DE | FR

Huit secteurs qui seraient touchés par les mesures du Conseil fédéral

Le Conseil fédéral prépare un plan de bataille pour affronter la hausse des cas Covid et limiter l'impact sur les hôpitaux. Voici comment il compte serrer la vis.
10.12.2021, 17:3110.12.2021, 17:51
Suivez-moi
Jason Huther
Jason Huther
Suivez-moi

Si l’évolution de la situation sur le front du Covid se poursuit vers le négatif, le Conseil fédéral souhaite pouvoir prendre rapidement les décisions qui s’imposent. Il a donc décidé de mettre en consultation deux variantes. Ces dernières recèlent les mesures plus ou moins drastiques qui pourraient s'appliquer si la situation ne s'améliore pas.

Dans les grandes lignes, voici les deux variantes. Plus loin, nous vous expliquons comment elles s'appliquent dans huit secteurs de la vie des Suisses.

  1. Pour les espaces intérieurs, l’introduction de la règle dite des «2G» (accès aux seules personnes vaccinées et guéries) avec obligation de porter le masque et de consommer assis. L’accès aux établissements culturels et aux installations de sport et de loisirs ainsi qu’aux manifestations serait réservé aux personnes vaccinées ou guéries. Un test négatif serait, en outre, nécessaire (règle des «2G+») lorsqu’il n’est pas possible de porter le masque ou de consommer assis, comme dans les discothèques, les bars et pour certaines activités de loisirs.
  2. C'est la plus extrême, elle prévoit de fermer les endroits où il n’est pas possible de porter le masque.

La consultation court jusqu’au 14 décembre.

Etablissements culturels, sportifs ou de loisirs et manifestations à l’intérieur

Actuellement, l'accès aux établissements culturels, sportifs et de loisirs ainsi que la possibilité de participer à des manifestations en intérieur se fait selon la règle «3G» avec le port obligatoire du masque. Certaines exceptions permettent la mise en place de la règle «2G» sans masque obligatoire.

Variante 1

L'accès à ces établissements serait réservé aux personnes vaccinées ou guéries (règle des «2G»). Lorsqu'il n'est pas possible de porter le masque ou de consommer assis, un test négatif serait en outre nécessaire (règle des «2G+»).

Variante 2

L’accès à ces établissements serait réservé aux personnes vaccinées ou guéries qui devraient en outre présenter un résultat négatif de dépistage Covid. Ces établissements seraient, par ailleurs, libres d'opter pour cette règle dite des «2G+» avec l'obligation du port du masque.

Restaurants et bars

Actuellement, l'accès aux restaurants et aux bars se fait selon la règle des 3G avec port du masque et consommation assis obligatoires. Si ces établissements le veulent, ils peuvent opter pour la règle des 2G, sans port du masque et consommation assis.

Variante 1

L'accès à ces établissements serait réservé aux personnes vaccinées ou guéries (règle des «2G») avec masque et consommation assis obligatoires. Ces établissements seraient par ailleurs, libres d'opter pour cette règle dite des «2G+» avec l'obligation du port du masque ou consommation assis.

Variante 2

Les espaces intérieurs de ces établissements seraient complètement fermés.

Discothèques et piscines

Actuellement, l'accès aux discothèques et aux piscines se fait selon la règle dite des «3G» avec masque obligatoire. Dans le cas où les établissements choisissent de ne pas imposer le port du masque, la règle 2G s'impose avec une prise des coordonnées, sauf dans les activités sportives.

Variante 1

L'accès à ces établissements serait réservé aux personnes vaccinées ou guéries (règle des «2G»), sans obligation du port du masque. La règle dite «2G+» serait facultative dans les centres de fitness.

Variante 2

Fermeture des espaces intérieurs

Activités sportives et culturelles de loisirs à l’intérieur

Actuellement, pour accéder aux activités sportives et culturelles en intérieur, c'est la règle des «3G» qui s'applique. La règle des «2G» est, elle, facultative. La prise des coordonnées des participants est en revanche obligatoire, sauf pour le sport et les activités culturelles avec masque.

Variante 1

La règle des «2G» s'applique partout, comme le port du masque. Attention, petite variante facultative avec la règle des «2G+». Avec cette version, seuls les gens vaccinés et guéris avec sans masque obligatoire  < seize ans sans restriction.

Variante 2

La règle des «2G» s'applique partout et le port du masque également. Les moins de seize ans ne sont pas concernés.

Rencontres en famille et entre amis

Pour l'heure, le contrôle du certificat Covid est demandé aux gens pour les rencontres à l’intérieur dès que plus de dix personnes sont dans la même pièce. Cette recommandation compte sur le bon sens de chacun, les policiers ne vont pas débarquer dans les foyers pour contrôler les gens a rappelé Alain Berset.

Sans masque, le maximum est fixé à 30 personnes à l’intérieur et à 50 à l’extérieur.

La variante proposée

Le maximum de 50 personnes à l’extérieur est maintenu. En revanche, pour les rencontres en intérieur, le maximum de 30 personnes est ramené à cinq si au moins une personne de l'assemblée est non vaccinée ou non guérie.

Ecoles et autres formations

Actuellement, ce sont les cantons qui supervisent les mesures à imposer dans l'Ecole obligatoire, le Secondaire II et les Hautes écoles. Autrement dit, il y a des variations entre cantons. Dans les autres établissements de formation, c'est la règle des «3G» qui s'applique et le masque est obligatoire.

La variante proposée

  • Masque obligatoire dès le secondaire II.
  • Que les cantons imposent le masque au primaire et secondaire I.
  • Un retour à l'enseignement à distance dans les universités et HES.
  • Pour les autres établissements, ce serait la règle générale pour les manifestations qui se déroulent à l'intérieur.

Travail

Pour l'heure, il recommande instamment de travailler à domicile chaque fois que cela est possible et le masque est obligatoire dès que deux personnes sont dans la même pièce.

La variante proposée

Obligation de travailler à domicile.

Magasins et autres commerces

Les masques sont obligatoires, rien n'a changé à ce niveau-là depuis un moment.

La variante proposée

Comme précédemment, le Conseil fédéral propose une restriction de capacité. Autrement dit: une limitation du nombre de personnes dans les magasins en plus du masque obligatoire.

Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Et si on devait porter le masque à vie? Décryptage en vidéo

Le Covid, les vaccins, tout ça

Faut-il exclure les non-vaccinés? «Ils vivent aux crochets des vaccinés»

Link zum Artikel

Si vous avez des enfants, vous avez plus de risques d'attraper le Covid

Link zum Artikel

«On devrait vacciner les enfants de manière ciblée et individualisée»

Link zum Artikel

Envie de vacances? Voici les mesures et restrictions de vos destinations préférées

Link zum Artikel
Oui ou non au paquet d'aides aux médias? Le duel Monnier-Mazzone
Les votations, c'est dans un mois. Faut-il soutenir les médias à hauteur de 151 millions de francs, comme le prévoit Berne? Duel sans langue de bois entre une parlementaire et un référendaire.

Le premier scrutin de l'année approche. Le 13 février, les Suisses voteront sur quatre objets, dont le train de mesures en faveur des médias. Il s'agit d'une loi prévoyant une hausse du soutien financier de l'Etat aux médias, avec un montant total de 151 millions de francs. Un référendum a été déposé contre ce paquet adopté en juin par le Parlement. C'est pourquoi nous sommes appelés à nous prononcer sur ce texte.

L’article