DE | FR

Le coronavirus risque d'engendrer le mariage de dix millions d'enfants

epa01022651 Picture made available 29 May 2007 shows young girls from Sierra Leone play out actions for a song at Kailahun Commnity pre-primary daycare centre in Kailahun south-eastern Sierra Leone 22 May 2007. These children are some of those lucky enough to be receiving an education in a country where the majority of teachers are untrained and parents cannot afford the school fees. As part of his farewell world tour on Wednesday 30 May 2007 outgoing British Prime Minister Tony Blair visits Sierra Leone, the West African country where he is venerated for sending British troops to intervene and end a brutal 11-year civil war in 2002. Britain continues to have a strong presence in its former colony as the country's major donor, as well as in training the security forces and in private investment. But Sierra Leone remains the world's second poorest country, with the world's highest infant mortality and maternal death rates, 70% of the population are unemployed. EPA/TUGELA RIDLEY

Selon l'Unicef, 650 millions de jeunes filles et femmes dans le monde ont été mariées avant leurs 18 ans. Image: EPA

Ces unions forcées de mineures seraient la conséquence de plusieurs facteurs dus à la pandémie: fermeture des écoles, crise économique, perturbation des services publics ou décès de parents.



La pandémie de coronavirus pourrait engendrer le mariage de dix millions d'enfants d'ici 2030, a prévenu, lundi 8 mars, l'Unicef, qui s'ajouteraient aux 100 millions de filles considérées comme à risque d'être mariées d'ici la fin de la décennie.

«Compte tenu du nombre de demandes reçues d'adolescentes et de différentes communautés pour mettre fin aux mariages d'enfants, nous constatons une tendance à la hausse des tentatives de mariage de mineures ces derniers temps par rapport aux jours précédant la pandémie.»

Unicef

Ces mariages de filles de moins de 18 ans seraient la conséquence de plusieurs facteurs liés à la crise du Covid-19, principalement les fermetures d'école, la dégradation de la conjoncture économique, les perturbations dans les services publics et les décès de parents, selon l'Unicef.

Un mariage sur cinq dans le monde

La pandémie menace ainsi de remettre en cause les progrès enregistrés au cours de la décennie écoulée, qui a vu la proportion de jeunes filles mariées avant leurs 18 ans passer d'une sur quatre à une sur cinq dans le monde, soit environ 25 millions de mariages évités.

L'Unicef déplore des chiffres alarmants qui menacent des années de progrès pour la protection de l'enfance.

C'est en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud que la pratique du mariage précoce des filles est la plus répandue d'après l'Unicef. Selon les régions, les mariages à la puberté voire bien avant sont très fréquents. Pourtant, la plupart des pays ont instauré un âge minimum dans leur loi... mais il y a toujours un moyen de la contourner. Généralement, si un conseil religieux donne son accord, le mariage sera accepté aux yeux de la loi et de la société.

Une fille de moins de 15 ans est mariée toutes les sept secondes

Les mariages précoces ne privent pas seulement les filles d'éducation et d'opportunités mais augmentent le risque de décès ou de blessures durant l'accouchement si elles tombent enceintes avant que leurs corps ne soient vraiment prêts. L'organisation internationale Save The Children qui œuvre pour les droits des enfants, s'alarme du sort de ces «enfants qui élèvent des enfants».

D’après le rapport de ce lundi de l'Unicef, ce sont 650 millions de jeunes filles et femmes dans le monde qui ont été mariées avant leurs 18 ans. La moitié de ces mariages ont eu lieu dans cinq pays: le Bangladesh, le Brésil, l'Éthiopie, l'Inde et le Nigeria. En 2020, la proportion des jeunes filles mariées avant leurs 18 ans atteint 76% au Niger et 68% en République démocratique du Congo. (gas/ats)

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Vers un embargo des ventes d'armes en Birmanie?

Cent trente-sept organisations non gouvernementales issues de 31 pays ont réclamé, mercredi dans une lettre ouverte au Conseil de sécurité de l'ONU, l'imposition en urgence d'un embargo sur les armes à l'égard de la Birmanie.

Cent trente-sept organisations non gouvernementales issues de 31 pays ont réclamé mercredi dans une lettre ouverte au Conseil de sécurité de l'Onu l'imposition en urgence d'un embargo sur les armes à l'égard de la Birmanie. Il faut «dissuader la junte de commettre de nouveaux abus», écrivent-elles.

«Les gouvernements qui permettent l'acheminement d'armes en Birmanie, incluant la Chine, l'Inde, Israël, la Corée du Nord, les Philippines, la Russie et l'Ukraine, doivent immédiatement arrêter …

Lire l’article
Link zum Artikel