Suisse
En direct

++EN DIRECT crues et intempéries en Valais et au tessin++

En direct

Noria de camions en Valais ++ Une personne toujours disparue au Tessin

Les orages qui ont éclaté depuis samedi après-midi dans les Alpes valaisannes et au Tessin ont déversé une quantité de pluie record. Plusieurs morts sont à déplorer au Tessin et le Rhône est en crue.
30.06.2024, 13:5701.07.2024, 10:32
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Plus de «Suisse»
Envoyez-nous votre contribution
10:28 Heures: Noria de camions en Valais
Les secours étaient à partout l'oeuvre lundi dans les zones sinistrées. A Chippis (VS), «entre 10 et 18 camions se relaient pour maîtriser le niveau du cours d'eau», qui tendait à monter sous l'effet des matériaux qui flottent, a expliqué Marc-André Genolet, porte-parole de l'état-major de conduite des villages de St Léonard, Grône et Chippis. Quelque 25'000 m3 de gravats avaient été évacués lundi matin de la Navizance, la rivière qui prend sa source à Zinal et se jette dans le Rhône.

Toujours dans le Valais Central, un tronçon de l'autoroute A9 restait fermé dans les deux directions lundi matin. Les eaux empêchaient également la circulation entre Sierre-Est et Sierre-Ouest. Des déviations ont été mises en place, a indiqué le TCS.

La route du col du Simplon était elle aussi toujours impraticable en raison d'un éboulement. Du côté de Saas Fee, la route entre Saas-Baalen et Saas-Grund était bouclée, tout comme le col du Nefenen entre Ulrichen (VS) et Aurolo (TI). Zermatt en revanche demeurait atteignable. En outre, la ligne ferroviaire entre Leuk et Gampel-Steg était toujours interrompue lundi en raison des inondations. Les trains interrégions entre Sierre et Brigue ne pouvaient pas circuler.

Le DDPS rappelle que des hélicoptères de l’armée sont engagés depuis dimanche matin pour fournir aux autorités civiles des images complètes de la situation permettant d’évaluer l’ampleur des dégâts. En plus de la reconnaissance aérienne, l'aide de l'armée a aussi permis, via l'engagement de deux Super Puma, d'évacuer environ 300 personnes d’une zone coupée du monde, au Tessin.
epa11449421 Swiss Federal President Viola Amherd (C) and Frederic Favre, State Councillor of the Canton of Valais (R), visit regions hit by bad weather, in Chippis, Switzerland, 01 July 2024. Severe s ...
Bild: sda
10:21 Heures: Une personne toujours portée disparue dans le Val Maggia
Les recherches se poursuivent lundi pour retrouver la personne disparue dans le Val Maggia après les intempéries qui ont frappé le Tessin. En raison des débris dans le lac Majeur, la navigation a été interrompue pour des raisons de sécurité.

Les travaux de rétablissement des lignes électriques se sont poursuivis dans le Val Maggia, a indiqué lundi la police cantonale tessinoise. La partie supérieure de la vallée a été durement touchée par les intempéries dans la nuit de samedi à dimanche. La rivière Maggia a emporté un pont près de Cevio (TI). La partie supérieure de la vallée n'était plus accessible que par voie aérienne après les intempéries. Les communications ont aussi été perturbées en raison de l'interruption de l'approvisionnement électrique.
9:24 Heures: Viola Amherd vole au chevet des régions sinistrées
La présidente de la Confédération s'en va assurer les personnes touchées du soutien de la Confédération, annonce le DDPS. Elle sera accompagnée en Valais du conseiller d’Etat valaisan Frédéric Favre, chef du Département de la sécurité. L’après-midi, elle sera au Tessin avec le président du Conseil d’Etat Christian Vitta.

Par ailleurs, ces prochains jours, dans le cadre de l'aide militaire en cas de catastrophe, des formations spécialisées seront déployées pour aider la population touchée.

Les inondations dévastatrices provoquées par les pluies diluviennes dans la nuit de samedi à dimanche ont provoqué notamment des glissements de terrain, faisant au moins quatre morts, dans le Val Maggia (TI) et dans le Haut-Valais, et au moins deux disparus. Des centaines de personnes ont été évacuées.
8:45 Heures: Le Val Maggia est coupé du monde
Les recherches se poursuivent dans le Val Maggia, au Tessin. Le canton déplore trois victimes et un disparu après les violentes intempéries du week-end. Le bilan pourrait s'alourdir car plusieurs villages restent coupés du monde. Les moyens de télécommunications ont été mis hors service. Une situation qui a pris de court les équipes sur le terrain, a expliqué à la RTS le commandant de la police cantonale, Matteo Cocky. «La situation est inimaginable. On n'a aucune communication avec une grande partie du territoire qui a été touché. On peut donc encore avoir des surprises (...) il y a une grande destruction, on se fait beaucoup de soucis pour les personnes encore sur place».

Soulagement en revanche dans le village de Peccia. Selon la police locale, les 300 participants à un tournoi de football, dans le Haut Val Maggia, ont pu être évacués en fin de soirée. Les hélicoptères (quatre de la Rega, deux de l’armée et quatre civils) se sont relayés jusqu’à la tombée de la nuit.
18:37 Heures: Les intempéries font quatre mort au Tessin et en Valais
Les intempéries ont été meurtrières ce week-end en Suisse. Trois personnes ont perdu la vie dans le Val Maggia et ses vallées latérales au Tessin et une est encore portée disparue. Un mort et un disparu sont aussi à déplorer en Valais.

Dimanche matin, les corps de deux personnes ont été récupérés dans le Val Bavona, à proximité d’un éboulement. Il s’agirait de deux femmes qui résidaient dans leur maison de vacances, mais leur identité n’a pas encore été formellement confirmée. Une troisième dépouille a été retrouvée en fin de matinée dans la même zone. Une quatrième personne, portée disparue, était toujours activement recherchée dans le Val Lavizzara.

La personne décédée en Valais est un homme dont l'identification est toujours en cours. Il a été retrouvé sans vie sous les gravats dans un hôtel à Saas-Grund. Selon les premiers éléments de l'enquête, il semble avoir été surpris par la montée rapide des eaux, a indiqué la procureure générale du Valais Béatrice Pilloud.

Toujours dans le Haut-Valais, un Suisse de 52 ans est porté disparu dans la région de Binn. Les recherches sont en cours, a ajouté la procureure, qui n'exclut pas que les intempéries aient fait d'autres victimes.

Vallée coupée du monde
Au total, 400 personnes ont été évacuées des zones frappées par les intempéries au Tessin. Si une colonie d'été comptant 40 enfants et 30 adultes a pu être évacuée de Mogno, dans le haut Val Lavizzara, en matinée, les quelque 300 personnes qui s'étaient réunies à Peccia pour un tournoi de football attendaient toujours en fin d'après-midi d'être héliportées vers la plaine.

Pour l'heure, le Val Maggia et ses vallées latérales sont en effet uniquement accessibles par les airs. Tout accès routier a été coupé après l'écroulement d'un pont emporté par les flots à la hauteur de Cervio, à l'entrée du Val Maggia. Les communications, l'électricité et l'eau potable sont aussi coupés dans toute la région. Selon le radar de Meteonews, il est tombé quelque 200 litres par mètre carré dans le haut du Val Maggia en 24 heures.

La répétition d'évènements catastrophiques «nous touche profondément», a déclaré dimanche à Locarno le conseiller fédéral Ignazio Cassis. Ce n'est pas facile de venir sur place à l'occasion de tels évènements, a relevé le ministre, qui s'était déjà rendu sur les lieux des intempéries le week-end dernier dans le Val Mesolcina (GR).

Ignazio Cassis a exprimé le soutien du Conseil fédéral à la population du Val Maggia et aux autorités. Il a rappelé que l'armée avait déjà mis à disposition des sauveteurs et des hélicoptères Super Puma.
18:32 Heures: Les violents orages font au moins 3 morts dans le Val Maggia
Les orages qui ont frappé dans la nuit de samedi à dimanche le Val Maggia et ses vallées latérales Bavona, Lavizzara et Campo ont fait trois morts et isolé toute la région. Une personne était toujours portée disparue dimanche soir. Les maires des villages touchés ont lancé un appel à l'aide.

«On a vu la destruction de notre village», a déclaré, la voix cassée, le maire de Lavizzara, Gabriele Dazio, lors d'une conférence de presse dimanche en fin d'après-midi à Locarno.

Le syndic a parlé d'un «désastre difficile à décrire», exprimant sa proximité envers les proches des victimes et la population. «C'est un très triste moment pour le Val Maggia et pour tout le canton du Tessin», a-t-il souligné. «Je me demande comment on donnera un futur à cette zone».

400 personnes évacuées
La Protection civile de Locarno, cinq hélicoptères et une quinzaine de patrouilles de police étaient à l’œuvre pour tenter de normaliser la situation, a indiqué dimanche le responsable de l’Etat-major de la police cantonale, lors d’une première conférence de presse à Locarno.

Au total 400 personnes ont dû être évacuées des zones à risque et conduites dans les abris de protection civile. Pour l’heure le Val Maggia et ses vallées latérales sont uniquement accessibles par la voie des airs, toute communication routière étant coupée après l’écroulement d’un pont emporté par les flots à la hauteur de Cevio, à l’entrée du Val Maggia.

Intervention de l’armée
L’intervention de l’armée a été requise pour la remise en état de la route cantonale. Les communications, l’électricité et l’eau potable étaient coupées dans toute la région.

Dimanche matin les corps de deux personnes ont été récupérés dans le Val Bavona, à proximité d’un éboulement. Il s’agirait de deux femmes qui résidaient dans leur maison de vacances, mais leur identité n’a pas encore été formellement confirmée par les autorités.

Une troisième dépouille a été retrouvée dimanche en fin de matinée dans la même zone. Une quatrième personne portée disparue était toujours activement recherchée dimanche dans le Val Lavizzara.
17:59 Heures: «On a vu la destruction de notre village» (maire de Lavizzara)
Les maires des villages du Val Maggia frappés par les intempéries ont décrit dimanche l'ampleur des destructions occasionnées par les intempéries survenues durant la nuit. «Nous avons besoin d'aide», a lancé le maire de Lavizzara.

«On a vu la destruction de notre village», a déclaré, la voix cassée, Gabriele Dazio, lors d'une conférence de presse à Locarno. Il s'exprimait au côté de Wanda Dadò, maire de Cevio, autre village durement touché.

Gabriele Dazio a parlé d'un «désastre difficile à décrire», exprimant sa proximité envers les proches des victimes et à la population. «C'est un très triste moment pour le Val Maggia et pour tout le canton du Tessin», a-t-il souligné. «Je me demande comment on donnera un futur à cette zone».

Le président du gouvernement tessinois Christian Vitta a indiqué pour sa part que plusieurs centrales électriques étaient encore hors service, ce qui prive certaines zones d'électricité. Le commandant de la police Matteo Cocchi a relevé que la situation était rendue particulièrement difficile par l'absence de communications téléphoniques avec certaines régions touchées.
17:14 Heures: Une répétition des catastrophes qui «touche profondément»
La répétition d'évènements catastrophiques «nous touche profondément», a déclaré dimanche à Locarno le conseiller fédéral Ignazio Cassis, alors que le Tessin a été durement touché par les intempéries, une semaine seulement après la Mesolcina, dans les Grisons italophones.

Ce n'est pas facile de venir sur place à l'occasion de tels évènements, a relevé le ministre lors d'une conférence de presse. Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) s'était déjà rendu sur les lieux des intempéries le week-end dernier en Mesolcina.

Ignazio Cassis a exprimé le soutien du Conseil fédéral à la population du Val Maggia et aux autorités. Il a rappelé que l'armée avait déjà mis à disposition des sauveteurs des hélicoptères Super Puma.
17:10 Heures: Tessin: trois morts, une personne disparue, une région dévastée
Les orages qui ont frappé dans la nuit de samedi à dimanche le Val Maggia et ses vallées latérales Bavona, Lavizzara et Campo ont fait 3 morts et isolé toute la région. Une personne était toujours portée disparue dimanche soir. Quatre cents personnes ont été évacuées.

La Protection civile de Locarno, cinq hélicoptères et une quinzaine de patrouilles de police sont à l’œuvre pour tenter de normaliser la situation, a indiqué dimanche le responsable de l’Etat-major de la police cantonale lors d’une conférence de presse convoquée à Locarno.

Au total 400 personnes ont dû être évacuées des zones à risque et conduites dans les abris de protection civile. Pour l’heure le Val Maggia et ses vallées latérales sont uniquement accessibles par la voie des airs, toute communication routière étant coupée après l’écroulement d’un pont emporté par les flots à la hauteur de Cevio, à l’entrée du Val Maggia.

Intervention de l’armée
L’intervention de l’armée a été requise pour la remise en état de la route cantonale. Actuellement toutes les communications, l’électricité et l’eau potable sont coupés dans toute la région.

Dimanche matin les corps de deux personnes ont été récupérés dans le Val Bavona, à proximité d’un éboulement. Il s’agirait de deux femmes qui résidaient dans leur maison de vacances, mais leur identité n’a pas encore été formellement confirmée par les autorités.

Une troisième dépouille a été retrouvée dimanche en fin de matinée dans la même zone. Une quatrième personne portée disparue était toujours activement recherchée dimanche dans le Val Lavizzara.

Opérations de sauvetage difficiles

Le géologue Stefano Daverio a expliqué que les fortes précipitations qui se sont abattues en quelques heures sur l’axe Cevio-Airolo ont provoqué le débordement des rivières et l’érosion des terrains: «La configuration particulière du territoire a facilité les crues soudaines et les éboulements», a précisé le géologue.

Dimanche matin, une colonie comptant 40 enfants et 30 adultes a pu être évacuée de Mogno, dans le haut Val Lavizzara. En revanche environ 300 personnes qui s’étaient réunies à Peccia, aussi dans le Val Lavizzara, pour un tournoi de football attendaient encore d’être héliportées vers la plaine. L’armée a promis l’envoi de deux super Puma pour faciliter les évacuations.

La police a encore rappelé que les opérations de sauvetage sont particulièrement difficiles en raison de l’interruption des accès dans toute la vallée. Elle demande à la population d’éviter tout déplacement inutile et de ne pas se rendre sur les lieux de la catastrophe.
16:40 Heures: Les intempéries ont aussi frappé la France, l'Italie et l'Allemagne
La Suisse n'est pas le seul pays à avoir souffert des intempéries. De violents orages, tempêtes et pluies torrentielles ont également balayé samedi la France, l'Italie et l'Allemagne. Ils ont fait au moins 3 morts dans l'Hexagone, selon les premiers bilans donnés dimanche par les autorités locales.

Dans le nord-est de la France, trois personnes âgées sont décédées samedi soir, écrasées par un arbre à bord de leur voiture dans le département de l'Aube, en raison des forts orages et vents, a appris l'AFP auprès de la préfecture dimanche.

Un quatrième passager se trouve toujours en urgence absolue. L'alerte vigilance orange orages est levée dans toute la France.

Piémont et Vallée d'Aoste touchés
En Italie, le Piémont et la Vallée d'Aoste (nord-ouest) subissent aussi inondations et coulées de boue, mais à ce stade aucun mort ou disparu n'est à déplorer. Les pompiers du Piémont ont annoncé dimanche matin avoir procédé à 80 interventions pour secourir des personnes en difficulté.

Dans la Vallée d'Aoste, une région autonome située le long de la frontière avec la France et la Suisse, une coulée de boue a bloqué temporairement la route régionale donnant accès à Cervinia. Le débordement d'un torrent a causé des dégâts importants dans le centre de cette localité touristique où plusieurs magasins ont été inondés.
epaselect epa11389382 People work on a protective wall at the flooded Danube river in Regensburg, Germany, 04 June 2024. Flood levels continue to rise in the German states of Bavaria and Baden-Wuertte ...
Bild: sda
Toujours dans la Vallée d'Aoste, un village de 1300 habitants, Cogne, s'est lui aussi retrouvé coupé du monde, une coulée de boue ayant bloqué les voies d'accès. Le village a enregistré samedi 90 mm de précipitations en six heures.

Près de Cogne, à Valnontey, le réseau électrique est hors service, ainsi que le réseau de fourniture d'eau. Au cours de la nuit, un hélicoptère a secouru une famille bloquée dans cette localité.

Match interrompu en Allemagne
En Allemagne, le match Allemagne-Danemark (2-0) samedi soir a dû être interrompu pendant de longues minutes en raison d'un violent orage accompagné de chutes de pluies intenses et de grêle.
16:24 Heures: Message de l'église aux sinistrés tessinois
L'administrateur apostolique du diocèse de Lugano Alain de Reamy a exprimé sa sympathie aux personnes touchées par les graves intempéries au Tessin. Il se rendra dans les régions touchées dès que possible.

C'est avec une grande tristesse qu'il a appris la situation difficile dans le haut Val Maggia, a écrit M. de Reamy dimanche dans un message. Il a remercié les autorités et les sauveteurs qui se sont engagés sans relâche. Et il les inclut tous dans ses prières, en particulier les victimes et leurs familles.
16:24 Heures: Valais: les intempéries font un mort et un disparu
Une personne est décédée et une autre portée disparue en Valais à la suite des intempéries qui ont frappé le canton entre samedi et dimanche. La victime est un homme, retrouvé sans vie sous les gravats dans un hôtel de Saas-Grund.

L'identification de cette personne est en cours, a indiqué la procureure générale du Valais, Beatrice Pilloud, lors d'un point presse au centre de la protection civile à Grône. Selon les premiers éléments de l'enquête, cet homme semble avoir été surpris par la montée rapide des eaux.

Toujours dans le Haut-Valais, un Suisse de 52 est porté disparu dans la région de Binn. Les recherches sont en cours, a ajouté la procureure, qui n'exclut pas que les intempéries aient fait d'autres victimes.

Situation «sous contrôle»
Concernant l'état du Rhône et des cours d'eau latéraux, la situation est désormais «sous contrôle» et la décrue est en cours, a indiqué le conseiller d'Etat Frédéric Favre lors de ce même point presse. Le contexte demeurera toutefois «fragile» durant plusieurs jours.

Le chef du Département de la sécurité a relevé que plusieurs régions du canton avaient été touchées «de manière terrible». La situation est notamment «dramatique» à Saas-Grund, dont une partie du village a été dévastée par des laves torrentielles.

Selon le conseiller d'Etat, le canton n'avait plus connu une telle situation depuis 2000, lorsque c'est le village de Gondo qui avait été ravagé par un torrent de boue, qui avait fait treize victimes.

Centaines de personnes évacuées
Le Valais a été frappé samedi après-midi et durant la nuit de dimanche par plusieurs orages. Les précipitations ont été très abondantes, surtout dans les vallées latérales sur la rive gauche du Rhône.

Outre ces orages «violents et répétés», la fonte des neiges et des sols saturés d'eau ont créé «un cocktail parfait» pour avoir une situation «très compliquée», a expliqué Raphaël Mayoraz, chef du Service des dangers naturels.

Le village de Saas-Grund a «payé très cher», tout comme plusieurs autres vallées, notamment celles de Conches et de Zermatt, a-t-il ajouté. Le Rhône a aussi débordé en différents endroits, entre Rarogne et Gampel ou encore à Chippis et à Sierre.

Plusieurs centaines de personnes - le nombre officiel n'est pas encore connu - ont dû être évacuées dans ces régions depuis samedi, mais aussi à Sion, où les deux campings ont été vidés.
16:12 Heures: Accident de montagne mortel au Pilatus
Un homme de 56 ans est décédé samedi au Pilatus. Il a dévié du chemin dans le secteur de Gsäss et a fait une chute d'environ 40 mètres dans une pente raide.

Accompagné d'une autre personne, le quinquagénaire redescendait du Pilatus, a indiqué dimanche la police cantonale nidwaldienne. Les circonstances de l'accident ne sont pour l'instant pas encore connues.

La police a été informée de l'accident peu avant 16h00. La Rega a pu rapidement localiser l'homme de 56 ans et récupérer son corps.
15:40 Heures: CP prévue au Tessin sur les intempéries
Une cp du Conseil d'Etat tessinois est prévue à 16h30 à Locarno sur les conséquences des intempéries, avec la participation du conseiller fédéral d'Ignazio Cassis.
15:09 Heures: Valais: les intempéries font un mort et un disparu
Les intempéries ont fait un mort en Valais dans la commune de Saas-Grund. Il a été enseveli dans un bâtiment sous les gravats, a annoncé la procureure générale Beatrice Pilloud, lors d'un point presse dimanche après-midi.

Une autre personne est portée disparue dans la région de Binn, également dans le Haut-Valais. D'autres annonces de victimes sont encore possibles, a prévenu la procureure.

Concernant l'état du Rhône et des cours d'eau latéraux, la situation est désormais «sous contrôle», a indiqué le conseiller d'Etat Frédéric Favre. La décrue est en cours. La situation demeure «fragile».
15:08 Heures: Le corps d’une troisième personne a été récupéré dans le Val Bavona
Le corps d’une troisième personne a été récupéré dimanche dans le Val Bavona, près de l’éboulement qui a emporté 2 autres personnes récupérées dimanche matin. En revanche la personne disparue dans le Val Lavizzara est toujours manquante, a indiqué la police tessinoise.
14:53 Heures: Un mort à Saas-Grund à cause des intempéries
Dans la commune de Saas-Grund, une personne est décédée, ensevelie sous les décombres d’un bâtiment, selon la procureure générale Béatrice Pilloud. Une autre personne est portée disparue dans la région de Binn (VS).
14:52 Heures: Plus de trains CFF
La ligne ferroviaire, la route cantonale et l’autoroute sont inondées, rendant tout déplacement impraticable pour le moment. «Selon les informations des autorités, il n'y a malheureusement pas de pronostic possible pour une possible réouverture de la ligne entre Martigny et Sierre», indiquaient les CFF ce dimanche. Ces derniers tentent de mettre en place des lignes de bus alternatives.
14:15 Heures: Des records de débit du Rhône battus à Brigue, Sion et Branson
Selon l'Office fédéral de l'environnement, relayé par la RTS, le débit du Rhône a atteint des niveaux record depuis le début des mesures. A Sion, un pic de 924 m³/s a été enregistré, dépassant le précédent record de 910 m³/s établi en 1948. À Brigue et Branson, de nouveaux records ont également été atteints.
14:03 Heures: Trop de gens sur les routes valaisannes
Les routes sont actuellement congestionnées, ce qui entrave le passage des pelles mécaniques et des secours en Valais. La police valaisanne exhorte la population à rester à l'intérieur pour permettre aux services techniques de circuler librement. Il est essentiel de ne pas utiliser les routes afin d'assurer la sécurité de tous.
14:02 Heures: Une personne disparue à Saas-Grund
Touchée par une coulée de boue cette nuit, la commune de Saas-Grund pourrait compter une victime, selon Blick. La police ne confirme pas cette information.
13:53 Heures: Saas-Grund traversé par une coulée de boue
Le village de Saas-Grund a visiblement été traversé par un torrent de boue et de gravats. «La rue principale est pleine de boue et de décombres. Plusieurs voitures ont été poussées depuis la rue contre la façade d'un hôtel. D’autres se dressent au milieu de la rue principale, plantées dans des masses de terre», raconte un témoin à 20 Minutes.

13:50 Heures: L'A9 est totalement sous l'eau en Valais
Nos confrère du Nouvelliste informe que l'autoroute qui traverse le Valais est sous l'eau vers la sortie Sierre-ouest.

Ce matin 👇
Autoroute Sion-Sierre, le 30 juin.
Bild: dr
13:48 Heures: Evacuations préventives dans la zone industrielle d'Aigle
Les autorités vaudoises ont décidé d'évacuer à titre préventif la zone industrielle d'Aigle (VD), en raison des risques de débordement du Rhône. Le débit du fleuve atteint 1200 m3 par seconde, soit le degré d'alerte 4 sur 5.

La situation se détériore et les risques de débordement du Rhône ou de rupture de digues augmentent, indique l'Etat-major cantonal de conduite (EMCC). Les autorités cantonales ont donc décidé d’évacuer la Zone Industrielle d’Aigle et d’interdire l’accès à la route Industrielle d’Aigle à St-Triphon au minimum jusqu’à dimanche 18h00.

Plus de détails, par ici 👇
13:47 Heures: Les Super-Puma de l'armée en soutien au Tessin et en Valais
L'armée intervient au Tessin et en Valais, deux régions durement frappées par de violents orages depuis samedi. Elle a engagé des hélicoptères Super-Puma, a indiqué le Département fédéral de la Défense (DDPS) sur X.

La Confédération n'a pas précisé le nombre d'appareils mobilisés. D'autres moyens d'intervention seront mis à disposition, ajoute le DDPS.

Pus d'infos ici 👇
13:46 Heures: Deux morts au Tessin - Rhône en crue en Valais
Deux personnes ont perdu la vie dans un glissement de terrain au Valmaggia (TI) dans la nuit de samedi à dimanche. Une troisième est toujours portée disparue. En Valais, le Rhône a débordé à la suite des orages.

Tous les détails, ici 👇
Les deux personnes sont décédées dans les intempéries qui ont frappé le Val Bavona, une vallée latérale du Valmaggia, a indiqué la police cantonale tessinoise dimanche matin. Cette dernière a prévu un point de presse à 11h45 à Locarno. Les recherches se poursuivent pour retrouver une troisième personne disparue.

Intervention d'Air-Glaciers en Valais le 30 juin 2024

Vidéo: Air-Galciers
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Berne: Ce randonneur blessé a eu la chance
Une caméra thermique a permis de localiser l'homme surpris par un violent orage sur la crête qui surplombe le lac de Brienz, dans l'Oberland bernois.

Un hélicoptère de la Rega a procédé au sauvetage d'un randonneur en difficulté mercredi soir, avant qu'il ne soit treuillé par un deuxième appareil à l'hôpital, a indiqué la Rega dans un communiqué. L'opération a été compliquée par l'obscurité et le mauvais temps.

L’article