Suisse
UDC

La jeune UDC Sarah Regez dit ne pas connaitre l'extrémiste Sellner

La «stratège» des Jeunes UDC nie tout lien avec le militant d'extrême droite Sellner

Sarah Regez, la tête pensante des Jeunes UDC, est critiquée jusque dans ses propres rangs pour avoir participé à une réunion secrète avec l'extrémiste de droite Martin Sellner. La Bâloise réfute ces accusations, pointant du doigt une campagne médiatique orchestrée pour nuire à son parti.
07.04.2024, 10:03
Plus de «Suisse»
Sarah Regez est la responsable de la strat
Sarah Regez affirme n'avoir entendu parler de Martin Sellner que lorsque les médias ont rapporté l'annulation d'une manifestation auquel le militant d'extrême droite devait prendre part en Argovie.Keystone

Sarah Regez, la responsable de la stratégie des Jeunes UDC, mise en cause par plusieurs sections cantonales, affirme qu'elle ne connaissait pas les intervenants lors d'une réunion à laquelle participait l'extrémiste de droite Martin Sellner.

A l'époque, elle était active au sein du groupe Massnahmenkritikern et participait presque tous les soirs à une manifestation politique, assure-t-elle dans un entretien diffusé dimanche par la SonntagsZeitung. Elle dit avoir été emmenée par une connaissance à la manifestation en mai 2023 avec l'extrémiste autrichien, «sans savoir de quoi il s'agissait» et sans connaître le nom de Sellner.

Sarah Regez précise ne se souvenir seulement du premier exposé «très ennuyeux». Selon elle, elle n'a entendu parler de Martin Sellner que lorsque les médias ont rapporté l'annulation d'une manifestation avec lui en Argovie.

A la mi-mars, la police argovienne a empêché la tenue à Tegerfelden (AG) d'une conférence de Martin Sellner, qui a été interpellé et expulsé. Les Jeunes UDC argoviens se sont ensuite solidarisés avec l'Autrichien, ce qui a suscité des critiques. La section a finalement pris ses distances avec les positions d'extrême droite.

Un prétexte pour «tirer sur un parti légitime»

Selon le Sonntagsblick du 31 mars, la Bâloise aurait participé en mai 2023 à une réunion secrète avec Martin Sellner, à laquelle étaient également présents des membres de la Junge Tat. Six sections cantonales alémaniques des Jeunes UDC ont exigé de la direction des Jeunes UDC qu'elle se démarque clairement de l'extrême droite et ont demandé à Sarah Regez de se mettre en retrait de son poste.

Selon cette dernière, la couverture médiatique de cette affaire est «une campagne orchestrée » contre les Jeunes UDC, contre le président des Jeunes UDC, Nils Fiechter, et contre elle-même. Un «non-événement» sert de prétexte pour «tirer de toutes parts sur un parti démocratiquement légitime», lance-t-elle.

L'Autrichien Martin Sellner, figure de la mouvance identitaire radicale, a été interdit d'entrée en Allemagne en mars 2024. Il défend l'expulsion massive de personnes étrangères ou d'origine étrangère, y compris par la force, un projet connu sous le nom de «remigration».

Sarah Regez reconnaît avoir utilisé le mot «remigration» dans ses tweets, mais, ajoute-t-elle, il représente tout ce que l'UDC a toujours exigé. (baf/ats)

Quand Maurer dansait avec des «Teletubbies»
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Energies renouvelables: la Suisse fait-elle mieux que ses voisins?
La loi sur l'électricité, soumise au peuple le 9 juin prochain, veut augmenter nettement la production d'électricité issue de sources renouvelables. Quel est leur poids actuellement? Et comment se situe la Suisse par rapport à ses voisins? Le point sur la situation.

Le 9 juin prochain, la loi sur l’électricité sera soumise au peuple suisse. Le projet, adopté par le Parlement et combattu par un référendum, veut garantir «un approvisionnement sûr en électricité». Pour ce faire, il s'appuie largement sur les énergies renouvelables, dont la production sera «rapidement» augmentée en cas de oui.

L’article