International
Femmes

Un «jeu» se cache derrière cette pratique sinistre à New-York

Un sinistre «jeu»: des femmes se font frapper au hasard dans la rue

Elles se font frapper au visage en plein jour et finissent avec des commotions cérébrales, des bosses et des yeux au beurre noir. La police a déjà arrêté au moins une personne soupçonnée de tabasser des femmes. Explications.
29.03.2024, 11:50
Natasha Hähni / ch media
Plus de «International»

On dirait une scène d'un mauvais film. Une femme se promène en ville et se fait soudainement frapper par un inconnu. Depuis quelques jours, la réalité a dépassé la fiction à New York. Sur TikTok, les victimes montrent leurs hématomes ou leur œil au beurre noir. Certaines ont eu des commotions cérébrales. Elles ignorent qui les a frappées et pourquoi. La série d'agressions fait sensation dans tout le pays. Ces incidents rappellent à de nombreux Américains les mauvais souvenirs d'un «jeu».

Halley Kate parle de son agression sur TikTok:

Vidéo: extern / rest

Une douzaine de victimes

Reprenons depuis le début: Halley Kate Mcgookin, une New-Yorkaise, a publié lundi une vidéo sur TikTok dans laquelle elle raconte qu'un inconnu vient de la frapper au visage alors qu'elle se promenait dans la ville. Elle explique:

«Je suis tombée par terre»

Elle a dû être prise en charge pour sa blessure.

Des femmes se font frapper en pleine rue à New York.
De nombreuses femmes se sont fait frapper en pleine rue à New York.Image: TikTok @jill_burke, @halleykate, @kendalllllllll888

La vidéo a enregistré plus de 46 millions de vues. Dans les commentaires, beaucoup comparent l'incident à une scène du jeu vidéo GTA. D'autres se demandent ce qui se passe à New York. «Qui passe son temps à vous frapper?», demande un internaute.

Car Haley n'est pas la seule à s'être fait tabasser «au bol» dans la ville américaine. Au moins une douzaine d'autres jeunes femmes se sont manifestées après sa vidéo pour témoigner d'histoires similaires.

Quel est le point commun?

Les récits de toutes les victimes se ressemblent: il s'agit toujours des jeunes femmes. Au moment du passage à tabac, la plupart d'entre elles étaient sur leur téléphone portable, certaines sur leur GPS, d'autres pour écrire un message et d'autres encore pour enregistrer une vidéo.

Les attaques ont toutes eu lieu en plein jour, à des dates différentes, mais dans un seul quartier de Manhattan.

Un jeu macabre

On ignore le nombre total de signalements à la police, idem pour le nombre d'agresseurs. On ne sait pas non plus si les hommes agissent de concert. Selon le New York Post, l'une des victimes a alerté un policier après avoir été violentée. Celui-ci lui aurait fait un lien potentiel avec un centre pour toxicomane situé à proximité.

Cette série d'agressions n'est toutefois pas un phénomène nouveau. Elle rappelle un jeu macabre qui semble réapparaître régulièrement.

Le but est d'assommer sa victime d'un seul coup, d'où le nom de Knockout Game, c'est-à-dire «Le jeu du KO». La tendance a émergé dans les années 1980.

La dernière fois que le «jeu» a fait parler de lui, c'était en 2013, lorsque de pareils incidents ont été signalés à travers le pays. A l'époque, les auteurs étaient généralement des adolescents de sexe masculin et leurs cibles des hommes plus âgés. Au moins trois hommes ont perdu la vie. Selon les autorités et les psychologues, ces agissements visaient surtout à impressionner ses amis. Interrogés par le New York Times, certains officiers de police avaient toutefois nié l'existence du «jeu du KO».

De premières arrestations ont eu lieu

Que le jeu existe réellement ou non, les attaques arbitraires semblent de retour et elles ciblent les jeunes femmes. La situation inquiète cette catégorie de la population dans la métropole, alors que de nombreuses questions restent en suspens.

Un quadragénaire a été arrêté dans le cadre de cette affaire. Il aurait frappé Halley Kate Mcgookin ce lundi 25 mars. Selon la police, l'enquête sur cette affaire se poursuit. Au moins un autre homme est actuellement recherché par les forces de l'ordre.

(Traduit de l'allemand par Valentine Zenker)

L'effondrement du pont Francis Scott Key à Baltimore
1 / 12
L'effondrement du pont Francis Scott Key à Baltimore
Le pont Francis Scott Key s'est effondré, le 26 mars 2024, après avoir été heurté par un cargo.
source: sda / steve helber
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les fusées Falcon 9 immobilisées après un échec de mission
Les fusées Falcon 9 de SpaceX, essentielles pour le secteur spatial américain, sont temporairement immobilisées suite à l'échec d'une mission jeudi.

Les fusées Falcon 9 de SpaceX, cruciales pour le secteur spatial américain, se retrouvent clouées au sol le temps d'une enquête après le rare échec de la mission de l'une d'entre elles.

L’article