DE | FR

A Genève, une fresque dénonce les investissements de Credit Suisse

Image: KEYSTONE
Le collectif BreakFree, qui milite contre les énergies fossiles, multiplie les actions pour dénoncer la stratégie d'investissement de Credit Suisse.
07.05.2021, 16:0407.05.2021, 16:21

Des militants pour le climat ont peint, vendredi, une fresque à la Place Bel-Air à Genève, afin de dénoncer les investissements de Credit Suisse dans les énergies fossiles. Dans leur viseur: la construction d'un oléoduc transportant du pétrole bitumeux.

La grande fresque, dont la réalisation a été perturbée par la météo, représente la lutte contre le Line 3, un projet d'oléoduc mené par l'entreprise canadienne Enbridge. Le collectif BreakFree, à l'origine de l'opération avec la Grève pour l'Avenir et les féministes d'Abya Yala Suiza, reproche à Credit Suisse d'avoir accordé des prêts à Enbridge.

760'000 barils de pétrole

Selon BreakFree, la construction de l'oléoduc, traversant le Minnesota aux Etats-unis, a commencé en décembre dernier. Le projet, qui vise à acheminer 760'000 barils de pétrole bitumeux par jour, depuis Edmonton au Canada jusqu'au Wisconsin, menace l'aquifère des Grands Lacs, ajoute le collectif. Sur place, la résistance du peuple autochtone Anishinaabe s'organise. L'oléoduc traverse leurs réserves.

Même si Credit Suisse ne finance pas directement ce genre de projet, il les soutient en accordant des prêts aux sociétés qui les réalisent, a relevé Guillaume Durin, du collectif BreakFree. De son côté, Credit Suisse assure prendre le climat et le respect des droits autochtones très au sérieux. (ats)

Grève pour le climat à Berne, en images

1 / 11
Grève pour le climat à Berne, en images
source: sda / anthony anex
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Romands auront-ils bientôt droit à un congé parental?
Genève et Neuchâtel ont récemment déposé une initiative dans ce sens. Zurich en revanche a dit «non». Le Parti socialiste vaudois (PSV) suit ses voisins romands et veut offrir 34 semaines aux jeunes parents.

Lundi 16 mai, 15'479 signatures ont été récoltées par le Parti Socialiste vaudois (PSV) pour l’initiative «pour un congé parental vaudois», lancée en janvier 2014. Les signatures doivent encore être validées, mais le résultat s’annonce favorable. Si tel est le cas, l’initiative sera déposée le 7 juin prochain à la Direction des affaires communales et droits politiques à Lausanne.

L’article