DE | FR

La Poste propose 10 000 francs pour essayer de la hacker

Le logo de la poste avec le drapeau genevois, ce mercredi, 21 juin 2017, a Geneve. Tous les cantons romands sont desormais fixes sur l'impact qu'aura la restructuration de La Poste sur leur territoire. Mercredi, c'etait au tour de Geneve de decouvrir les details. Sur les 47 offices traditionnels, 35 sont garantis au moins jusqu'en 2020 et 12 sont menaces. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Image: KEYSTONE

Afin d'améliorer ses services web, La Poste a décidé de lancer un appel au hacking. Des récompenses jusqu'à 10'000 CHF sont offertes aux «cybercriminels» qui réussissent.



Auparavant, les pirates n'étaient autorisés à rechercher des vulnérabilités dans l'infrastructure informatique de La Poste Suisse que «sur invitation», explique l'entreprise jeudi. Désormais, la Poste autorise tout le monde à rechercher ses éventuelles failles de sécurité, sans invitation, à travers un programme de «bug bounty». Le montant des primes pour chaque faille de sécurité signalée s'élève entre 50 et 10 000 francs suisses.

Jusqu'à présent, le programme se déroulait exclusivement dans un cadre privé. Désormais, tous les utilisateurs inscrits sur la plateforme de «bug bounty» de YesWeHack peuvent participer.

Pour en savoir plus sur les «bug bounty»:

Dans un premier temps, ce programme désormais public portera sur les prestations suivantes, annonce La Poste: le login client Poste, le Postshop, la Post-App, le service PubliBike ou encore d’autres services en ligne tels que WebStamp et le service de paiement Biling Online.

«Depuis le début du programme, nous avons déjà identifié 500 vulnérabilités et versé environ CHF 250 000 francs de récompenses», se réjouit Marcel Zumbühl, responsable de la sécurité informatique au sein de La Poste et cité dans le communiqué. (ats)

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel

Après l'euphorie, Moutier appelle sa population à se faire dépister

Link zum Artikel

Maudet out. Fischer in. Les leçons de l'élection à Genève

Link zum Artikel

«Ces alertes à la bombe dans les écoles expriment un ras-le-bol»

Link zum Artikel

Ni flics, ni complices, les psys se défendent face à #MeToo

Link zum Artikel

En cas d'élection, Maudet pourra-t-il travailler avec ses collègues?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Thèmes

Alors, elles survivent comment ces terrasses avec cette météo de m...?

Groupe WhatsApp, parasols transformés en parapluie d'urgence, boîtes à emporter toujours prêtes et humour, les cafés-restaurants romands s'organisent comme ils peuvent face aux aléas de la météo. Heureusement, certains clients sont prêts à tout pour l'apéro!

«Il pleut, il fait super froid, il y a du vent. Personne ne va venir aujourd'hui. J'étais justement en train de réfléchir à fermer», confiait Sylvie Borella mercredi matin. Car la patronne du Café du Nord à Sion ne peut rien faire contre les aléas de la météo. Elle a bien un store en terrasse qui permet de protéger quelques tables des averses mais, en cas de bourrasques, elle est obligée de les rentrer.

La patronne souligne que la situation est compliquée pour tout le monde, autant pour elle …

Lire l’article
Link zum Artikel