Sport
Formule 1

GP d'Autriche de F1: Verstappen et Norris s'accrochent

Voici le moment où le GP d’Autriche a dérapé

George Russell (Mercedes) a remporté une course complètement dingue dimanche après-midi.
01.07.2024, 09:29
Plus de «Sport»

Le Britannique, qui s'était élancé en 3e position, a devancé Oscar Piastri (McLaren) et Carlos Sainz (Ferrari), offrant à Mercedes sa première victoire depuis novembre 2022. Il a ainsi décroché sa deuxième victoire en F1 après celle obtenue au Brésil fin 2022, la dernière en date de l'écurie allemande.

Russell a profité de la bataille entre Verstappen et Norris qui a fait rage à une dizaine de tours de la fin et qui s'est terminé au 64e des 71 tours de course par une collision et une crevaison pour chacun des deux hommes qui luttaient alors pour la victoire.

Vidéo: extern / rest

Si le Néerlandais, jugé responsable de l'accident et qui a écopé d'une pénalité de dix secondes anecdotiques, a pu repartir après avoir changé de pneus, le Britannique n'a pas pu ressortir des stands. Son aileron était en effet également endommagé.

81 points d'avance

Même si la victoire lui a échappé, Max Verstappen réalise toutefois une bonne opération car il augmente de 12 longueurs son avance au championnat sur Lando Norris, pour la porter à 81 points.

Oscar Piastri, auteur d'une course remarquable, a échoué à la deuxième place à moins de deux secondes de Russell, devant Sainz, tout heureux de décrocher un podium après un nouveau week-end difficile pour la Scuderia.

La course de son équipier Charles Leclerc a en effet été gâchée dès le premier virage, quand Piastri l'a percuté et a endommagé son aileron avant, obligeant le Monégasque à repasser aux stands pour en changer et à dire adieu à un bon résultat, même s'il est parvenu à remonter de la 20e à la 11e place.

Nico Hülkenberg (Haas) a créé la surprise en arrachant la 6e place après avoir dépassé Sergio Perez (Red Bull) en toute fin de course. Et si Daniel Ricciardo (Racing Bulls) s'est offert un peu de répit en finissant en 9e position, les Sauber-Ferrari de Valtteri Bottas (16e) et Zhou Guanyu (17e) ont à nouveau manqué leur affaire.

Le paddock a rendez-vous à Silverstone en Angleterre le week-end prochain pour un troisième Grand Prix en trois semaines après l'Espagne et l'Autriche. (ats/afp)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
En recrutant ce joueur, Marseille prend un gros risque
Le transfert officialisé de Mason Greenwood sur la Canebière crispe les fans et jusqu'au maire de la ville en raison de la réputation de violent du joueur.

Relaxé par la justice, Mason Greenwood traîne des (grosses) casseroles: son club formateur (Manchester United) n'en veut plus, il ne sait plus quoi en faire et le prête au plus offrant, cherchant à vendre son (vilain) joyau qui valait, rappelons-le, 178 millions en juin 2021.

L’article