DE | FR

Greenpeace s'attaque à Nestlé sur le site de La Tour-de-Peilz

FILE - In this Sept. 21, 2018, file photo, is a closeup of pint bottles of purified water, Pure Life, manufactured by Nestle, on sale in a Ridgeland, Miss., convenience store. Global food giant Nestle is selling its North American bottled-water brands for $4.3 billion to a pair of private-equity firms that hope to reinvigorate sales. Brands including Poland Spring, Deer Park, Arrowhead and Pure Life will be sold to a subsidiary of One Rock Capital Partners in partnership with Metropoulos & Co. (AP Photo/Rogelio V. Solis, File)

Image: sda

Des militants de Greenpeace ont projeté, mercredi soir, des messages sur le bâtiment de Nestlé Suisse à La Tour-de-Peilz dans le canton de Vaud.



Des activistes de Greenpeace ont fait mercredi soir un coup d'éclat contre le bâtiment abritant Nestlé à La Tour-de-Peilz (VD). Ils entendaient dénoncer le manque d'investissements de la multinationale dans le réutilisable, à la veille de son assemblée générale.

Les messages «Stop Single Use, go Reuse» (Arrêtez l'usage unique, passez au réutilisable) ou «Nestlé, stop feeding the world with plastic» (Nestlé, arrête de nourrir le monde avec du plastique) ont été projetés contre la façade.

1 300 000 tonnes d'emballages plastiques

Elle rappelle que le bilan de Nestlé sur sa gestion du plastique reste désastreux et qu'en 2020, le groupe a utilisé 1 300 000 tonnes d'emballages plastiques à usage unique.

Pétition de Greenpeace pour favoriser l’arrêt de l'utilisation du plastique à usage unique

Greenpeace dénonce l'utilisation du plastique des firmes Coca Cola, Pepsi et Nestlé, qui, en suivant cette voie, pourrait doubler leur production d'ici 2030.

Moins de 1% des emballages de la multinationale sont réutilisables

Greenpeace souligne également que, malgré les communications de Nestlé sur le réutilisable, «l'entreprise ne progresse pas».

Selon un classement du mouvement Break Free From Plastic publié en décembre dernier, Nestlé est dans le trio de tête des plus gros pollueurs de plastiques au monde. (ats/ga)

D'autres sujets de lutte climatique

Ô glacier, dis-moi si tu es rentable et tu seras choyé

Link zum Artikel

Ça vous dirait d'être payés en billets (vraiment) verts?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

Les jeunes feront la grève, mais assis en petits paquets

Link zum Artikel

D'autres sujets de lutte climatique

Ô glacier, dis-moi si tu es rentable et tu seras choyé

Link zum Artikel

Ça vous dirait d'être payés en billets (vraiment) verts?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

Les jeunes feront la grève, mais assis en petits paquets

Link zum Artikel

La Californie va dire adieu à la fracturation hydraulique et au pétrole

Cette manière controversée d'extraire le pétrole sera interdite à partir de 2024 en Californie. L'Etat veut ensuite arrêter totalement l'exploitation pétrolière.

Etat le plus peuplé et aussi l'un des principaux producteurs de pétrole des Etats-Unis, la Californie veut interdire la fracturation hydraulique dès 2024. A partir de cette date, l'agence chargée de gérer les ressources naturelles de l'Etat cessera de délivrer de nouveaux permis. C'est ce qu'a annoncé vendredi le gouverneur Gavin Newsom.

Parallèlement à cette mesure, le gouverneur Newsom a demandé à l'agence surveillant la pollution atmosphérique d'examiner les moyens «d'arrêter …

Lire l’article
Link zum Artikel