Suisse
La Chaux-de-Fonds

Tempête à la Chaux-de-Fonds: la famille de la victime porte plainte

Tempête à la Chaux-de-Fonds: la famille de la victime porte plainte

La police et les pompiers déblayent la grue renversée qui se trouvait sur la place de la gare de La Chaux-de-Fonds.
La police et les pompiers déblayent la grue renversée qui se trouvait sur la place de la gare de La Chaux-de-Fonds.Image: keystone
Un homme était décédé lors de la tempête du 24 juillet 2023 à La Chaux-de-Fonds, après la chute d'une grue sur son véhicule. La compagne de la victime a décidé de porter plainte pour obtenir des réponses sur le drame.
20.06.2024, 16:39
Plus de «Suisse»

La tempête, qui s'est abattue le 24 juillet sur La Chaux-de-Fonds, avait fait un mort et plusieurs dizaines de blessés. La famille de la victime a déposé plainte pour obtenir des réponses.

Un homme de 48 ans s'était réfugié le 24 juillet dernier dans son véhicule pour fuir les puissantes bourrasques. Il n'a pas survécu à la chute de la grue sur son véhicule:

«Je ne comprends pas comment un tel drame s'est passé? J'attends seulement des réponses à mes questions, à nos questions. Peut-être que ça fera du bien à ses enfants, à ses parents, à moi, pour que l'on puisse avancer dans notre deuil»
La compagne de la victime

Après onze mois d'enquête, la justice vient de rendre son expertise. Selon le rapport, la grue est tombée en raison du vent, et non pas à cause d'une erreur humaine.

«Cela fait quelques semaines que le rapport m'est parvenu. Il conclut pour l'instant que la grue ne souffrait d'aucun défaut, qu'elle respectait les normes ordinaires, mais que ces dernières prévoient des intempéries inférieures à celle qui a eu lieu», a déclaré Pierre Aubert, procureur général à la RTS.

«La vitesse et la force du vent étaient telles que nous n'avions pas envisagé que cela pouvait se produire et qu'il faille organiser les chantiers en fonction de cette force»
Extrait du rapport d'expertise

MétéoSuisse a fait savoir en avril qu'il s'agissait d'un événement hybride, mêlant des rafales descendantes et une probable tornade. Une rafale a été mesurée à 217 km/h aux Eplatures.

Des questions à éclaircir

Avocat de la famille, David Erard estime que des questions subsistent:

«Quand on voit une grue qui est installée, on se dit que peu importe la météo, elle doit tenir. A titre de comparaison, il y avait une grue pas loin, proche de la Migros, qui a tenu. Donc pourquoi une tient et l'autre pas? On va nous répondre que la vitesse du vent n'est pas comparable aux deux endroits, mais en tout cas, cela mérite vérification»

La famille a jusqu'à fin juin pour réagir aux conclusions de l'expertise judiciaire. Elle envisage de solliciter une contre-expertise privée. (jch/ats)

La Chaux-de-Fonds ravagée par une tempête
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Taxer les pourboires en Suisse va tuer l'intérêt de manger au resto
Les journaux de Tamedia annoncent que l'Office fédéral des assurances sociales veut mettre son nez dans la petite tirelire des serveurs suisses. Officiellement, pour mettre fin à un flou artistique qui pèse un milliard. Officieusement, ça va transformer le moindre troquet en Starbucks.

Il parait que c'est la disparition de la monnaie qui fait soudain sortir la Berne fédérale de sa torpeur estivale. Depuis que les pourboires se fourguent sans contact, ce milliard de francs (vaguement estimé) se balade dans les comptabilités des établissements suisses, au point qu'il serait devenu «difficile de fermer les yeux devant l’ampleur du phénomène». C'est ce qu'ont révélé nos confrères de Tamedia, lundi matin. Action, réaction? L'Office fédéral des assurances sociales envisage de transformer la bonne main en mauvaise taxe.

L’article