DE | FR

Harcèlement à la RTS: Simonetta Sommaruga veut du changement

Bundespraesidentin Simonetta Sommaruga spricht neben Christian Rathgeb, Praesident der Konferenz der Kantonsregierungen KdK, waehrend einem Point de Presse nach einem Treffen des Bundesrates mit den Praesidenten der kantonalen Gesundheits- und Volkswirtschaftsdirektoren, am Dienstag, 18. August 2020 in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Image: KEYSTONE

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga réagit au rapport publié jeudi, suite aux cas de harcèlement et d'écart de conduite survenus à la RTS.



Réagissant par le biais de son service de communication à un rapport faisant état de nombreux cas d'atteintes à la personnalité à la RTS, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga insiste sur la nécessité d'un changement de culture au sein de la chaîne. La direction de la chaîne romande a annoncé mettre en place un plan d'action.

«Il incombe à la direction de toute entreprise de prévenir le harcèlement sexuel et de prendre au sérieux les dénonciations de tels agissements»

Simonetta Sommaruga, Conseillère fédérale

Devoir «d'exemplarité»

Simonetta Sommaruga s'informera de la mise en oeuvre de ces mesures, qui visent à restaurer des relations de travail saines à la RTS, une entreprise qui a un devoir «d'exemplarité». La cheffe du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) suit le dossier depuis l'automne dernier.

Dans cette affaire, le DETEC ne dispose pas d'une grande marge de manoeuvre. Le département rappelle n'avoir aucune compétence de surveillance formelle en raison de l'indépendance de la SSR, qui est inscrite dans la Constitution. La SSR «est responsable de la réglementation des questions relevant du droit du personnel».

220 témoignages récoltés

Le Collectif de défense, mandaté par la RTS et le Syndicat suisse des mass médias (SSM), a récolté plus de 220 témoignages au cours de son enquête, dont certains remontent à plus de 20 ans. Le SSM a qualifié le rapport du bureau d'avocats d'accablant et appelle à un changement en profondeur. (ats)

Plus d'articles sur la RTS

Le show à l'américaine de la SSR n'a pas convaincu

Link zum Artikel

L'heure de vérité approche pour Darius Rochebin

Link zum Artikel

Darius blanchi ++ Le Temps maintient l'intégralité de son enquête

Link zum Artikel

Quand la RTS n’a pas d’autres chat-te-s à fouetter

Link zum Artikel

Laura Chaignat fait le bilan de ses années de matinale sur Couleur 3

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

«Pas de données perdues sur mesvaccins.ch»

Claire-Anne Siegrist, présidente de la fondation qui a piloté la plateforme mesvaccins.ch contre-attaque: «aucune donnée de vaccination n'a été perdue ou usurpée».

Au 19:30 de la RTS mardi soir, la vaccinologue aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), Claire-Anne Siegrist, a expliqué que le site mesvaccins.ch «n'a subi aucune perte de données». Le site fait l'objet d'une procédure formelle pour une éventuelle violation de la protection des données.

«C'est notre devoir de tout faire pour que la sécurité des données soit maximale. Elle va encore augmenter», a poursuivi Claire-Anne Siegrist, qui regrette qu'il y ait eu des «vulnérabilités qu'on ne …

Lire l’article
Link zum Artikel