Suisse
CFF

Pourquoi les CFF ont sacrifié l'Intercity 5 Yverdon-Genève

Pourquoi les CFF ont sacrifié l'Intercity 5 Yverdon-Genève

Pourquoi les CFF ont sacrifié cette ligne ferroviaire romande

Dans le nouvel horaire CFF 2025, c'est le sacrifice de la ligne directe de l'Arc jurassien vers Genève qui fait jaser. Cette ligne, c'est celle de l'Intercity 5. Un tronçon comportant certaines particularités qui rendent plus complexe la mise en place d'un horaire parfaitement fluide.
12.05.2023, 18:4116.05.2023, 10:41
Plus de «Suisse»

Depuis l'annonce du nouvel horaire CFF pour 2025, un point fait particulièrement grincer des dents en Suisse romande: la correspondance directe supprimée entre l'Arc jurassien et Genève.

Cette ligne, c'est celle de l'Intercity 5, qui traverse le pays d'est en ouest: depuis Zurich en passant par Bienne (BE), Neuchâtel et Yverdon (VD), avant de bifurquer sur Morges (VD) en direction de Genève. Dès 2025, les choses vont changer pour cette ligne: son terminus se trouvera désormais à Lausanne. Les voyageurs en route pour Genève ville ou Aéroport devront donc changer de train à Renens (VD).

Une perspective qui déplaît à certains Romands:

Une ligne sinueuse à haute vitesse

Mais pourquoi les CFF ont-ils pris une telle décision? L'une des raisons est sans doute à aller chercher du côté de la particularité de cette ligne 5. Dans le tronçon entre Neuchâtel et Yverdon-les-Bains, ses voies prennent des courbes sinueuses, sur lesquelles le train penche légèrement. C'est l'une des seules lignes de Suisse de ce genre avec celle du Gothard — mise en place en 2002, pile à l'heure pour l'Expo 02, qui se déroulait dans la région. Et les trains circulant dessus sont choisis en conséquence.

«Les trains grandes lignes qui circulent sur ce parcours sont à caisses inclinables, ce qui leur permet d’aller plus vite que les rames conventionnelles»
Frédéric Revaz, porte-parole des CFF

La ligne IC 5 en Romandie dans l'horaire actuel

La ligne IC 5 dans l'horaire actuel.

S'il est possible d'y faire circuler des trains à deux étages, qui peuvent embarquer 40% de passagers en plus, la vitesse doit toutefois être réduite. Les CFF expliquent:

«Tous les types de trains peuvent circuler sur cette ligne, mais nous misons sur des modèles à caisses inclinables depuis plus de 20 ans pour réduire les temps de parcours»
Frédéric Revaz, porte-parole des CFF

De précieux «sillons» sur l'arc lémanique

Les CFF se trouvent face à un dilemme sur la ligne Intercity 5: y faire passer des trains à un étage circulant rapidement, ou des à deux étages, qui roulent plus lentement. Jusqu'à Yverdon-les-Bains, tout va bien: le nombre de voyageurs sur l'Arc jurassien est moins élevé que sur le reste du tronçon jusqu'à Genève.

Mais dès qu'une rame à un étage circule sur les voies reliant Lausanne à Genève, elle occupe une place dans l'horaire que des trains doubles pourraient utiliser pour transporter davantage de pendulaires. La présence d'un train à une heure donnée et prévue dans l'horaire, cela s'appelle, dans le jargon des CFF, un «sillon».

«Dans l’horaire 2025, il n’y a malheureusement plus assez de capacité dans la ligne Lausanne-Genève pour y intégrer un train IC5»
Frédéric Revaz, porte-parole des CFF

Frédéric Revaz concède toutefois que «la suppression de la liaison directe entre Genève et le Pied du Jura est clairement un inconvénient pour les clients».

Le transport de fret en question

Un autre élément vient complexifier le puzzle: le transport de marchandises. Comme les trains de passagers, ceux-ci occupent des «sillons» dans l'horaire. De nuit, mais pas seulement.

A choisir entre les trains de marchandises et de passagers, ce n'est pas toujours le dernier qui gagne. Genève, notamment, dépend du fret pour approvisionner son aéroport, son industrie et ses commerces. Et la stratégie de la Confédération dans ce domaine est claire: chaque container placé sur le rail, c'est ça de moins sur les routes.

«Un train de fret remplace 40 camions sur l'autoroute»
Frédéric Revaz, porte-parole des CFF

Les CFF ont pourtant décidé de faire une concession: garder trois correspondances directes de l'IC 5 entre Yverdon-les-Bains et Genève. Cela veut dire: trois trains de marchandises en moins dans la journée.

Le résultat du calcul

Pour pouvoir assurer un transport minimal du fret et maximiser celui des transports de passagers entre Lausanne et Genève, les CFF privilégient donc les trains à deux étages. Toute l'organisation de l'horaire 2025 et des moutures futures ne tourne pas autour de cette ligne. Mais ses particularismes, qui imposent certaines limites et des critères supplémentaires, complexifient la gestion du trafic ferroviaire.

Les pendulaires de l'Arc jurassien sont donc victimes, malgré eux, de la masse de voyageurs présente dans toute la Suisse romande et en particulier de l'Arc lémanique, mais aussi d'une stratégie de transports de marchandises légitime, notamment à l'heure de la réduction de l'empreinte carbone.

Les Bouffistas: le marché de Noël d'Yverdon
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Je suis une fragile et j'arrive à donner mon sang
A l'occasion de la journée mondiale du don du sang, j'avais envie de vous raconter, sur la base de mes différentes expériences, à quoi ça ressemble «pour de vrai» un don. L'aiguille, les pâtisseries gratuites, le questionnaire, on décortique tout ça ensemble.

Le 14 juin, c'est la journée mondiale du don du sang. Une journée pour pousser tout un chacun à donner son sang pour la première ou la dixième fois et pour rappeler qu'à l'approche des vacances d'été, les stocks s'amenuisent.

L’article