Suisse
RTS

Suzanne Wille est la nouvelle directrice de la SSR

Voici la nouvelle cheffe de la SSR

Susanne Wille, actuelle directrice de la culture de la SRF, devient la première femme à diriger la SSR, succédant à Gilles Marchand
25.05.2024, 13:1925.05.2024, 14:52
Plus de «Suisse»

La journaliste alémanique Susanne Wille, actuelle directrice de la culture de la SRF, sera la première femme à la tête de la SSR. L'assemblée des délégués l'a élue samedi au poste de directrice générale. Elle succédera à Gilles Marchand.

IMAGE DISTRIBUTED FOR SRG/SEVERIN NOWACKI FOR EDITORIAL USE ONLY - Susanne Wille, Generaldirektorin SRG ab 1. November 2024..Copyright: SRG/Severin Nowacki // Weiterer Text ueber ots und http://presse ...
Susanne Wille.Keystone

Susanne Wille est une dirigeante expérimentée doublée d'une habile communicatrice, polyglotte qui, après avoir occupé différentes fonctions dans les domaines les plus variés, peut compter sur un vaste réseau, indique la SSR dans un communiqué.

Elle apporte également un grand savoir-faire en matière de transformation numérique, ainsi que des compétences éprouvées dans les domaines du management et de la stratégie, ajoute-t-elle.

Der CEO der SRG, Gilles Marchand anlaesslich des Swiss Media Forum vom Donnerstag, 23. Mai 2024 im KKL in Luzern. (KEYSTONE/Urs Flueeler)
Gilles Marchand.Keystone

Susanne Wille, âgée de 50 ans, a passé plus de vingt ans devant la caméra dans diverses émissions de la SRF et dirige depuis quatre ans son département culturel. De grandes tâches attendent désormais Susanne Wille et la direction de la SSR, comme la répartition des concessions, la baisse des recettes et la votation sur la baisse des redevances radio-TV prévue pour 2026.

De nombreux défis à relever

La nouvelle directrice générale de la SSR va prendre cette nouvelle fonction en «pleine conscience des défis à venir», a-t-elle déclaré samedi à Berne devant les médias. Elle se réjouit de pouvoir apporter son expérience pour repenser l'entreprise.

«Ma tâche sera d'apporter de bons arguments pour montrer ce qu'amène la SSR et pourquoi on en a besoin. Je vais écouter et tâcher de comprendre les avis parfois différents.»
Susanne Wille.

Susanne Wille, qui prendra ses fonctions début novembre, dit également vouloir changer l'entreprise et amener de nouvelles perspectives. «Je me positionne pour une SSR proche des gens, qui écoute et qui prône l'échange. Pour une SSR en qui on peut avoir confiance et en qui on peut s'identifier. Pour une SSR qui sait d'où elle vient, mais qui sait aussi se remettre en question et se transformer», a-t-elle déclaré.

Le volet politique sera le plus grand défi auquel elle devra faire face ces prochaines années, estime le Conseil du public, interrogé par Keystone-ATS. Il se dit toutefois convaincu qu'elle sera à la hauteur de cette tâche grâce à «ses connaissances, sa grande expérience et son éloquence».

Dans un contexte incertain, il est important que la nouvelle directrice de la SSR Susanne Wille renforce le partenariat social, a déclaré à Keystone-ATS Silvia Dell'Aquila, secrétaire centrale du syndicat des médias SSM.

«La nouvelle directrice doit être consciente que les collaborateurs sont la ressource principale de la SSR.»
Silvia Dell'Aquila.

(jah/ats)

Ce chien valaisan fait sensation sur les réseaux
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Confédération achète un terrain pour un centre d'asile
Le contrat a été signé entre la Confédération et le propriétaire d'un terrain à Arth, une commune schwytzoise, pour la construction d'un futur centre de requérants d'asile.

La Confédération achète un terrain à Arth (SZ) pour y construire un centre fédéral d'asile qui doit permettre d'héberger 170 personnes. Le canton de Schwyz et la commune d'Arth soutiennent le projet, mais la population émet des réserves.

L’article