ciel couvert
DE | FR
International
Analyse

Poutine vit un cauchemar: les Russes s'éteignent

Image
image: Shutterstock/watson
Analyse

Poutine vit un cauchemar: les Russes s'éteignent

Les femmes russes donnent naissance à trop peu d'enfants et les hommes meurent trop jeunes.
19.03.2023, 07:5819.03.2023, 10:41
Philipp Löpfe
Philipp Löpfe
Philipp Löpfe
Suivez-moi
Plus de «International»

En 2021, le couple d'économistes Anne Case et Angus Deaton a écrit l'un des livres les plus avisés de l'époque, Mort par désespoir, qui montre pourquoi de nombreuses personnes aux Etats-Unis meurent trop tôt. En effet, environ 100 000 Américains décèdent chaque année prématurément à cause de la toxicomanie, de l'alcoolisme ou du suicide.

Aussi graves que soient les chiffres américains, la Mort par désespoir fait davantage de victimes en Russie. L'espérance de vie moyenne des Russes est aujourd'hui descendue à 71 ans, celle des hommes à 66 ans.

«C'est plus bas qu'en Corée du Nord, en Syrie et au Bangladesh»
L'historien Max Boot dans le Washington post

Plus de 60 000 Russes seraient tombés au front

Parallèlement, le taux de natalité en Russie est tombé à 1,5 enfant par femme en moyenne. Or, pour assurer la pérennité de la population, il faut au moins deux enfants par femme. A cela s'ajoute le fait que le Covid a fait des ravages particulièrement violents en Russie. The Economist estime qu'entre 1,2 et 1,6 million de personnes en sont mortes depuis 2020. Si ce chiffre est exact, la pandémie a fait plus de victimes en Russie qu'aux Etats-Unis, dont la population est pourtant deux fois plus importante.

Par ailleurs, la guerre contre l'Ukraine a également un bilan effroyable. On estime entre 60 000 et 70 000 le nombre de Russes tombés depuis février 2022. Plus d'un million d'hommes ont par ailleurs quitté le pays pour éviter d'être enrôlés.

Si on additionne tous ces éléments, l'évolution démographique de la Russie est catastrophique. Selon les projections, la population actuelle de 145,6 millions d'habitants passera à 126 millions d'ici la fin du siècle.

Devancés par les musulmans?

Vladimir Poutine aime se présenter comme «le sauveur de l'Occident chrétien». Pourtant, tous les habitants de son empire ne sont pas slaves, loin de là. Dans la plupart des 22 républiques russes, ce ne sont pas les chrétiens qui sont majoritaires, mais les musulmans. A l'instar des Blancs aux Etats-Unis, qui craignent de se retrouver bientôt en minorité, les Slaves chrétiens redoutent d'être devancés par les musulmans.

epa10060971 Muslims gather for morning prayers to celebrate Eid al-Adha near Moscow's Cathedral Mosque in Moscow, Russia, 09 July 2022. Eid al-Adha is the holiest of the two Muslims holidays cele ...
Des musulmans se rassemblent pour la prière du vendredi à Moscou.photo: keystone

L'évolution démographique est un cauchemar pour Vladimir Poutine. Il est par ailleurs tenté d'empêcher cette évolution en intégrant l'Ukraine à «l'empire russe».

Max Boot cite Stephen Sestanowich, un ancien ambassadeur américain à Moscou, comme suit:

«Le dépeuplement de la Russie nourrit l'idée apocalyptique que se fait Vladimir Poutine de sa grande responsabilité. Ceux qui s'inquiètent de la baisse de la population peuvent trouver dans l'incorporation de quelque 40 millions de personnes dans le pays voisin une idée attrayante.»

Le cauchemar du président russe est en grande partie de sa faute. Comme le montre Alexander Gabuev, directeur du Carnegie Russia-Eurasia center à Berlin, dans Foreign affairs, le chef du Kremlin n'a pas su profiter d'une excellente situation de départ. En effet, lors de son entrée en fonction, le pays avait plus ou moins surmonté les pires dérives des années 1990. La Russie n'avait plus d'ennemis extérieurs. Ni les Etats-Unis, ni la Chine et encore moins l'Union européenne (UE) ne songeaient à l'attaquer.

Les choses auraient pu se passer autrement

Grâce à l'augmentation quasi explosive du prix du pétrole dans les années 2000, la Russie s'est retrouvée dans une excellente position économique. A l'époque, il y avait suffisamment d'argent pour rembourser les dettes et financer les salaires d'une classe moyenne naissante.

«Compte tenu de ces circonstances économiques et sécuritaires, la Russie aurait pu devenir une nation aussi prospère que le Canada. Elle avait tous les atouts pour devenir une puissance prospère, confiante, sûre et digne de confiance au 21e siècle — un pays qui contribue à prendre en main les problèmes les plus urgents du monde.»
Alexander Gabuev, directeur du Carnegie Russia-Eurasia center à Berlin

Il n'aurait pas dû en être autrement, mais Vladimir Poutine s'est de plus en plus retiré dans son coin, s'est détourné de l'Occident et s'est tourné vers les théories du complot. Au lieu d'augmenter la prospérité de la population par le commerce, il rêvait de rétablir la grande puissance qu'était l'URSS, mais sans le communisme.

Avec l'invasion de l'Ukraine, le président russe s'est tiré une balle dans le pied sur le plan géopolitique. Encore une fois, selon Alexander Gabuev:

«Au lieu d'envahir l'Ukraine, le gouvernement russe aurait pu offrir la vision d'un pays sûr. Un pays doté d'un haut degré d'autonomie stratégique et d'une croissance économique inclusive qui aurait permis une prospérité équivalente à celle de la Norvège et une espérance de vie équivalente à celle du Japon.»

Au lieu de cela, Poutine a conduit la Russie dans une impasse, tant économique que politique. La Russie doit vendre son pétrole à la Chine et à l'Inde avec des rabais importants et s'accommoder de marges bénéficiaires qui se réduisent comme peau de chagrin. Politiquement, elle est de plus en plus dépendante des faveurs du grand frère chinois.

«La Russie dérive lentement vers un modèle économique et politique qui ressemble à celui de l'Iran»
Alexander Gabuev, directeur du Carnegie Russia-Eurasia center

Dans son obsession de vouloir restaurer le grand empire russe, Poutine semble avoir échoué. «Il s'est trompé sur la force de son armée», constate le journaliste Thomas Friedman dans le New York times. Et d'ajouter:

«Mais également dans l'armée de l'Ukraine. Il s'est trompé sur les alliés de l'Otan, sur Joe Biden, sur les habitants de l'Ukraine, sur la Suède, sur la Finlande, sur la Pologne, sur l'Allemagne et sur l'Union européenne. Ce faisant, il a transformé la Russie en une colonie énergétique de la Chine — et doit mendier des drones auprès de l'Iran.»
Kate Middleton ultra badass en treillis militaire
1 / 11
Kate Middleton ultra badass en treillis militaire
La princesse de Galles s'est illustrée en treillis militaire à Salisbury, en Angleterre, le 8 mars 2023. (Photo by Steve Reigate - WPA Pool/Getty Images)
partager sur Facebookpartager sur X
Manifestations en Géorgie
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
L'incendie d'un immeuble a fait dix morts à Valence
Cet incendie s'est déclaré jeudi autour de 17h30 au quatrième étage d'une résidence comptant 138 appartements et construit il y a une dizaine d'années.

L'incendie qui a ravagé un immeuble d'habitation à Valence, dans le sud-est de l'Espagne, a fait au moins dix morts, selon un nouveau bilan publié vendredi. Les autorités continuent à chercher dans les décombres d'éventuelles autres victimes.

L’article