Suisse
Alain Berset

Covid: pour l'UDC, Berset est le «seul responsable» des fuites

Berset est-il responsable des fuites sur le Covid? L'avis du PS et de l'UDC

Marco Chiesa, président de l'UDC, demande que les auditions d'Alain Berset soient rendues publiques. Il estime que Berset est le «seul responsable» des Covid-leaks. Le coprésident du PS Cédric Wermuth critique cette exigence.
21.01.2023, 11:4921.01.2023, 14:16
Plus de «Suisse»

L'UDC exige la publication des procès-verbaux d'audition d'Alain Berset dans l'affaire des fuites dans son département. La population a droit à la transparence, a déclaré le président du parti Marco Chiesa. Le PS met en garde contre une conclusion précoce.

L'UDC veut des justifications

L'UDC exige du président de la Confédération des explications complètes, a ajouté Marco Chiesa dans une interview samedi aux journaux alémaniques du groupe Tamedia. Le chef du Département fédéral de l'intérieur (DFI) aurait pu s'expliquer depuis longtemps. Selon le Tessinois, Alain Berset est «seul responsable».

SVP-Staenderat und Parteipraesident Marco Chiesa, TI, aeussert sich an einer Medienkonferenz zur Lancierung des Referendums zur Gletscher Initiative, am Dienstag, 11. Oktober 2022, in Bern. (KEYSTONE/ ...
Marco Chiesa, conseiller aux Etats et président de l'UDC.Image: sda

Apparemment, il y a eu «un pacte entre l'éditeur Ringier et le DFI», a précisé le conseiller aux Etats UDC dans l'interview:

«L'objectif était qu'en fin de compte Berset soit le meilleur dans les médias. C'est pourquoi nous avons maintenant une crise institutionnelle.»

Le PS veut laisser les tribunaux décider

Le coprésident du PS Cédric Wermuth met en garde contre toute conclusion hâtive dans le cadre des indiscrétions au Département fédéral de l'intérieur (DFI). La balle est entre les mains de la justice, ainsi que du Conseil fédéral et des commissions de gestion.

Les tribunaux devront déterminer s'il s'agit d'une violation du secret de fonction au sens juridique du terme, a déclaré le conseiller national argovien samedi à la radio alémanique SRF.

Cedric Wermuth, Co Praesident und Nationalrat (AG), von der SP Schweiz aeussert sich zum Ruecktritt von Bundesraetin Simonetta Sommaruga, am Mittwoch, 2. November 2022, in Bern. (KEYSTONE/Peter Schnei ...
Cédric Wermuth, conseiller national et coprésident du PS.Image: sda

Le coprésident du PS a critiqué l'exigence d'une publication immédiate des informations. Ceux qui le souhaitent (réd: l'UDC) exigent de facto une condamnation préalable de collaborateurs de l'administration fédérale nommément cités. Le Parlement ne peut pas clouer ainsi quelqu'un au pilori.

La «manière malhonnête dont la discussion est menée» dérange Cédric Wermuth:

«Malheureusement, depuis quelques années, le Conseil fédéral est une passoire absolue s'agissant du contenu des séances. Les indiscrétions sont malheureusement un phénomène courant dans la Berne fédérale.»

Berset doit-il démissionner?

Pour le président de l'UDC, la question de savoir si Alain Berset était au courant des activités de son porte-parole est d'une importance secondaire: s'il ignorait ce qu'avait fait Peter Lauener, ce serait «un échec flagrant de direction»; s'il était au courant, il n'est de toute façon plus nécessaire de poursuivre la discussion, a déclaré Marco Chiesa.

Celui-ci ne demande pas directement au ministre de la Santé de démissionner, contrairement au conseiller national Alfred Heer (UDC/ZH). Le président de la Confédération devrait en tirer lui-même les conséquences, s'est-il contenté de dire.

De quoi on parle?

La Schweiz am Wochenende avait rapporté il y a une semaine que l'ex-chef de la communication d'Alain Berset, Peter Lauener, avait transmis à plusieurs reprises à Ringier des informations confidentielles sur les mesures anti-Covid prévues par le Conseil fédéral.

L'hebdomadaire s'appuyait, selon ses propres affirmations, sur des courriels et des procès-verbaux d'audition dont la rédaction disposait. (sas/ats)

En 10 ans au Conseil fédéral, Berset n'a pas changé de coupe
1 / 13
En 10 ans au Conseil fédéral, Berset n'a pas changé de coupe
En 2011, en mode partyboy: élu conseiller fédéral, Alain Berset fête l'événement au restaurant XIII Cantons dans sa commune de Belfaux, dans le canton de Fribourg.
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Pourquoi la fille de Staline a dû trouver refuge en Suisse
La fille de Staline se rendit en Suisse au printemps 1967. Au beau milieu de la guerre froide. Récit d’une situation diplomatique délicate.

Il fallait faire vite. Le 7 mars 1967, John S. Hayes, ambassadeur des Etats-Unis à Berne, sollicita une audience «de toute urgence» auprès du conseiller fédéral Willy Spühler. L’Américain exposa la situation au chef du Département politique fédéral (DPF, devenu aujourd’hui le Département fédéral des affaires étrangères ou DFAE) au cours de l’entrevue: Svetlana Allilouïeva, l’unique fille de Staline, avait profité de son séjour en Inde au décès de son compagnon, pour demander l’asile politique à l’ambassade américaine de New Delhi.

L’article