DE | FR
Image: KEYSTONE

Le Covid a fait baisser le nombre des faillites en 2020

En Suisse, les poursuites et les faillites ont baissé de 6,6%, par rapport à 2019.
07.04.2021, 11:59

Le nombre de procédures de faillites a diminué de presque 1000 cas, en 2020, par rapport à l'année précédente. Avec la pandémie, le produit intérieur brut (PIB) helvétique n'avait pas été aussi bas, depuis 1975. On aurait donc pu s'attendre à beaucoup plus de faillites. Plusieurs facteurs expliquent cela:

  • Le Conseil fédéral a décidé de suspendre temporairement l'obligation pour les entreprises d'aviser le juge, en cas de surendettement.
  • La Confédération a également permis aux PME de demander un «sursis Covid-19», soit un délai de paiement.
  • De nombreuses entreprises ont bénéficié d'aides financières, notamment pour les cas de rigueur.

L'Office fédéral de la statistique (OFS), auteur de cette étude, indique qu'il est difficile de savoir comment interpréter correctement les chiffres de 2020. L'organisation recommande d'attendre les chiffres de 2021, voire de 2022, pour avoir une meilleure compréhension de l'impact de la pandémie sur le nombre de faillites suisses. (jch)

Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin

1 / 12
Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin
source: sda / clemens bilan
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«J'ai honte de mon pays»: à Genève ce haut diplomate russe en a marre de Poutine
Le conseiller russe auprès des Nations unies à Genève a démissionné avec fracas. Dans une lettre ouverte, il dénonce un système russe dysfonctionnel.

L'ambassadeur russe auprès de l'ONU à Genève, Boris Bondarev, a démissionné de son poste. Il est jusqu'à présent le plus haut diplomate russe à avoir quitté son poste depuis le début de la guerre.

L’article