DE | FR

Credit Suisse coupable de «graves violations» dans l'affaire des filatures

La Finma a constaté des défauts organisationnels au sein de la banque Crédit Suisse.
La Finma a constaté des défauts organisationnels au sein de la banque Crédit Suisse.Image: sda
La banque avait planifié et réalisé sept filatures entre 2016 et 2019, estime la Finma, qui a rendu mardi les résultats de son enquête.
20.10.2021, 08:2020.10.2021, 15:39

L'autorité de surveillance des marchés (Finma) menait l'enquête depuis 2020 au sujet de l'affaire des filatures, qui avait éclaté en 2019. Les résultats ont été publiés mardi soir et sont sans appel: la banque a commis de graves violations du droit de surveillance. «D'importants défauts en matière d'organisation» lui sont reprochés.

L'enquête a montré que Credit Suisse avait planifié et en grande partie réalisé sept filatures entre 2016 et 2019. Dans deux de ces cas, des membres de la direction ont été suivis en Suisse. Les filatures ont aussi concerné des collaborateurs et des tiers à l'étranger.

Défauts organisationnels

La Finma a prononcé des mesures à l'encontre de la banque. Elle a formulé un blâme à l'encontre de deux personnes et ouvert une procédure «d'enforcement» contre trois autres personnes, selon un communiqué publié mardi soir.

La Finma a constaté des défauts organisationnels au sein de la banque, touchant tant les directives, le comportement d'une partie de la direction que la documentation, la manière de remédier à certains événements risqués et la communication interne. La banque procédait à des activités de filature impliquant de gros risques pour sa réputation alors que ces activités n'apparaissaient, même pas sommairement, ni dans les processus décisionnels formels et documentés, ni dans un environnement de contrôle approprié.

La banque a pris des mesures
Suite à cette affaire, Credit Suisse a pris diverses mesures organisationnelles et opérationnelles dans les domaines de la sécurité et des moyens de communication. Elles sont «globalement appropriées» pour remédier à une grande partie des problèmes constatés, estime la Finma.

(ats/asi)

Pour changer de sujet: ils s'endorment au musée

1 / 8
Ils s'endorment au musée
source: https://stefandraschan.com/ / https://stefandraschan.com/
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Aussi dans l'actu...

Voici pourquoi le tirage au sort des juges est un vrai débat

Link zum Artikel

La Street Parade de Zurich (encore) utilisée pour propager des mensonges

Link zum Artikel

Panne du certificat Covid: Faut-il accepter ou refouler tout le monde?

Link zum Artikel

La grève pour le climat c'est ce vendredi, voici où ça va se passer

Link zum Artikel
Le débrief des votations en mèmes
Ce dimanche, la Suisse a voté! Au menu, l'initiative sur les soins infirmiers, l'initiative sur l'indépendance des juges et la loi Covid. Allez, on rembobine tout ça en mèmes.
L’article