larges éclaircies
DE | FR
Sport
NHL

Marc-Andre Fleury brave l'interdit et défie la NHL

Le casque de la discorde porté par Marc-André Fleury.
Le fameux casque de la discorde porté par Marc-André Fleury.Image: Youtube

Ce légendaire gardien brave l'interdit et défie la NHL

Le Canadien Marc-André Fleury a osé braver l'interdit en portant un casque non-conforme aux règles strictes de la Ligue Nationale de Hockey (NHL). L'objet honorait les peuples autochtones.
28.11.2023, 18:5128.11.2023, 19:35
Plus de «Sport»

L'affaire a fait du bruit l'autre côté de l'Atlantique. Le portier Marc-André Fleury, dernier rempart des Minnesota Wild, a osé porter son masque aux couleurs du peuple amérindien lors d'un match le 24 novembre. Un choix capital pour le gardien de 38 ans, qui célèbre non seulement la culture amérindienne, mais rend également hommage à sa femme et sa famille.

Allan Walsh, l'agent du légendaire gardien de la meilleure ligue du monde, avait confié à AP que son poulain avait bel et bien été averti qu’il lui était interdit de porter son masque, même pendant l’échauffement.

Nouvelle politique controversée

La Ligue Nationale de Hockey sur glace (NHL) refuse désormais le moindre signe distinctif lors des soirées thématiques. Ce 24 novembre face à Colorado, la franchise du Wild rendait hommage aux Premières Nations du continent nord-américain.

Mais pourquoi refuser le moindre signe distinctif aux acteurs?

La politique a été modifiée récemment, après que des joueurs de la ligue refusaient de porter les couleurs arc-en-ciel lors de la Nuit de la Fierté, un événement en l'honneur des communautés LGBTQ+.

Marc-André Fleury a fait créer un masque sur mesure par Cole Redhorse Taylor.
Marc-André Fleury a fait confectionner un masque sur mesure par l'artiste Cole Redhorse Taylor.Image: X

Cette nouvelle restriction révèle la frilosité du monde du hockey nord-américain face aux enjeux sociopolitiques susceptibles de créer la moindre controverse. Autrement dit, la liberté d'expression des joueurs est muselée par les décideurs de la ligue.

Une autre affaire avait déjà créé des remous: le gardien des Golden Knights de Vegas, Logan Thompson, s'était vu refuser le port du ruban de la lutte contre le cancer sur son masque, tandis que d’autres gardiens ont arboré des masques similaires sans essuyer une quelconque réprimande.

Une confusion avait alors éclaté et la politique choisie par la NHL laissait poindre des tensions naissantes chez les joueurs. Récemment, une interdiction avait été édictée pour les hockeyeurs usant d'un tape arc-en-ciel sur la crosse. Mais la ligue a fait machine-arrière, autorisant les joueurs à en arborer durant les entraînements, laissant Travis Dermott porter un ruban aux couleurs arc-en-ciel sur sa canne.

Grosse amende pour Fleury

Dans le cas de Fleury et pour le dissuader d'un écart au protocole, la ligue brandissait le spectre de l'amende salée. Une pénalité financière (non-divulguée par les commissaires) qui n'a donc pas refroidi la volonté du dernier rempart du Wild de porter son casque coûte que coûte, appuyant son engagement personnel envers la cause.

Comme le soulignent les médias canadiens, la Fondation du Wild du Minnesota prévoit de mettre aux enchères le masque de Fleury, les recettes seront reversées au Centre de la Famille amérindienne.

Ce bras de fer entre Fleury et la NHL pourrait rebattre les cartes et pousser des joueurs à braver la rigidité des décisionnaires. Mais la puissante NHL ne semble pas encline à changer sa philosophie de sitôt. (svp)

La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
1 / 23
La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
source: sda / anthony anex
partager sur Facebookpartager sur X
Un match de hockey junior vire à la castagne
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Y-a-t-il plus de cartons rouges en Suisse que dans les autres ligues?
Les arbitres ont déjà brandi 41 cartons rouges cette saison en Super League, et cela semble beaucoup. Nous avons comparé avec les grands championnats européens.

Les cartons rouges deviennent une habitude en Super League. Lors de la dernière journée, cinq joueurs ont été exclus en six matchs. Seule la rencontre entre le FC Lucerne et le FC Zurich n'a connu aucune expulsion.

L’article