Suisse
Assurance maladie

Les primes maladie pèsent toujours plus sur le budget des ménages

Les primes maladie pèsent toujours plus sur le budget des ménages

L'augmentation des primes d'assurance maladie pèse toujours plus sur le budget des ménages suisses. Elle a fait reculer le revenu disponible moyen de 0,4% entre 2022 et 2023, indique mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS).
21.11.2023, 12:5821.11.2023, 21:02
Plus de «Suisse»

L'indice des primes d'assurance maladie (IPAM) publié par l'OFS a augmenté de 3,9% en 2023 pour atteindre 202,0 points (base 1999 = 100). Les primes de l'assurance maladie de base ont augmenté de 5,4% alors que celles des assurances complémentaires ont baissé de 0,6%.

Les augmentations de primes grèvent le budget des ménages privés, tout comme celles des impôts ou d'autres cotisations d'assurance, écrit l'OFS.

Pour l'Union syndicale suisse (USS), ces chiffres confirment la «hausse inexorable» des primes et leur poids pour les ménages. La charge des primes «n'est plus supportable» pour les bas et moyens revenus.

Dans de nombreuses branches, la hausse des loyers, des primes et des prix annule l'effet des augmentations salariales obtenues. La situation est particulièrement critique pour les retraités, qui ont toujours moins pour vivre, déplore l'USS. Et «ce sera hélas encore pire en 2024», avec la hausse des primes annoncée.

Pour la faîtière syndicale, «les cantons ont encore aggravé les choses»: dans presque tous les cantons (24 sur 26), le budget consacré aux subsides est en baisse en termes réels (c'est-à-dire corrigé de la hausse de la population et du montant des primes). Et certains vont même procéder à des coupes du montant nominal alloué. (sda/ats)

Les candidats à la succession de Berset

1 / 8
Les candidats à la succession de Berset
Matthias Aebischer est journaliste. Il est connu en Suisse alémanique pour avoir été le présentateur du téléjournal et d'autres émissions de la SRF dans les années 2000. Âgé de 56 ans (si, si!), il est conseiller national depuis 2011.
source: sda / alessandro della valle
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Esclavage à Genève: la richissime famille conclut un accord financier
Une richissime famille indienne jugée à Genève a conclu un accord confidentiel avec les plaignants jeudi. Cependant, le procès pour traite d'êtres humains se poursuit dès lundi.

Un accord a été conclu jeudi entre les parties en marge du procès de la famille Hinduja qui se tient devant le Tribunal correctionnel de Genève. Cet arrangement confidentiel aboutit au retrait des trois plaignants de la procédure, tant au niveau pénal que civil.

L’article