DE | FR
Les participants devront quand même porter le masque.
Les participants devront quand même porter le masque.Image: Keystone

Barcelone organise un concert pour 5000 fans, sans distance sociale

Il ne s'agit pas d'une expérimentation sur la transmission du virus. Le 27 mars, 5000 personnes pourront assister à un concert, sans devoir garder leurs distances. La seule condition pour participer: présenter un test négatif.
06.03.2021, 12:1828.03.2021, 14:47

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, un grand concert sera organisé à Barcelone. L'événement aura lieu le 27 mars au Palau Sant Jordi, qui accueillera le groupe espagnol Love of Lesbian.

Les fans ne devront même pas garder leurs distances. Comment cela est-il possible?

  • C'est simple: chaque participant doit effectuer un test rapide le jour du concert, entre 8h et 16h, dans l'un des trois centres de test spéciaux;
  • Seules les personnes de moins de 65 ans seront admises;
  • Les informations personnelles des participants seront comparées avec celles des autorités sanitaires après le concert;
  • À l'entrée du Palau, la température du corps sera mesurée et des masques FFP2 seront distribués pour être portés pendant le concert.

Cela semble bien peu, par rapport à ce que l'on est en train de vivre depuis une année. Sans surprise, les 5000 billets disponibles se sont arrachés en quelques heures. (ats/asi)

Le concert a bel et bien eu lieu:

1 / 9
Un concert réunit 5000 personnes à Barcelone
source: sda / emilio morenatti
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Sans de nouvelles troupes fraîches, les Russes ne vont pas gagner»
Après deux mois de combats dans l'Est de l'Ukraine, la Russie n'a toujours pas réussi à s'imposer nettement sur ses adversaires, qui ne cessent de monter en puissance. A tel point qu'une victoire militaire de Kiev n'apparaît plus si inconcevable, estime Julien Grand, rédacteur en chef adjoint de la «Revue militaire suisse». Interview.

Cela fait bientôt deux mois que les Russes ont redéfini leurs objectifs militaires, en se concentrant sur l'Est de l'Ukraine. Qu'est-ce qui a changé dans le rapport de force entre les deux camps?
Julien Grand
: On a assisté à une montée en puissance de l'armée ukrainienne et, parallèlement, à un affaiblissement des forces russes. Cela amène à une situation à peu près égalitaire sur le champ de bataille, ou du moins à une porte ouverte que les forces de Kiev peuvent utiliser pour prendre encore plus l'initiative.

L’article