Divertissement
International

Le ou la covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Badge Quiz

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Image: Shutterstock
Quiz
Le français est une langue complexe, on est au courant. Et notamment pour les genres grammaticaux. Dernier exemple en date avec le (ou la) covid. Mais êtes-vous incollable sur les autres mots au genre difficile à cerner?
13.05.2021, 19:0115.03.2022, 15:40
Jonas Follonier
Suivez-moi
Plus de «Divertissement»

C'est officiel, le covid, la covid, le Covid, la Covid, est entré ou entrée dans le dictionnaire. Pourquoi tous ces variants toutes ces variantes dans cette phrase? Eh bien, parce que Le Robert et Le Larousse ne sont pas d'accord sur le genre ni sur la minuscule ou la majuscule du mot «covid».

Or, concernant le genre, ce n'est pas le seul mot à jouer les non-binaires, les transgenres ou les intersexes. Petit best of interactif:

Quiz
Les Stiller Protest débarquent en Suisse Romande, les images
1 / 13
Les Stiller Protest débarquent en Suisse Romande, les images
Les Stiller Protest en pleine manifestation pacifiste à Rapperswil, en avril dernier.
source: sda / gian ehrenzeller
partager sur Facebookpartager sur X
Copin comme cochon: les gens au resto
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Trump s'est-il vraiment endormi pendant son procès?
Peut-être. Il paraît. C'est ce qu'on raconte. Pour cela, il faut croire les chroniqueurs judiciaires sur parole. Sans surprise, l'amour que l'accusé et ses partisans portent aux médias mainstream a permis à son équipe d'affirmer facilement que c'est «un mensonge à 100%». Ce qui est devenu la petite affaire croustillante de la semaine relance le débat des caméras en salle d'audience. Car, depuis lundi, Trump diffuse une vision (très) alternative de son procès.

Tout est parti d'une petite humeur publiée lundi par Maggie Haberman, chroniqueuse judiciaire pour le New York Times:

L’article