DE | FR
Image: sda

Un ex-fonctionnaire fédéral laisse un importateur de voitures polluer

Le fonctionnaire en cheville avec deux membres du conseil d'administration d'un importateur automobile auraient fait perdre de 9 millions de francs à la Confédération.
26.04.2021, 11:1426.04.2021, 15:10

Deux membres du conseil d'administration d'une société d'importation de véhicules sont accusés par le Ministère public de la Confédération (MPC) d'avoir payé un employé de l'Office fédéral des routes (Ofrou) pour qu'il manipule des données liées aux sanctions en matière de CO2.

C'est quoi ces sanctions en matière de CO2?
La Suisse a introduit, en 2012, une réglementation sur les émissions de CO2 pour les voitures neuves. Si les émissions moyennes de CO2 des véhicules d'un importateur dépassent un objectif (130 g CO2/km), la Confédération facture une sanction CO2 correspondante.

Le but de la manipulation visait à ce que l'importateur ne paye pas cette taxe supplémentaire. Selon le MPC, il en a résulté une perte de neuf millions de francs pour la Suisse.

L'ancien collaborateur de l'Ofrou aurait, entre juin 2014 et septembre 2017, manipulé dans les systèmes informatiques les données déterminantes pour l'enquête sur les sanctions en matière de CO2 en faveur de l'entreprise d'importation de véhicules. En contrepartie, les deux membres du conseil d’administration lui auraient versé une somme mensuelle de 2000 francs en cash. (jah/comm)

Tchernobyl, c'était il y a 35 ans

1 / 8
Tchernobyl, c'était il y a 35 ans
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

World of watson: la drague en français ou en schwyzerdütsch

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Doit-on interdire la reconnaissance faciale en Suisse? «Il faut agir!»
Plus de 10 000 personnes ont signé une pétition demandant l'interdiction de la reconnaissance faciale automatisée dans les villes de Suisse. Quelle est la situation dans notre pays? Et, surtout, quelles sont les implications de cette technologie? Eléments de réponse.

Cette semaine, une pétition été remise aux autorités des vingt plus grandes villes de Suisse ainsi qu’aux chefs-lieux des cantons. Signée par 10 112 personnes, elle demande l'interdiction de la reconnaissance faciale automatique.

L’article