DE | FR

Des diplomates américains sommés de quitter la Birmanie

Le gouvernement de Joe Biden a promis de d

Le gouvernement de Joe Biden a promis de défendre les droits humains «partout dans le monde» a déclaré Antony Blinken, secrétaire d'État des États-Unis. Image: sda

Les Etats-Unis ont ordonné mardi à leurs diplomates «non essentiels» de quitter la Birmanie, en proie à une répression sanglante après le coup d'Etat militaire.



Ces nouveaux départs font suite aux employés du gouvernement américain et les membres de leur famille en février. Cette fois-ci, les diplomates «non essentiels» sont concernés. Principalement pour raison de sécurité de ressortissants américains pendant cette période de trouble en Birmanie.

L'ambassade des Etats-Unis en Birmanie restera néanmoins ouverte au public et continuera de fournir des services consulaires limités.

Les généraux birmans poursuivent la répression meurtrière. Ils jouent la carte de la peur pour essayer d'en finir avec les manifestations en faveur du rétablissement de la démocratie.

Au moins 521 personnes tuées

521 personnes, dont beaucoup d'étudiants et des adolescents, ont été tuées par les forces de sécurité ces deux derniers mois, d'après l'Association d'assistance aux prisonniers politiques (AAPP). Ce chiffre pourrait être bien supérieur, des centaines de Birmans arrêtés ayant été portés disparus.

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont annoncé une nouvelle salve de sanctions ces derniers jours. (ats)

Plus d'articles à propos de la Birmanie

En Birmanie, l'armée assiège les manifestants et fouille les maisons

Link zum Artikel

Accusée de corruption, Aung San Suu Kyi risque (encore) la prison

Link zum Artikel

La répression sanglante s'intensifie en Birmanie

Link zum Artikel

Entre exécutions et armes de guerre, Amnesty s'alarme en Birmanie

Link zum Artikel

Vers un embargo des ventes d'armes en Birmanie?

Link zum Artikel

Facebook soutient la démocratie en Birmanie

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Joe Biden laisse entendre la reconnaissance du génocide arménien

Le président des Etats-Unis pourrait faire cette annonce dans deux jours. Il serait le premier chef d'Etat américain à le faire.

Au risque d'une détérioration des relations avec la Turquie, Joe Biden s’apprêterait à reconnaitre ce massacre de plus de 1,5 millions de personnes en 1915. Le président américain devrait faire cette annonce le 24 avril, date marquant le début des massacres d'Arméniens par l'Empire ottoman, indiquent le New York Times et le Wall Street Journal.

Le génocide arménien est reconnu par une trentaine de pays et la communauté des historiens. Tués pendant la Première Guerre mondiale par les troupes …

Lire l’article
Link zum Artikel