DE | FR
Humeur

38 tentatives (désespérées) pour que vous ne commenciez pas à fumer

Le 13 février prochain, on se prononcera sur l'initiative qui veut éloigner des jeunes toute publicité pour le tabac. Oui, la pub: ça marche. Problème, on entend encore souvent que la cigarette, c'est sexy, cinématographique, punk. Avec ou sans pub. Voici 38 tentatives de décoolisation de la clope.
24.01.2022, 19:5725.01.2022, 13:49
Suivez-moi

«Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac (enfants et jeunes sans publicité pour le tabac)» Voilà sur quoi nous allons devoir nous prononcer la veille de la Saint-Valentin. Et si on tentait de consumer les clichés qui rendent, encore aujourd'hui, la cigarette mystérieuse et sensuelle?

Et en... 38 tentatives?

(Spoiler: c'est pas évident. Surtout quand les César viennent de nous dépoussiérer la photo la plus hot du cinéma français.)

  1. Fumer, c'est mourir.
  2. Mourir, c'est échouer.
  3. Echouer, c'est la honte sur LinkedIn.
  4. «Il faut bien mourir de quelque chose» n'est plus recevable depuis l'avènement du Covid-19.
  5. Vivre, c'est sain.
  6. Et la santé, c'est bankable en 2022.
  7. Sans fumer, tu échapperas probablement au cynisme de Johnny Carson: «Je connais un homme qui a arrêté de fumer, de boire, de faire l’amour, et de faire ripaille. Il était en bonne santé jusqu’à ce qu’il se suicide».
  8. De toute façon, le punk, c'est dead depuis que le burn-out de Britney lui a lustré son crâne de pop star en 2007.
  9. Fumer après l'amour, c'est sexy, mais un peu réac'.
  10. Tu rêves quand même de t'en cramer une dans ton lit en lisant Les Fleurs du mal, dans une position suffisamment lascive pour être en mesure d'immortaliser la scène sur ton compte Insta? Sache que cette poésie tabagique de fragile provoque chaque année 500 incendies en Suisse.
  11. C'est presque plus rapide de trouver un créneau pour un test PCR qu'un briquet au fond de sa poche.
  12. L'algorithme de Tinder n'aime pas les dents grises.
  13. Se saccager les poumons, c'est beaucoup trop mainstream depuis deux ans (voir point 4).
  14. Plus besoin d'une clope avec le kawa depuis que tu préfères t'envoyer ta décoction de graines de chia.
  15. Chez toi, ça ne sentira que la transpiration 🙌.
  16. Tu n'as pas la patience nécessaire pour offrir des clopes toute la journée à des crevards.
  17. L'hiver, tu prendras froid simplement parce qu'il fait froid.
  18. Le fumeur n'est pas une ✨belle personne✨.
  19. En fumant, tu inhaleras du formaldéhyde avant même de savoir l'orthographier correctement dans Google.
  20. En public, tu auras forcément honte de demander frénétiquement du 220V pour nourrir ta e-cigarette.
  21. Ne pas commencer la clope te permet d'économiser facilement pour tes futures séances de développement personnel.
  22. Si tu penses que James Dean est une marque de fringues, ça ne vaut même pas la peine de penser à t'y mettre.
  23. Tu ne sauras jamais faire de ronds de fumée.
  24. C'est sûr, Mad Men aurait été tout aussi cool si les acteurs avaient sucé toute la journée des bâtons de réglisse.
  25. Il y a peu de chances pour que tu aies le talent de Gainsbourg, alors contente toi d'un chewing-gum mangue-aloe vera.
  26. Commencer à fumer ne fait pas maigrir. Mais arrêter peut faire grossir.
  27. Franchement, il a pas la classe Lucky Luke avec sa brindille d'herbe séchée dans la gueule, mmh?
  28. Tu seras capable de monter des escaliers sans perdre ton souffle (si tu considères que monter des escaliers fait partie de tes priorités).
  29. Vu qu'on est en télétravail, pas besoin de brandir l'excuse bidon de l'addiction pour t'offrir 18 pauses de grosse feignasse.
  30. Si tu veux absolument tirer sur quelque chose, tire les ficelles. Drive ta life, quoi.
  31. Ouais, la voix d'Anna Mouglalis est sensuelle dans un film, mais ferme les yeux et imagine-la au PMU du coin.
  32. Si tu commences à fumer, tu vas devoir faire du cinéma.
  33. Tousser constamment n'a jamais été une compétence comme peut par exemple l'être le fait de toucher son nez avec sa langue (ou péter avec les aisselles).
  34. Tu as plein d'autres options pour allumer ton crush.
  35. Selon une cheffe de projet à Addiction Suisse, «les publicités montrent des personnes cool, jeunes, qui semblent vivre à la plage» (Sauf qu'en vrai personne n'a envie de vivre à la plage toute l'année parce que le sable, c'est chiant, ça rentre dans les fesses).
  36. Tu es persuadé de n'avoir rien vu de plus beau vendredi que l'affiche des César 2022, tirée du magnifique Pierrot le Fou?
  37. Regarde bien: Anna Karina lui RETIRE sa clope. Et pas seulement pour l'embrasser, mais pour lui SAUVER LA VIE.
  38. Je te rappelle que vivre, c'est sain (voir point 5).
  39. (Et Belmondo est mort.)

Ne pas fumer et ne pas manger de viande? (Ouais, c'est hardcore)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Variole du singe: le virus qui a tout pour faire peur
La guerre en Ukraine s'enlise, le Covid joue les petits bras et les vacances d'été tardent à pointer leurs coups de soleil. Le terreau est donc fertile pour s'enflammer autour d'un virus qui, pour l'heure, ne fait pas vraiment paniquer le monde scientifique. Sexe, horreur, paranoïa, voici les trois ingrédients qui font monter l'angoisse aussi vite qu'une mayonnaise.

Le 7 mai 2022, le monde (re)découvre la variole du singe par l'intermédiaire d'un anglicisme moins effrayant que la version française: monkeypox. Et pour cause, c'est en Angleterre qu'un homme, de retour d'un voyage au Nigeria, est parachuté au cœur d'une nouvelle inquiétude planétaire. Depuis, une centaine de cas ont été détectés en Occident. Confirmés ou suspectés. La Suisse n'échappe d'ailleurs pas aux annonces solennelles des autorités sanitaires, qui se succèdent.

L’article