DE | FR

Notre-Dame, deux ans déjà

Image: AP
Il y a deux ans, jour pour jour, l'un des monuments les plus visité de Paris était dévoré par les flammes. Aujourd'hui, les fonds récoltés permettent de faire renaître la cathédrale de ses cendres.
15.04.2021, 05:3615.04.2021, 14:46

Ce 15 avril 2019, alors qu'elle était en plein travaux de restauration, la célèbre cathédrale gothique, vieille de plus de 850 ans et véritable symbole de la France, avait perdu sa magnifique flèche, sa toiture, son horloge et une partie de sa voûte, ravagées par les flammes, sous le regard incrédule et catastrophé de milliers de passants.

Dans la nuit de l'incendie, l'émotion avait gagné des millions de personnes à travers le monde, choquées par l'impressionnant spectacle de l'incendie contre lequel luttaient avec acharnement les pompiers.

La cathédrale est une attraction incontournable pour les dizaines de millions de touristes qui visitaient Paris chaque année avant la crise du Covid-19. Un intérêt mondial également lié à la renommée de Victor Hugo et de son roman Notre-Dame de Paris.

1 / 14
L'incendie qui a ravagé Notre-Dame, c'était il y a deux an
source: ap / diana ayanna
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Les dons et promesses de dons s'élèvent à 833 millions d'euros. La ministre française de la Culture Roselyne Bachelot a jugé, mercredi, devant le Sénat, que la souscription publique nationale et internationale suffira à restaurer la cathédrale Notre-Dame de Paris qui a brûlé le 15 avril 2019.

Au moment du drame, Emmanuel Macron avait estimé la reconstruction à 5 ans. Ce matin, il s'est rendu sur le chantier pour évaluer la situation. Il doit aller à la rencontre des équipes mobilisées sur cette phase de sécurisation préalable à la reconstruction. (ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«La situation empire pour nous», un ex-colonel russe se montre franc à la TV
L'ex-militaire et stratège militaire russe Mikhaïl Khodarenok n'a pas mâché ses mots à la télévision publique russe. Sans détour, l'homme de 68 ans met en garde contre la force de frappe de l'armée ukrainienne.

A la télévision d'Etat russe, le récit de Poutine sur le succès de son intervention en Ukraine a essuyé un sérieux coup de frein. L'ancien colonel Mikhaïl Khodarenok a profité hier de l'une des émissions les plus regardées pour faire une évaluation étonnamment honnête et sombre de la situation actuelle.

L’article