Suisse
Neige

Cette mauvaise habitude en voiture peut vous coûter cher

Cette mauvaise habitude en voiture peut vous coûter cher

De nombreux automobilistes déneigent leur véhicule en laissant tourner le moteur. C'est une très mauvaise idée.
08.12.2023, 05:5609.12.2023, 10:28
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

Tout le monde sait qu'il est interdit de prendre la route avec de la neige sur le toit de sa voiture et des vitres insuffisamment dégivrées. La sanction est si dissuasive (le fautif risque une amende, un retrait de permis, voire une peine de prison) que la plupart des automobilistes nettoie méticuleusement leur véhicule après chaque chute de neige, mais pas toujours comme il le faudrait. Car il existe une autre loi, beaucoup moins connue, qui encadre la pratique du déneigement.

De nombreux conducteurs ont pris l'habitude d'allumer leur voiture pendant qu'ils la déneigent. Quand on leur demande pourquoi ils le font, ils répondent généralement que c'est un moyen de chauffer l'habitacle, mais aussi de préchauffer le moteur et l'huile de moteur.

Le problème, c'est que cette habitude est à la fois inutile, dangereuse et interdite.

«Le moteur donne l'impression que la voiture est chaude et que l'automobiliste peut conduire normalement, alors que les freins et les suspensions sont complètement froids, nous dit Laurent Pignot, responsable de la communication TCS Groupe. De surcroît, il a été démontré qu'à l'arrêt, le moteur met beaucoup de temps pour chauffer et surtout, que cette pratique ne permet de chauffer l'huile que de manière tout à fait anecdotique.»

«Il est donc plutôt conseillé de rouler immédiatement après avoir démarré le moteur, en adoptant une conduite souple et sans à-coups, avec des accélérations progressives, afin de faire chauffer tous les éléments de la voiture»
Laurent Pignot, responsable de la communication TCS Groupe

Enclencher le contact permet certes de dégivrer lentement le pare-brise, mais l'usager mettra de toute façon moins de temps à le faire lui-même en utilisant le grattoir. Le seul avantage de garder le moteur allumé concerne finalement la température dans l'habitacle, mais cela en vaut-il la peine? Plusieurs raisons laissent penser que non, à commencer par l'impact écologique d'un véhicule allumé.

«Le moteur d'une voiture à l'arrêt consomme entre 1,7 et 3,3 cl de carburant chaque deux minutes»
Laurent Pignot, responsable de la communication TCS Groupe.

«Cela correspond à un petit verre de kirsch, poursuit notre expert. On parle ici de 40 à 80g d'émissions de CO2. Ce n'est pas énorme, mais c'est 40g de trop qu'il faut ensuite multiplier par le nombre de personnes qui laissent tourner leur moteur inutilement.»

Une prune de 60 francs

Ces automobilistes peuvent être amendés. L'interdiction de faire tourner le moteur inutilement existe en effet de longue date. «Dès les années 1970, il fallait le savoir pour l'épreuve théorique», renseigne Laurent Pignot, alors qu'Olivia Solari, juriste au sein de l'Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA), rappelle la loi:

«D’après l’article 42, alinéa 1, de la loi sur la circulation routière (LCR), le conducteur doit veiller à ne pas incommoder les usagers de la route et les riverains, notamment par le bruit. Faire chauffer inutilement le moteur d’un véhicule à l’arrêt en fait partie et est explicitement interdit par l’article 33 let. a de l’ordonnance sur les règles de la circulation routière (OCR). Toute infraction est passible d’une amende de 60 francs selon l’ordonnance sur les amendes d’ordre (OAO).»
Source: 20minutes.

Les touristes qui viennent en Suisse pour skier cet hiver pourront difficilement prétendre qu'ils n'étaient pas au courant de la loi, puisque celle-ci s'applique aussi dans de nombreux pays étrangers.

Les Français font exception

C'est le cas de la Belgique, par exemple, où laisser chauffer son moteur à l’arrêt est une infraction de première classe. L'amende peut atteindre 68 euros en Flandre et même 130 en Wallonie, où la pratique «constitue non seulement une infraction de circulation, mais aussi une violation de la législation environnementale», rapporte le média 7sur7.

Les Allemands s'exposent à une sanction de 80 euros, tandis que les Autrichiens risquent généralement une prune allant de 75 à 150 euros. Mais ce sont les Italiens qui sont les plus pénalisés: l'amende coûte entre 223 et 445 euros, sans compter qu'un montant supplémentaire de 42 à 173 euros peut s'appliquer. De quoi refroidir tous ceux qui auront abusé du chauffage pendant le déneigement.

Finalement, seuls les Français pourraient être surpris de la règlementation qui s'applique en Suisse et dans d'autres pays puisque contrairement à nous, ils ont tout à fait le droit d'allumer leur voiture lorsque celle-ci est couverte de neige. Une loi datant de 1963 interdit certes de faire tourner son moteur à l’arrêt, mais cela sauf «en cas de nécessité, notamment lors des mises en route à froid».

Le dégivrage étant considéré comme un «cas de nécessité», nos voisins peuvent ainsi mettre le contact en poutzant leur voiture, et même allumer leur autoradio si ça leur chante.

Voici des animaux heureux quand il neige
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Le procureur de la Confédération craint de capituler «face à la mafia»
Le Conseil fédéral et le Parlement refusent jusqu'à présent de révéler au Ministère public de la Confédération les témoins «de la Couronne» dans la lutte contre la criminalité. Une décision contestée par Stefan Blättler.

«C'est le fonctionnement même de l'État de droit», déclare Stefan Blättler lors de la conférence de presse annuelle de sa troisième année de fonction en tant que procureur général de la Confédération. Il poursuit:

L’article