assez dégagé
DE | FR
Suisse
Météo

Météo en Suisse: la neige et le froid arrivent en plaine

La neige débarque en Suisse romande dans la nuit de jeudi à vendredi.
La neige débarque en Suisse romande dans la nuit de jeudi à vendredi.Image: Watson / shutterstock

Bye-bye sobriété énergétique: neige et froid débarquent en plaine

Selon MeteoNews, les premières neiges de la saison sont attendues dans la nuit de jeudi à vendredi. Puis, en début de semaine prochaine, ce sera au tour des températures atrocement froides de prendre le relais. Help.
08.12.2022, 14:4108.12.2022, 19:07
Margaux Habert
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

Automobilistes, si vous n'avez pas encore changé vos pneus, il est temps de soudoyer votre garagiste! Les premières neiges sont attendues en plaine dès ce soir minuit, avec un pic entre 3 et 8 heures du matin. Cette perturbation touchera toutes les régions romandes, à partir du bassin lémanique. Selon MeteoNews, elle s'étendra dans la nuit sur le Plateau, le Jura, la région de Fribourg et le Valais.

«Il y a encore pas mal d’incertitudes, mais on estime qu'il tombera entre un et cinq centimètres de neige autour du Léman... C'est suffisant pour perturber le trafic»
Vincent Devantay, météorologue chez MeteoNews

Mais pas assez pour faire de la neige la raison de votre retard durant le reste de la journée: selon le spécialiste, comme il fera entre 1°C et 2°C, la neige disparaîtra vite des routes en-dessous de 500 mètres.

En revanche, les habitants de certaines régions pourront user plus longtemps que les Lausannois ou les Genevois de l'excuse «sorry boss, je ne peux pas venir à cette atroce séance de 10h30, je suis toujours coincé dans la poudre chez moi». Selon le prévisionniste, on attend entre 5 et 10 centimètres de neige au-dessus de 500 mètres d’altitude, comme sur les hauts de Lausanne, le Jorat et la Gruyère, et plus encore dès 1000 mètres. Une neige qui tiendra un peu plus longtemps sur les routes qu'au bord du Léman.

Cumuls neigeux possibles en Suisse d'ici vendredi midi.
Selon MeteoNews, voici les cumuls neigeux possibles en Suisse d'ici vendredi midi.Image: meteonews

Des températures glaciales pour le début de la semaine

Après l'éventuelle gabegie sur les routes vendredi, provoquée par ces urbains et leurs pneus d'été, samedi, ça se calme. Ce ne sont que des averses de neige mouillée ou de la pluie qui attendront les Romands en plaine. Mais dès la nuit de dimanche à lundi, c'est le mercure qui effectuera une plongée spectaculaire. L'occasion idéale pour abandonner toute fierté et sortir votre affreuse doudoune ou de régler votre chauffage sur 27°C.

«Les températures seront de 4°C à 5°C degrés en dessous des normales», explique le prévisionniste. «Il ne faudra pas espérer plus de 1°C lundi et mardi en plaine, ça pourra même descendre jusqu'à -5°C ou -7°C, avec de la neige à partir de 700-800 mètres.» Du côté de La Brévine (NE), par exemple, on attend entre -15°C et -20°C.

La bonne nouvelle pour les plus frileux ou les gens qui préfèrent préserver leur dignité vestimentaire? «Tout est encore possible pour le reste du mois. A partir de jeudi prochain, il nous est impossible de prédire une tendance», conclut le météorologue.

On aime la neige?

D'acc, alors voici des photos de paysages et de chats enneigés!

1 / 28
Des paysages et des chats enneigés!
source: reddit / shutterstock
partager sur Facebookpartager sur X

Vous préférez la douce chaleur de votre intérieur?

Vidéo: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un couple escroque les autorités bernoises pour 17 millions
Un homme de 75 ans et une femme de 61 ans, résidant à Berne, sont accusés d'avoir escroqué 17 millions de francs en simulant une situation de précarité.

Un homme de 75 ans et une femme de 61 ans domiciliés en ville de Berne sont accusés d'escroquerie multiple portant sur 17 millions de francs. Pendant des années, ils ont fait semblant de vivre à la limite du minimum vital face à différentes autorités bernoises.

L’article