DE | FR
Des soldats français de la force Sentinelle patrouillent devant l'église de Saint-Etienne du Rouvray, dans le nord-ouest de la France, le 31 octobre 2020, lors de la visite du Premier ministre français Jean Castex pour soutenir la communauté catholique française, deux jours après qu'un agresseur au couteau a tué trois personnes à la basilique de Notre-Dame de Nice.

Des soldats devant l'église de Saint-Etienne du Rouvray, en France. Image: EPA AFP POOL

La France renforce sa sécurité autour des lieux de culte

Le ministre français de l'Intérieur, Gérard Darmanin, a décidé d'augmenter les effectifs de sécurité auprès des lieux de culte, en prévision d'éventuels attentats pendant les fêtes.



La période de Pâques a des allures de Noël. De grandes concentrations de personnes se profilent. Les autorités réagissent en conséquence, et pas seulement sur le plan du Covid-19. En France, le ministre de l'Intérieur, Gérard Darmanin, a décidé de déployer des moyens supplémentaires en matière de sécurité auprès des lieux de culte, nous apprend Le Figaro. La raison? Le risque de nouveaux attentats terroristes.

Pour rappel, la basilique de Notre-Dame-de-l’Assomption à Nice avait le théâtre du meurtre de deux fidèles et du sacristain, par un Tunisien de 21 ans, en octobre dernier. En juillet 2016, le père Hamel avait été sauvagement assassiné par deux islamistes, et un paroissien avait été grièvement blessé.

Gérald Darmanin, rapporte le quotidien, a ainsi appelé tous les préfets de France à renforcer les dispositifs de surveillance non seulement autour des églises, mais aussi autour des lieux de prière juifs et musulmans. Il leur conseille également, en ce qui concerne les lieux de culte chrétiens et juifs, de veiller à une «limitation du nombre d’accès aux lieux de culte» et de porter «une attention particulière aux véhicules», stationnés aux alentours. (jf)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

Le président turc humilie la présidente européenne

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Les cas Covid explosent et des millions d'Indiens continuent la fête

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Des heurts entre manifestants anti-France et la police au Pakistan

Le Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP), parti islamiste, réclame l'expulsion de l'ambassadeur français depuis qu'Emmanuel Macron a défendu le droit à la caricature au cours de l'hommage rendu à Samuel Paty.

A Lahore, deuxième plus grande ville du pays, deux policiers sont décédés après avoir été blessés lors d'affrontements avec les manifestants. Le Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP), influent mouvement extrémiste, a également affirmé que trois de ses militants avaient été tués, une information non confirmée par la police.

Les partisans du TLP ont réagi avec colère à l'arrestation lundi à Lahore de leur leader Saad Rizvi. Les étincelles ont atteint la capitale Islamabad, et Karachi, la plus …

Lire l’article
Link zum Artikel