DE | FR

A Zurich, l'eau révèle qu'il y a plus de Covid que ce que disent les tests

Les infections au coronavirus avérées via des tests et la charge virale dans les eaux usées diffèrent beaucoup révèle une étude. A Lausanne, par contre, tout semble normal.
20.04.2021, 16:2320.04.2021, 18:07
Image: Shutterstock

Le nombre de cas d'infection au coronavirus déclaré et la charge virale mesurée dans les eaux usées de la région de Zurich diffèrent largement. C'est ce que montrent les chiffres d'une étude sur la surveillance des stations d'épuration menée par l'Institut de recherche sur l'eau Eawag et l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, a indiqué mardi Patrick Mathys, responsable de la section Gestion de crise et collaboration internationale à l'OFSP.

«Le fossé est de plus en plus grand», a-t-il ajouté lors du point de presse des experts de la Confédération. Les eaux usées sont beaucoup plus chargées en virus que le nombre de cas pourrait le laisser supposer. Ce nombre est peut-être sous-évalué.

Le même suivi à Lausanne ne montre, en revanche, pas la même évolution. Des recherches seront effectuées dans d'autres régions pour confirmer la situation. Ce type de suivi est précieux par rapport aux autres instruments à disposition, selon l'expert. (ats)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Que pensez-vous des jeunes qui grognent contre les restrictions?

Pour en savoir plus sur l'actualité Covid-19

La Suisse doit changer d'air pour lutter contre le Covid

Link zum Artikel

«Que pensez-vous des jeunes qui grognent contre les restrictions Covid?»

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des milliers de Pékinois en quarantaine forcée ++ L'île de Pâques réouvre ses frontières
L’article