Suisse
Migros

Damien Piller gagne à nouveau contre Migros Fribourg

Damien Piller gagne à nouveau contre Migros Neuchâtel-Fribourg

Damien Piller se trouve sous le coup d'une nouvelle plainte pénale de Migros Neuchâtel-Fribourg (archives).
L'homme d'affaires Damien Piller est dans un conflit judiciaire avec Migros Neuchâtel-Fribourg depuis 2020. Keystone
Nouveau rebondissement dans le conflit qui oppose Damien Piller et une entité régionale du géant orange. Une deuxième plainte du groupe contre l'homme d'affaires a été classée sans suite.
20.06.2024, 16:56
Plus de «Suisse»

Le Ministère public fribourgeois classe une deuxième plainte de Migros Neuchâtel-Fribourg (MNF) contre Damien Piller, celui-ci n'ayant commis aucune infraction pénale. Le prévenu est indemnisé à hauteur de 48 130 francs, frais et indemnité étant à charge du géant orange.

Migros reprochait à l'homme d'affaires de lui avoir fait perdre près de 10 millions dans une transaction immobilière à Granges-Paccot en 2016, et d’avoir tenté, en décembre 2018, d’acheter au grand distributeur un terrain à Romont pour une valeur de 2 millions inférieure à sa valeur réelle, a indiqué jeudi le Ministère public (MP).

Le gérant orange accusait encore Damien Piller, président de MNF jusqu'en 2020, de l’avoir incité à investir dans l’implantation d’une succursale déficitaire à Neyruz, afin de favoriser l’un de ses propres projets immobiliers et, enfin, d’avoir obtenu un montant de 300'000 francs en marge d’une construction à Domdidier en mai 2017.

Plaintes infondées

Sont aussi rappelées les fuites organisées par la partie plaignante dans la presse, notamment à la veille des premières auditions par le MP. C'est pourquoi celui-ci a décidé de mettre les frais de justice et l’indemnité accordée à l'homme d'affaires fribourgeois à la charge de MNF, selon le communiqué.

«Une nouvelle fois, ces plaintes infondées ont été déposées par Migros dans le seul but de se débarrasser d'un président de coopérative jugé trop influent et s'engageant fortement contre une volonté de centralisation excessive au sein de la Fédération des coopératives Migros»,
La réaction de Damier Piller, via ses avocats.

Au-delà, ces derniers déplorent l’acharnement dont leur client a été l’objet. Ils saluent également la clarté de l’ordonnance de classement quant aux intentions réelles de Migros. «Plus aucune instruction pénale n’oppose Migros à Damien Piller devant le Ministère public», ont-ils rappelé.

Une main tendue

La procédure a permis encore de démontrer que Damien Piller n’était pas allé au-delà d’une main tendue et n’avait exercé aucune pression pour acquérir un terrain, dont il souhaitait depuis le début qu’il fût vendu à une société sans aucun lien avec lui-même.

Le dossier ne contient aucun élément permettant de reprocher à Damien Piller d’avoir «astucieusement» amené Migros à ouvrir une succursale déficitaire, conclut le MP. Enfin, le cas de Domdidier est presque identique à celui des Migros de Belfaux et La Roche, dans lequel la première ordonnance de classement avait été rendue.

Le procureur général Fabien Gasser avait classé en janvier 2023 la première plainte de Migros de juillet 2019, notamment pour escroquerie et gestion déloyale, classement confirmé par le Tribunal cantonal en janvier 2024, puis par le Tribunal fédéral le 26 mars dernier. La seconde plainte datait pour sa part du 20 novembre 2020. (jch/ats)

La cascade made in china
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Transports: tickets à composter conservés au niveau régional
Dès 2025, les composteurs de billets ne seront plus obligatoires au niveau national, mais resteront possibles régionalement.

Les entreprises de transports ne seront plus tenues d'entretenir leurs composteurs de billets au-delà de 2025 au niveau national. Elles pourront toutefois continuer de les exploiter et de proposer des cartes à oblitérer sur papier à l'échelle régionale.

L’article