'était au tour de Bernard Challandes. Et le coach suisse avait des choses à dire sur un sujet d'actualité brûlant: la Coupe du monde au Qatar.

Challandes, on le comprend très vite, n'est absolument pas d'accord avec ceux qui boycotteront l'évènement. Il les traite dès le deuxième paragraphe de «bonnes gens», puis de «juste-penseurs quelque peu moralistes». S'il concède être sensible au sort des ouvriers morts sur les chantiers ainsi qu'à la lutte contre le réchauffement climatique, il juge que les motivations des partisans du boycott sont d'une «hypocrisie crasse».

«Accuser les fédérations, les joueurs, les fans d’une absence de conscience citoyenne me paraît totalement réducteur. Culpabiliser les acteurs du ballon rond de se voiler la face pour soutenir cette compétition me dérange. Prendre les seuls footeux en otage pour dénoncer les dérives liées à toute manifestation de cette envergure relève d’une vision par le petit bout de la lorgnette.»

Bernard Challandes rappelle ensuite que «le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) vient d’autoriser la vente de 6000 minutions de 22 millimètres destinés aux canons de bord des avions du Qatar pour un total de plus de 100 millions de francs». Une information que, selon lui, ceux qui «poussent des cris d’orfraie pour dénoncer la prétendue complicité du monde du football avec les Qataris» ont un peu oubliée.

Etes-vous d'accord avec Bernard Challandes?

Le Neuchâtelois de 71 ans poursuit sa démonstration en rappelant en substance que ceux qui ont visité la célèbre tour Burj Khalifa à Dubai ont rarement pensé au nombre d’ouvriers tués sur ce chantier pharaonique entre 2004 et 2010.

Puis il conclut en convoquant Einstein:

«Tout est relatif, comme l’a dit Einstein, inventeur de la géniale théorie de la relativité mais qui, en même temps, avec sa formule e = mc2, est à l’origine des recherches nucléaires, donc jugé partiellement responsable des destructions d’Hiroshima et de Nagasaki. Monde complexe, donc gardons-nous de porter des jugements simplistes et définitifs.»

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Ceci pourrait également vous intéresser:
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
300 000 francs et des montres: Yakin est impliqué dans un procès
Le procès de l'ancien membre des Hells Angels - accusé de divers délits - a débuté à Bâle. Les premières audiences ont montré son implication dans le football suisse, et révélé ses liens avec le sélectionneur de la Nati, Murat Yakin. Cette histoire implique des montres de luxe et une énorme somme d'argent.

Le tribunal pénal de Bâle juge depuis lundi Erkan*, ancien membre des Hells Angels, ainsi que deux employés de l'entreprise Securitas, co-accusés. Ils comparaissent pour arnaque aux placements financiers, violences sexuelles, abus de pouvoir, corruption et blanchiment d'argent.

L’article