DE | FR
Image: Keystone

Se faire enfoncer un coton-tige au fond du nez n'est pas sans risque

Les tests nasopharyngés pour détecter le Covid-19 sont pour la grande majorité bénins. L'Académie de médecine en France avertit, cependant, sur des complications graves en cas de test mal réalisé.
09.04.2021, 11:2614.04.2021, 17:45

On les effectue à tour de bras, depuis le début de la pandémie. Ces prélèvements nasopharyngés qui, à la force d'un coton-tige enfoncé dans le nez très profondément, viennent détecter la présence ou non du Covid-19. Pourtant, ils ne seraient «pas sans risques».

C'est l'Académie nationale de médecine, en France, qui l'a dit jeudi. Citée par Le Monde et l'AFP, elle met en garde contre les prélèvements mal réalisés dans le cadre d'un test PCR ou rapide.

Risque de brèches de la base du crâne

Si certaines complications peuvent être considérées comme bénignes (désagrément, douleur ou saignement), d'autres, plus graves, commencent à être décrites dans la littérature médicale, explique le collège scientifique dans son communiqué.

On parle notamment de brèches de l’étage antérieur de la base du crâne, associées à un risque de méningite.

Tester les enfants par la salive

La solution? Rappeler que ces tests doivent être réalisés par des professionnels de santé formés. Et recommander à ces-derniers de demander au patient s'il a des antécédents ORL (maladie de l'oreille, du nez et de la gorge), avant le frottis.

L'Académie préconise aussi de privilégier des prélèvements salivaires pour les enfants. Et de faire attention avec les autotests, en cas d'insertion trop profonde du coton-tige ou dans la mauvaise direction. (as)

Agathe essaie l'autotest Covid-19

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le nouvel album très intimiste d'Harry Styles est sorti!
Ses fans sont aux anges! Harry Styles revient avec un nouvel album, influencé par le Covid. Mais pas que... C'est le «disque le plus personnel» que sort le chanteur britannique.

Le phénomène de la pop musique anglaise Harry Styles a sorti vendredi son troisième album, le plus intimiste. «Harry's House», aux accents suaves et tendres, est un doux mélange de musique électronique et acoustique enrobant des textes très personnels.

L’article