Suisse
Météo

Suisse: jusqu'à 37 degrés ce jeudi, des orages aussi au menu

Il faudra encore sortir l'éventail pour affronter cette journée.
Il faudra encore sortir l'éventail pour affronter cette journée.Image: Shutterstock

Jusqu'à 37 degrés ce jeudi, des orages aussi au menu

Le «dôme de chaleur» est toujours bien présent sur la Suisse. Le mercure va de nouveau mettre nos nerfs à rude épreuve ce jeudi 24 août, avec des températures atteignant une fois de plus les 37 degrés. Et des orages devraient éclater en soirée.
24.08.2023, 08:2524.08.2023, 08:26
Plus de «Suisse»

La chaleur est encore au rendez-vous ce jeudi, les températures vont à nouveau grimper en flèche en Suisse: il fera entre 33 et 35 degrés sur une grande partie du territoire, et même jusqu'à 37 degrés dans la région de Genève et la vallée du Rhône, selon les services météorologiques.

Puis, en soirée, des orages parfois violents devraient éclater selon les prévisions faites par MeteoNews jeudi matin. Selon Météo Suisse, ils pourront même être forts dans certaines régions.

«Des orages possibles, localement forts notamment en Ajoie et dans le nord du pays, dès le milieu ou la fin d'après-midi et pouvant se poursuivre jusqu'en milieu de nuit au-moins»
Météo Suisse sur son site.

Le service météorologique précise que sur l'ouest lémanique, il faut s'attendre également à un vent de sud-ouest parfois sensible, avec de fortes rafales probables en cas d'orages.

Des températures record

Le mercure s'était déjà largement affolé mercredi, avec des valeurs atteignant 37 degrés entre Genève et Sion, comme le souligne MeteoNews sur X (ex-Twitter).

Une telle vague de chaleur durant la deuxième semaine d'août est assez unique en Suisse, rappelle Meteonews dans un post de son blog. La dernière fois, c'était en 1943, lorsque les températures à Zurich-Aéroport avaient atteint entre 33,7 et 34,3 degrés entre le 18 et le 21 août. (ats/max)

Le sud de l'Europe brûle, la faute à la canicule:

Vidéo: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Unia exige un salaire minimum de 5000 francs pour les femmes
Unia réclame un salaire minimum de 5000 francs pour les femmes, dénonçant la sous-évaluation de leur travail et l'injustice ressentie, a déclaré Vania Alleva vendredi à Berne.

Unia exige un salaire minimum de 5000 francs par mois pour les femmes. On leur signale que leur travail a moins de valeur, ce qui les met à juste titre «en colère», a déclaré la présidente du syndicat Vania Alleva vendredi à Berne à l'occasion de la grève féministe.

L’article