DE | FR
Donald Trump s'attaque aux réseaux sociaux depuis la Floride.
Donald Trump s'attaque aux réseaux sociaux depuis la Floride.Image: sda

Trump attaque Facebook, Twitter et Google en justice

L'ex-président des Etats-Unis a décidé de s'en prendre aux réseaux sociaux, qui ont décidé de fermer ses comptes après l'assaut du Capitole par ses partisans.
07.07.2021, 23:3408.07.2021, 17:37

Evincé des grands réseaux sociaux depuis l'assaut du Capitole, l'ex-président américain Donald Trump a annoncé, mercredi, qu'il lançait une plainte collective contre Facebook, Twitter, Google et leurs patrons, en les accusant de «censure illégale, inconstitutionnelle».

«Aujourd'hui, aux côtés de l'America First Policy Institute, je dépose, en tant que principal représentant, une action collective majeure en justice contre les géants de la tech comprenant Facebook, Google et Twitter, ainsi que leurs patrons Mark Zuckerberg, Sundar Pichai et Jack Dorsey.»
Donald Trump, ex-président des Etats-Unis

Ces trois patrons «mettent en oeuvre une censure illégale, inconstitutionnelle», a-t-il affirmé. Quant à l'America First Policy Institute qu'il cite, il s'agit d'une organisation qui promeut les politiques défendant «l'Amérique d'abord» de Donald Trump.

«Nous demandons au tribunal fédéral du district sud de la Floride d'ordonner l'arrêt immédiat de la censure illégale et honteuse de la part des groupes de réseaux sociaux visant les Américains», a expliqué Trump.

«Il n'y a pas de meilleure preuve que la Big Tech est hors de contrôle que le fait qu'ils ont interdit le président des Etats-Unis en fonction»
Donald Trump

«S'ils peuvent me le faire à moi, ils peuvent le faire à n'importe qui. Et d'ailleurs, c'est exactement ce qu'ils font», a-t-il affirmé en donnant la parole à des citoyens, se disant aussi victimes d'interdictions. «Nous sommes engagés dans un combat que nous allons gagner», a-t-il promis.

Multiples exclusions

Avant d'être banni, Donald Trump comptait près de 89 millions d'abonnés sur Twitter, 35 millions sur Facebook et 24 millions sur Instagram.

  • En juin, Facebook avait suspendu Donald Trump pour deux ans. Le républicain avait déjà été exclu, temporairement, le 7 janvier dernier, lorsqu'il était encore président, pour avoir encouragé ses partisans lors de l'attaque du Capitole à Washington la veille, une décision sans précédent, pour aller plus loin 👇.
  • Le réseau social Twitter l'avait aussi évincé après l'assaut meurtrier du Capitole pendant la cérémonie de certification de la victoire de son rival Joe Biden, le 6 janvier.

(jah/ats)

L'assaut du Capitole en images

1 / 6
L'assaut du Capitole en images
source: epa / michael reynolds
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Retour sur les événements récents à l'origine de la situation à Gaza
Le conflit qui oppose les Israéliens aux Palestiniens dure depuis bien longtemps. Et si vous n'avez pas tout compris au pourquoi du comment, voici un bref résumé de la situation.

Depuis 2015, la ville de Gaza est le théâtre de conflits entre Israéliens et Palestiniens. Des années de conflit dont il est difficile de comprendre l'origine. Pour ce faire, voici un bref résumé de ce qui a mené à cette situation.

L’article