DE | FR
«Nous voulons que la justice puisse faire son travail sereinement», déclare la famille de Jérémy.
«Nous voulons que la justice puisse faire son travail sereinement», déclare la famille de Jérémy.Image: Shutterstock

Fuyant une agression, il est tué par un tram et cela devient politique

Jérémy, un jeune homme juif de 31 ans, a été écrasé par un tramway à Bobigny, en banlieue parisienne. Une vidéo montre qu'il est mort alors qu'il fuyait une agression. Acte antisémite? L'enquête le dira. Eric Zemmour en fait un argument électoral.
04.04.2022, 22:3805.04.2022, 07:27

Les événements se sont déroulés le 16 février dernier, à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, aux portes de Paris. Les autorités parlaient jusque-là d'un banal et malheureux accident, un jeune homme happé par un tramway. Mais en ce 4 avril, c'est une version bien différente qui fait grincer des dents: la victime, Jérémy Cohen, fuyait une bande d'agresseurs, comme le révèle une vidéo et comme le confirme Le Parisien. Le drame a pris une tournure politique, certains candidats à l’élection présidentielle le dénonçant sur les réseaux sociaux.

La famille ne comprend pas

Sans le travail d'enquête mené par la famille du défunt, les circonstances du drame seraient peut-être restées beaucoup plus vagues. C'est elle qui a cherché à comprendre ce qui avait précédé cet accident.

Le 28 mars, l'un des frères, Gabriel Cohen, confiait au Parisien:

«Nous avons eu écho d’une éventuelle agression survenue juste avant la collision. On ne sait pas pourquoi Jérémy était à Bobigny, ni pourquoi il a été agressé.»

Après la diffusion de nombreux tracts et des appels à témoins, la famille va réussir à récolter une info qui relancera l'enquête: un témoin a filmé la scène. On y voit une bande d'individus entourer un homme, Jérémy. Il essuie des coups de poing, parvient à fuir mais voit sa course stoppée par le tramway. Il n'y a pas été poussé sous les roues du tram, mais il fuyait des agresseurs. Une enquête a été ouverte pour violences volontaires en réunion ayant entraîné la mort, sans intention de la donner.

Eric Zemmour s'en mêle

La vidéo de la scène de drame tourne en boucle sur les réseaux sociaux et des soupçons d'antisémitisme commencent à poindre. Eric Zemmour, candidat à la présidentielle, a lui réagi en ces termes:

De Zemmour à Mélenchon en passant Roussel et Jadot, l’affaire fait réagir.

La famille ne veut pas de récupération politique

La famille, juive pratiquante, a porté plainte auprès du procureur de la République. Elle déplore et refuse «cette médiatisation outrancière et cette récupération politique». (svp)

Eric Zemmour est mis à la porte par Nourredine Zidane

En savoir + sur le massacre de Boutcha

Cadavres de Boutcha: la complosphère crie à la mise en scène ukrainienne

Link zum Artikel

«Massacre délibéré» de civils à Boutcha: ce que l'on sait en 4 points

Link zum Artikel

La Suisse et le monde réagissent aux images choc de Boutcha

Link zum Artikel

Comment punir les responsables du massacre de Boutcha? Réponse en 6 points

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
De plus en plus de pédophiles achètent des viols d'enfants sur Internet
Depuis trois ans, la demande de vidéos pédocriminelles augmente fortement en France. Les enquêteurs s'inquiètent et surveillent le phénomène de près.

Le nombre de dossiers traités par la police française concernant les commandes de vidéos pédocriminelles est en forte augmentation, rapporte BFM TV. Ils sont passés de 6 à 27 en trois ans, et les autorités craignent une hausse continue.

L’article